Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

[033] Histoire que raconta le Tailleur (Arabe) | ± 15¾ pages | Vu 2833 fois. | Antoine Galland
Pourquoi y a-t-il tant d'idiots de par le monde ? (Afrique) | ± 1½ page | Vu 2830 fois. | Tradition Orale
Trois idiots se présentent devant la cabane d'un vieil homme. Il leur demande d'aller à la pêche, de tresser des cordes, de ramasser des noix de coco. Les trois reviennent ; le premier pour boire de l'eau alors qu'il y en avait à la mare ; le second pour chercher une corde alors qu'il en avait plein ; le troisième qui lançait un bâton au lieu de cueillir les noix de coco à la main. L'homme les marie avec ses trois filles idiotes, et ils eurent des enfants...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 002 - Chat et souris associés (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 2828 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un chat et une souris décident de passer l'hiver ensemble et cachent un peau de saindoux sous l'autel de l'église. Mais le chat sous prétexte d'être parrain va par trois fois manger le saindoux et inventent le nom des noms de chaton : Sansledessu, Miparti, Toufini. Lors de l'hiver, le chat et la souris vont manger le saindoux ; la souris comprend que le chat a tout mangé avant de se faire... manger.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même (Canada) | ± 3¾ pages | Vu 2825 fois. | Paul Stevens
Le narrateur se réfugie dans une ferme, près de Pointe-Lévis, en face de Québec, pour se protéger de la pluie. Le fermier lui raconte une histoire à propos de l'adage : « Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ». Son père, au fermier, qui écoutait certains raconter qu'une « consulte » d'avocats leur avait rapporté cinquante piastres, ou un demi arpent supplémentaire..., se décide à son tour à aller voir un avocat. Ce dernier le reçoit et lui demande quel est le problème, le litige. Le bonhomme lui explique qu'il n'en a pas ; l'avocat, bon joueur, lui écrit une phrase sur un bout de papier et lui demande une piastre. De retour à la maison, le maître d'école vient lire le papier. Le père du fermier est enchanté ; même qu'il entre le soir même le grain qu'il aurait dû engranger le ... lendemain. Eh bien ! le lendemain, et les jours suivants, il a plu, tellement, que si le grain n'avait pas été rentré, il aurait été perdu. Comme on dit « Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'oeil sans paupière (Écosse) | ± 14¼ pages | Vu 2821 fois. | Philarète Chasles
Jock Muirland est veuf  : sa femme est morte attristée par sa jalousie maladive. C'est soir d'Halloween ; avec d'autres paysans, Jock Muirland parlent et discutent des spunkies ou têtes de femmes ailées, des skelpies ou démons, des fairies ou fées... qu'on rencontre durant la nuit d'Halloween. Des superstitions comme la racine déterrée qui, si elle est droite, vous fera épouser un homme ou une femme de bonne grâce mais, si elle est croche, une personne contrefaite... Lors de la cérémonie du miroir, Muirland prononce l'incantation : « Parais donc, ma femme ». Dès lors, apparaît une figure pâle... Muirland pousse un cri ; les autres se sauvent ! La spunkie ne laisse plus Muirland ; il se réfugie dans les ruines d'une cathédrale enflammée et y voix démons, lutins... Il se réveillera chez lui, mariée à une femme, Spellie, qui n'a pas de paupière. C'est pour le surveiller, lui dit-elle, car elle est jalouse ; elle lui fera vivre le supplice qu'il avait jadis fait vivre à sa première femme. Un bon jour, Muirland disparaît pour aller en Amérique, vivre à côté des Narraghansetts. Leur chef, leur sachem, tombe malade et Muirland constate que c'est une indigestion, et il le guérit. Le chef lui donne en mariage sa fille. Mais un jour, en chassant une pintade, Muirland tombe sur Spellie qui l'a retrouvé. Il se précipite dans l'Ohio et s'y noît.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Bon Petit Henri (France) | ± 11¾ pages | Vu 2818 fois. | Comtesse de Ségur
La mère du petit Henri est malade. Il appelle la fée Bienfaisante, qui lui dit que sur la montagne pousse une plante qui peut guérir sa mère. Henri part et, en chemin, il secoure et sauve un corbeau, un coq et une grenouille. Le corbeau l'aidera à passer une rivière qui le sépare de la montagne ; cela durera vingt-et-un jours. Puis il marche pendant vingt-et-un jours et un Vieillard lui offre de l'aider s'il peut faire la moisson de son champ. Après plus ou moins trois cents jours, le travail est fait et Henri reçoit une tabatière. Plus loin, un géant lui propose de l'aider à passer un mur si Henri fait les vendanges. Cela sera fait et l'enfant recevra un chardon. Puis c'est un précipice ; le Loup offre de l'aider si Henri tue le gibier et le fait rôtir ; le corbeau viendra se joindre au travail. Le loup lui donne un bâton. Puis, Henri rencontre un fossé ; un chat lui offre son aide si Henri peut pêcher le poisson et le saler. La grenouille viendra rejoindre Henri. Enfin, Henri arrive en haut de la montagne et un docteur lui donne la plante. À l'aide du bâton volant, il retourne chez lui, après deux ans sept mois et trois jours de péripétie, et guérit sa mère. Avec le chardon, il fait apparaître robes, chaussures, meubles, nourritures... Avec la griffe du chat, il peut rajeunir et se guérir, au plaisir de la fée.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La cigale et la fourmi (France) | ± 3¼ pages | Vu 2810 fois. | E. M. Laumann
La fourmi refuse de donner à la cigale qui va voir le grillon qui l'héberge pour l'hiver. L'été suivant, la fourmi voit sa fourmilière détruite par le pied d'un cheval. La cigale se propose de donner un concert pour trouver des provisions pour les fourmis et dit à la fourmi égoïste : «ceux qui chantent et qui rient ont toujours bon coeur».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Du Prud’homme qui retira de l’eau son compère (Europe) | ± ½ page | Vu 2804 fois. | Tradition Orale
Un pêcheur jette ses filets à l'eau, puis sauve de la noyade un homme, mais lui crève accidentellement un oeil. Ce dernier poursuit le premier en justice. Les juges hésitent mais un fou propose ce qui suit : rejetons le noyé à l'eau ; s'il se noie, c'est qu'il a tord ; s'il s'en retire, il sera dédommagé. Le noyé a peur et se désiste...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Conte du pêcheur et du voyageur (France) | ± 3¼ pages | Vu 2804 fois. | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un pêcheur veut partir en voyage ; il rencontre un voyageur qui lui raconte qu'il a été marchand puis ami du prince, mais qu'il avait peur de tout perdre et qu'il était jaloux des autres amis du prince. Un ange lui a dit de partir : il trouverait sur son chemin un spectacle capable de le guérir. L'ange réapparait et le pêcheur qui est allé en ville et qui a vu la richesse se plaint et voudrait être riche. L'ange le met en garde mais le pêcheur insiste : l'ange lui offre trois souhaits que le pêcheur réalise : sa maison devient un château, la rivière une mer, sa barque un vaisseau, mais il fait naufrage et meurt. Le voyageur a compris la leçon et la métaphore. Il se marie et apprécie le peu qu'il possède.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Tchenou (Premières nations) | ± 2¼ pages | Vu 2804 fois. | Nicole O'bomsawin
Le Prince Désir (France) | ± 4½ pages | Vu 2803 fois. | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un prince veut épouser une princesse ; sur le conseil d'une fée, il marche sur la queue du chat de la princesse ; une fois cela fait, le chat se transforme en enchanteur qui se venge en souhaitant au fils du prince un fils avec un nez très long, et tant que l'enfant ne saura pas que son nez est long, il sera malheureux. Le prince se marie avec la princesse et ont un fils, Désir, avec un nez très long. Le prince meurt. L'enfant est élevé dans l'ignorance de son nez long ; un jour, il tombe fou de la princesse Mignonne et part à sa recherche ; il rencontre la fée qui lui parle de son nez mais Désir ne veut rien entendre. Ce n'est que lorsqu'il essaie d'embrasser Mignonne sur la main qu'il s'aperçoit que son nez l'en empêche. Il reconnaît alors la longueur de son nez ; Mignonne est libérée et le nez de Désir redevient normal...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

08 - Le fils du gendarme (France) | ± 7¾ pages | Vu 2799 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Adolphe, le fils du gendarme Marin Gauthier, « vole » trois harengs à la mère Bonnard. Le gendarme est honnête jusqu'au bout de ses ongles, et lorsqu'il apprend que son fils est voleur, il vaut le tuer et s'enlever la vie. On finit par le raisonner, mais un gendarme ne peut partager le même toit qu'un voleur. On met Adolphe sur un bateau et on l'envoie en mer. Il reviendra dix ans plus tard. Il épousera la fille de la mère Bonnard, et deviendra commandant d'un bâtiment pêcheur...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois messes basses (France) | ± 6¼ pages | Vu 2792 fois. | Alphone Daudet
Le soir de la nuit de Noël, un curé, influencé par Garrigou (dont le diable a pris l'apparence), néglige de dire dans leur totalité les trois messes basses pour aller réveillonner au plus vite et se goinfrer de dindes bourrées de truffes et de vins de toutes les couleurs. Le curé meurt dans la nuit ; le Juge (Dieu) le condamne à retourner sur terre pour faire trois cents messes en guise de punition, avec tous ceux qui étaient présents lors de la nuit fatidique. La légende de dom Blalguère est née et, depuis ce temps, dans une certaine chapelle, on peut voir lors de la nuit de Noël une lumière surnaturelle et une assistance étrange.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le stoïque soldat de plomb (Danemark) | ± 3½ pages | Vu 2790 fois. | Hans Christian Andersen
Un soldat de plomb est différent des autres : il n’a qu’une seule jambe, et il est amoureux d’une danseuse en papier car il croit qu’elle aussi n’a qu’une seule jambe. Le soldat de plomb se retrouve sur le rebord de la fenêtre et tombe du troisième étage. Il se retrouve ensuite sur un bateau de papier sur l’eau. Le bateau se déchire et un poisson l’avale. Le poisson est pêché, vendu au marché, acheté puis dépecé pour être mangé. C’est là qu’on retrouve le petit soldat de plomb : il est revenu à la même maison. Mais un garçon le jette au feu et voilà qu’il fond. Alors, un coup de vent enlève la danseuse qui vient s’enflammer. Plus tard, en nettoyant les cendres, on y retrouve un petit cœur en plomb.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Tailleur du Roi et son Sergent (Europe) | ± 1½ page | Vu 2786 fois. | Tradition Orale
Un tailleur dit au chambellan que son garçon n'aime pas le miel, il aura ainsi les deux portions. Le garçon se venge : il raconte au chambellan que lorsque le tailleur tape du pied, jure et jette son escabelle, il devient dangereux. On doit alors l'attacher et le battre. Le garçon du tailleur cache ses ciseaux ; le tailleur s'impatiente, tape du pied... et se fait battre. Le tailleur demande à l'enfant ... depuis quand il est fou ? « depuis le jour que je n’aime plus le miel », lui répond l'enfant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La petite poule rousse (Irlande) | ± 1½ page | Vu 2781 fois. | Sara Cone Bryant
KHM 024 - Dame Hiver (Dame Holle) (Allemagne) | ± 2½ pages | Vu 2768 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme a une fille paresseuse et une autre travaillante qui était sa Cendrillon. La fille travaillante échappa sa quenouille dans le puits et voulut aller la chercher mais se retrouva dans un prairie. Elle sortit les pains du four, fit tomber les pommes du pommier et aida une vieille femme qui était l'Hiver et que lorsqu'elle secouait son édredon qui laissant voler les plumes, il neigeait dans le monde. La jeune fille retourne chez elle recouverte d'une pluie d'or. La femme envoie sa fille paresseuse qui ne retire pas les pains, ni les pommes, ni n'aide la vieille femme. Elle revient chez elle recouverte de poix.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 039 - Les lutins (Allemagne) | ± 2¾ pages | Vu 2765 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Trois histoires de lutins. Un cordonnier pauvre retrouve ses souliers tout fait les matins. Cela fait sa richesse et curieux ; il espionne une nuit en compagnie de sa femme. Ils décident d'habiller les lutins qui s'en vont définitivement. Une pauvre servante devient marraine d'un lutin ; trois jours s'avèrent être sept ans. Mais elle revient les poches pleine d'or. Un enfant est enlevé et à sa place, la mère trouve un petit monstre à grosse tête. La mère le fait rire et son enfant revient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Jos Gallant (Canada) | ± 4¼ pages | Vu 2760 fois. | André Lemelin
Joseph O'Neil est obèse et alcoolique et veut se lancer sous un train. Satan lui propose un pacte : la beauté pendant un an. Le matin suivant, Joseph devient Jos Gallant et va à une veillée de danse traditionnelle. Il danse avec Mary mais un rival en veut à Jos Gallant. Jos se défend et tue par accident l'autre. Jos Gallant se sauve mais est rattrapé par les policiers ; le juge le condamne à être enfermé dans une asile. Satan vient chercher Jos Gallant mais, avec ruse, Jos trompe le diable en lui demandant de se couper la tête avec une sciotte. Jos Gallant est libre mais a sur la tête deux cornes...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

04 - Les muscades de la Guerliche (Belgique) | ± 6¾ pages | Vu 2752 fois. | Charles Deulin
Guerliche est un maître escamoteur. Il vide les étangs de leurs poissons, mais s'enfuie lorsque le mayeur le voit pêcher ses canards. Guerliche revient des années plus tard, et fait ses tours de gobelets. Le mayeur le reconnaît et le met au défi de voler les moutons au berger, ce qu'il fait. Le mayeur l'engage comme greffier de mairie ; Guerliche se fait construire un moulin. Un jour, le roi des Pays-Bas demande au Mayeur de lui dire ce que pèse la lune, ce qu'il vaut, et ce qu'il pense ; réponses dans les huit jours sinon il sera pendu. Guerliche va répondre aux questions : la lune pèse une livre, soit quatre quarts. Le roi vaut vingt-neuf deniers, car le Christ a été vendu trente. Enfin, le roi pense qu'il a devant lui le mayeur, alors que c'est Guerliche. Le roi veut en faire son premier ministre, mais Guerliche refuse. Puis c'est l'heure de mourir ; au paradis, on refuse de laisser entrer Guerliche. À saint Pierre, il lui rappelle qu'il a renié Dieu trois fois, à saint Paul, qu'il a gardé les vêtements de ceux qui lapidaient saint Étienne, à saint Augustin, que sa conscience n'était pas bien nette. Quand les saints Innocents se présentent devant lui, il leur donne les gaufres qu'il a rapportées de son séjour terrestre, et c'est ainsi que Guerliche réussit à se faufiler au paradis.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Mule sans frein (Europe) | ± 4¾ pages | Vu 2749 fois. | Tradition Orale
Une demoiselle montée sur une mule pique la curiosité de l'assemblée du roi Artus de Bretagne. Elle fait savoir à celui qui pourra ramener le frein de sa mule, - pour récompenser son courage -, elle deviendra sa dame. Le sénéchal, maître Queux, saisit sa chance et se laisse guider par l'animal qui connaît le chemin. Il traverse une grande forêt remplie de lions, de tigres, de léopards... mais les bêtes s'inclinent devant la mule. Ensuite, c'est une vallée d'où s'échappent scorpions, dragons, serpents crachant le feu... Puis il s'arrête devant une rivière profonde qui n'a comme pont qu'un tronc arrondi. Il fait demi tour. Au château, il est la risée des chevaliers, des demoiselles, des barons... et va se cacher. Le brave Gauvain part à son tour, traverse la forêt, la vallée et la rivière. Il se présente à un château fortifié où trois cent quatre-vingt-dix-neuf têtes sont attachées à trois cent quatre-vingt-dix-neuf des quatre cent pieux, y entre, rencontre un nain, puis un géant, et présente sa tête à couper, mais ce n'est qu'une épreuve pour teste son courage. Il combat ensuite deux lions, et un chevalier redoutable. Il refuse ensuite de renoncer au frein et d'avoir la maîtresse de lieux comme femme et ses trente-neuf châteaux comme prix du vainqueur. Il repart avec le frein et reçoit, comme récompense de la demoiselle à la mule, un baiser ; elle remontra sur sa mule et repartira...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 179 - La gardeuse d'oies près de la fontaine (Allemagne) | ± 7¾ pages | Vu 2731 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une vieille femme qui est un sorcière a un troupeau d’oies et se promène avec de grosses charges sur son dos. Un jeune homme veut l’aider et peine à tout transporter. Chez la sorcière, il voit sa fille laide et vieille.. Puis il s’en retourne avec une boîte en émeraude et se retrouve dans un palais où il montre la boîte à la reine qui s’évanouit. Elle raconte que l’émeraude dans la boîte est identique aux larmes que sa fille que le roi a chassée lorsque la fille a dit de son père qu’il était aussi précieux que le sel. Ils repartent à sa recherche et la retrouvent. La princesse était cachée sous un déguisement de vieille laide. La sorcière était une fée. Toutes les larmes sont des perles ; la cabane se change en château ; les oies en jeunes filles.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Trémeur ou l’homme sans tête (France) | ± 7¼ pages | Vu 2729 fois. | Ernest du Laurens de la Barre
Trémeur, guerrier, sauve un vieillard qui a été fait prisonnier par les païens ; son père, le chef du village et druide, les surprend dans leur fuite. Le druide tranche la tête de Trémeur qu'il tient maladroitement dans ses mains. Le vieillard, ermite et saint Herbot (l'ami des laitières), part avec Trémeur et après avoir battu le lait et en avoir fait du beurre, recolle du mieux qu'il peut la tête de Trémeur. Le saint part de son côté et Trémeur du sien. Il rencontre un autre vieillard qui est le diable et qui demande de sauver sa fille. Trémeur sauve la fille du diable sans savoir à qui il a affaire et lorsqu'il fait un signe de la croix, car le beurre qui retient sa tête est tout fondant, le beurre cesse de fondre et la fille disparaît. Il entre ensuite dans un cabaret, boit du cidre près du foyer et sa tête tombe dans le pichet de cidre. Il part à la recherche du saint pour lui demander de remettre sa tête en place mais seulement le Pape à Rome peut le faire. Trémeur reprend le chemin mais il tombedans un cimetière et sa tête part à rouler... et il en meurt. On dit qu'il est encore là, changé en pierre...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Un coq chanta (France) | ± 3¾ pages | Vu 2717 fois. | Guy de Maupassant
Le baron Joseph de Croissard courtise Mme Berthe d'Avancelles, sans que son marie, M. d'Avancelles s'en doute. Elle lui dira « Baron, si vous tuez la bête, j’aurai quelque chose pour vous. » Le baron part tuer le sanglier, au son du cor et des chiens... Dans la soirée, elle lui donnera la réplique « Qui m’aime me suive ! ». Il ira la rejoindre plus tard mais il est tellement fatigué qu'il s'endort...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Chatte de Constantin le Fortuné (Italie) | ± 3¼ pages | Vu 2714 fois. | Giovanni Francesco Straparola
Une femme qui est pauvre a trois fils. Elle meurt et laisse à ses trois enfants une huche pour pétrir le pain, un tour pour tourner la pâte, et un chatte. Constantin hérite de la chatte, et les deux autres obtiennent des galettes des voisins en échange de la huche et du tour, mais ne donnent rien à Constantin. La chatte, qui est une fée, pourvoira à sa subsistance. Elle va chez le roi, lui apporte lièvre et autres présents, vantant à ce dernier son protégé Constantin qu'elle décrit comme un gentilhomme. Le roi fait sauver Constantin d'un noyade simulée, lui donne des habits et la main de sa fille. En chemin, la chatte prend les devant et suggère à tous et toutes qu'elle rencontre de vanter Constantin comme celui qui les possède. Ils arrivent à un château où son seigneur vient de mourir d'un mal subit ; Constantin hérite du château, devient roi quand le roi meurt, et a de nombreux enfants.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...