Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Histoire d’un casse-noisette (France) | ± 79¼ pages | Vu 2244 fois. | Alexandre Dumas
Un coq chanta (France) | ± 3¾ pages | Vu 2228 fois. | Guy de Maupassant
Le baron Joseph de Croissard courtise Mme Berthe d'Avancelles, sans que son marie, M. d'Avancelles s'en doute. Elle lui dira « Baron, si vous tuez la bête, j’aurai quelque chose pour vous. » Le baron part tuer le sanglier, au son du cor et des chiens... Dans la soirée, elle lui donnera la réplique « Qui m’aime me suive ! ». Il ira la rejoindre plus tard mais il est tellement fatigué qu'il s'endort...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

06 - Les trentes-six rencontres de Jean du Gogué (Belgique) | ± 8¼ pages | Vu 2225 fois. | Charles Deulin

Jean du Gogué est un innocent et rêve de manger de l'oie. Il prend le chemin, mais s'écarte. Une fermière lui offre de l'engager, et l'envoie au moulin quérir une oie grasse et une pinte de blé. En chemin, il passe devant le maréchal ferrant qui l'assomme. On le remet sur pied. Il reprend le chemin et s'égare à nouveau. Il s'endort ; puis se réveille. On lui donne une servante qu'il met dans un sac ; il reprend la route et s'arrête devant un estaminet. Des joueurs de tours libèrent la servante, qui se sauve, et mettent un chien dans le sac. Il reprend la route avec l'idée de marier la servante ; il s'arrête pour ui demander son avis ; en ouvrant le sac, le chien saute à la gorge de Jean qui monte dans un saule. Une branche se brise et tombe sur le chien qui prend la fuite. Jean aperçoit quelque chose qui brille dans l'arbre : une oie avec des plumes en or. Il repart et s'arrête à l'auberge. Le lendemain matin, les trois filles de l'aubergiste veulent mettre la main sur l'oie d'or mais elles y restent collées. Jean repart avec son oie et les filles, puis le curé se « collera » au groupe, et le vicaire, et alouette. Lorsque la joyeuse troupe passera à Saint-Calixe, la princesse du roi des Pays-Bas, qui n'a plu ri depuis bien des années, est prise d'un accès de rire. Le charme de l'oie d'or est rompu ; les trois filles, le curé et la troupe est libérée. Et comme le voulait la promesse, celui qui faisait rire la princesse l'épouserait, Jean du Gogué a épousé la princesse et est devenu roi à son tour...


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[032] Histoire racontée par le Médecin Juif (Arabe) | ± 12¼ pages | Vu 2223 fois. | Antoine Galland
Pourquoi y a-t-il tant d'idiots de par le monde ? (Afrique) | ± 1½ page | Vu 2212 fois. | Tradition Orale
Trois idiots se présentent devant la cabane d'un vieil homme. Il leur demande d'aller à la pêche, de tresser des cordes, de ramasser des noix de coco. Les trois reviennent ; le premier pour boire de l'eau alors qu'il y en avait à la mare ; le second pour chercher une corde alors qu'il en avait plein ; le troisième qui lançait un bâton au lieu de cueillir les noix de coco à la main. L'homme les marie avec ses trois filles idiotes, et ils eurent des enfants...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

04 - Les caprices de Manette (France) | ± 6¼ pages | Vu 2212 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel

La bonne, Rose, va à la fontaine avec une bourrique pour y faire de l'eau à Charlotte, la fille de Maître Pierre. Plusieurs fois, plusieurs jours, ils rencontrent des femmes qui font du filet, des charpentiers qui font des tables, des sabotiers qui font des sabots... Tous travaillent pour un monsieur à barbe rousse, du château de la Pilière. Un jour, où Rose, la bourrique et Charlotte se trouvent près d'un ruisseau, ils voient vingt-cinq charpentiers qui prennent du bois dans une douzaine de charrettes et construisent un château avec quatre tours, dans le temps de le dire. Le lendemain, la bonne revient avec Maître Pierre pour lui montrer le château ; mais le monsieur à barbe rousse n'aimait pas l'endroit et a fait déménager son château. À sa place, quatre sapins ont été plantés. Depuis ce temps, Maître Pierre n'a plus jamais cru sa bonne.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux Juifs (Russie) | ± ½ page | Vu 2200 fois. | Léon Tolstoï
Deux Juifs qui sont frères sèment en commun, et partagent la récolte. Mais l'un se dit que son frère est plus dans le besoin que lui, et va dans la nuit mettre un peu de son blé avec celui de son frère. L'autre raisonne identiquement, et va aussi mettre du blé avec celui de son frère. Les parts restent par conséquent égales, et les frères vécurent en bon amis.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Contes d'animaux (États-Unis) | ± 1½ page | Vu 2199 fois. | Tradition Orale
KHM 048 - Le vieux Sultan (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 2196 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un homme veut tuer son vieux chien Sultan qui n'a plus de dents.. Le chien va voir le loup. Le loup, complice et ami du chien, enlève l'enfant de l'homme mais le chien ramène l'enfant. L'homme garde son chien.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

En mer (France) | ± 4¼ pages | Vu 2192 fois. | Guy de Maupassant
Javel aîné et Javel cadet sont en mer sur un chalutier, avec d'autres matelots. Javel cadet se prend le bras dans le cordage mais Javel aîné refuse de couper la corde, car le filet qu'il perdrait a trop de valeur. Il tente de lofter, d'arrêter, puis jette l'ancre et on dépend le bras de Javel cadet. Mais le bras est brisé et pendant. Javel cadet prend un couteau et se coupe le bras, qu'il conserve dans du sel car, une fois à terre, il l'enterra dans un petit cercueil.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le héron, les poissons et l'écrevisse (Russie) | ± ½ page | Vu 2190 fois. | Léon Tolstoï
Un héron fait croire aux poissons qu'on videra l'étang et offre de les transporter, l'un à la fois, dans un autre étang. C'est le tour de l'écrevisse qui voit, dans le champ, les arêtes de poissons ; il serre de ses pinces le cou du héron et l'étrangle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 118 : Les Trois Barbiers du régiment (Die drei Feldscherer) (Allemagne) | ± 2½ pages | Vu 2176 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Trois chirurgiens s'arrêtent dans une auberge et montrent leur savoir-faire ; l'un se coupe une main, l'autre s'enlève le coeur, le troisième les yeux. Ils les remettront en place le lendemain (avec un onguent magique). Mais voilà que le chat part avec le tout ; la servante, avec l'aide d'un soldat, mettent à leur place la main d'un voleur qui vient d'être pendu, les yeux du chat, le coeur d'un cochon. Les chirurgiens  repartent le lendemain, après s'être reconstitués, mais, dès qu'ils comprennent qu'ils ont été trompés, reviennent pour se faire dédommager. L'aubergiste leur donne de l'argent, beaucoup d'argent ; mais ce ne sera plus jamais pareil.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

10 - Les bons chevaux du Perche (France) | ± 6¼ pages | Vu 2175 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Le valet Julien accompagne M. le chevalier de Fontenay et M. l'avocat Berthereau, chez le roi Louis XVI, pour demander l'abolition de l'impôt du franc-fief. ÀVersailles, Julien défend l'honneur des percherons, et fait une gageure avec des Anglais, des Goddem, que « ses » chevaux battraient de vitesse les chevaux anglais. Alors, M. de Fontenay s'arrangera pour alourdi le carrosse et demandera aux Anglais que le leur soit du même poids, pour que le duel soit de nature égale. Les chevaux anglais partent comme l'éclair mais le trajet est trop long et ils s'épuisent en chemin, contrairement aux percherons qui font l'aller-retour et gagnent la gageure. La reine en est heureuse ; quant à l'impôt du franc-fief, il fut aboli.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'arbre qui chantait (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 2173 fois. | Tradition Orale
Un sorcier fait un long voyage, puis entend un chant. Il s'aperçoit que le chant provient d'un arbre. Il sort une corde magique, entoure le tronc et l'arbre se tait. Mais un génie sort de la terre, suite à une fumée grise et noire, et menace le sorcier de le faire rôtir. Le sorcier explique au génie qu'il devra l'attacher lorsqu'il fera du feu sinon il s'enfuira. Le génie dénoue l'arbre pour attacher le sorcier, mais l'arbre se remet à chanter et le génie est de nouveau remis prisonnier dans la terre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse du Tomboso (Canada) | ± 4¾ pages | Vu 2166 fois. | Tradition Orale
Un roi meurt et laisse à ses trois fils trois objets magiques : un sac toujours rempli de cent écus ; un cornet qui fait apparaître et disparaître cent mille hommes ; une ceinture qui vous transporte là où vous souhaitez être.  Petit-Jean se sert de la ceinture pour aller voir la princesse du Tombozo, mais elle lui vole la ceinture. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse pour racheter sa ceinture avec la bourse de cent écus, mais elle lui vole la bourse. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse avec le cornet aux cent mille hommes pour obliger la princesse à lui redonner la ceinture et la bourse, mais elle lui vole le cornet et Petit-Jean est battu. Il s'en va et trouve des pommes et des prunes. Les pommes font pousser le nez ; les prunes le font rapetisser. Petit-Jean s'arrange pour que la princesse mange des pommes et que son nez s'allonge. Ensuite, déguisé en docteur, Petit-Jean donne des prunes en échange des trois objets mais il laisse la princesse avec un pied de nez.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de la nouvelle année (Chine) | ± 3¼ pages | Vu 2163 fois. | Tradition Orale
Autrefois, le Nouvel An chinois n'était pas une fête réjouissante, car le fantôme d'un dragon venait chaque année enlever un enfant. Un jour, une mère, voulant sauver son garçon promis au dragon, avait, à la suite d'un rêve, ensanglanté de son sang un tissu et mis le feu à des bambous ; le dragon, comme tous les dragons, ayant peur du sang et du bruit, s'était sauvé et n'était plus jamais revenu. Depuis ce jour, les villageois, pour fêter ce Nouvel An, mettent à leurs portes des papiers rouges et allument des pétards.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les aventures de monsieur Tam-Kik (France) | ± 6½ pages | Vu 2163 fois. | Ernest du Laurens de la Barre
Tam-Kik est le fils de Job ; ils sont si pauvres qu'ils n'ont rien à manger. Tam-Kik part faire sa vie. En chemin, il rencontre un mendiant et lui donne son manteau troué. Le mendiant lui fait cadeau d'une cage avec une mouche bleue. Tam-Kik continue son chemin, arrive dans un bois et, conduit par deux gros chiens, entre dans la maison d'un ogre. En rusant, il évite d'être mangé mais Jalm (qui a refusé l'aumône au mendiant) est déjà ficelé. La mouche sort de sa cage et pique les chiens qui se sauvent, puis l'ogre qui tombe et s'assomme. Tam-Kik s'en va et Jalm cherche l'or de l'Ogre. Tam-Kik va travailler pour un fermier et, la mouche aidant, il abat tellement de boulot que la fille du fermier l'épouse. Quant à Jalm, on le retrouve mort ; des voleurs l'ont tué pour son or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fortunée (France) | ± 8¼ pages | Vu 2162 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un laboureur donne, avant de mourir, une bague et des oeillets à sa fille, Fortunée, et le reste à son fils, Bedou. Le fils s'avère être un ingrat. Par contre, Fortunée est serviable. Alors que ses oeillets manquent d'eau, elle va à la fontaine, pour en chercher ; elle y rencontre d'un coup une reine ; Fortunée lui offre sa bague ; en retour, son vase d'eau se transforme et est couvert de pierres précieuses. De retour à la maison, Fortunée apprend d'un choux (qui parle) où sont les oeillets que son frère a cachés. Puis, la poule lui révèe qu'elle est une nourrice qu'une mauvaise fée a ensorcelée ; et que Fortunée est fille de reine. Fortunée défait une armée de rats et arrose les oeillets. La fée arrive, et lui présente le prince Oeillet, qu'une autre fée, la mauvaise, avait transformé en fleur !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Nain jaune (France) | ± 16¼ pages | Vu 2153 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy

Une reine a une fille très orgueilleuse et vaniteuse, la princesse Toute-Belle. Un jour, la reine va voir la fée du désert pour lui demander comme s'y pendre avec sa fille, apportant un gâteau pour amadouer les lions qui protègent la fée. En chemin, elle s'adosse contre un arbre et s'endort ; à son réveil, le gâteau a disparu. Les lions approchent et un nain, le Nain Jaune, lui offre de la sauver des griffes et des dents des lions, si la reine donne au Nain Jaune sa fille en mariage. Elle accepte, mais au château, la reine tombe dans une mélancolie. La princesse va à son tour voir la fée du désert mais, comme sa mère, elle perd le gâteau, et est menacés par les lions ; le Nain Jaune lui fait promettre de l'épouser, et elle accepte. À son tour, la princesse tombe dans une mélancolie, et décide de se marier au roi des mines d'or. Or, pendant la cérémonie, le Nain Jaune, monté sur un gros chat d'Espagne, enlève la princesse, et la fée du désert enlève le roi qu'elle veut pour elle seule, dans son royaume. Sur les rivages de la mer, une sirène offre de l'aide au roi en lui donnant une épée magique et en le transport chez le Nain Jaune. Le roi se bat contre quatre sphinx, six dragons et vingt-quatre nymphes, mais laisse tomber son épée lorsqu'il aperçoit Toute-Belle ; le nain se saisit de l'arme et tue le roi et la princesse qui se transforment en palmier.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Finette cendron (France) | ± 14¾ pages | Vu 2150 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi et une reine sont chassés de leur royaume. Leurs ressources diminuent et la reine convainc le roi de se débarrasser de leurs trois filles en allant les égarer au loin. Finette, la plus jeune, va voir sa marraine, la fée Merluche. En chemin, un cheval d'Espagne vient à sa rencontre et la conduit chez la fée, qui lui donnera un peloton pour retrouver son chemin. Le lendemain, la reine va porter ses filles au loin, mais elles reviennent en suivant le fil. La reine s'y reprendra à une deuxième reprise ; les soeurs retrouveront leur chemin grâce à leur pas visibles sur de la cendre (donnée par la fée) laissée en chemin. Or, la troisième fois, sans l'aide de la fée, elle laisseront en chemin des pois que les pigeons mangeront. Elles sont perdues, mais elles plantent un gland qui devient un chêne. Du haut de l'arbre, elles verront une grande maison. Mais il est habité par un ogre et une ogresse ; Finette fera brûler l'ogre dans le four et coupera la tête de l'ogresse. Les deux soeurs iront à la ville bien habillées tandis que Finette fera le ménage et la lessive. Or, elle trouvera une clé en or qui ouvrira une cassette remplie de linge et de bijoux. Elle ira, tout comme ses soeurs, au bal (sur le cheval d'Espagne) et, après un an, elle perdra une mule, et que prince Chéri la trouvera ; il mariera celle à qui fera cette mule, et voilà que se présente Finette. Elle accepte de marier le prince à une condition : qu'on redonne leur royaume à ses parents, ce qui fera fait, de part et d'autre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les souhaits ridicules (France) | ± 2 pages | Vu 2149 fois. | Charles Perrault
Un bûcheron se plaint de son triste sort, lorsque Jupiter lui apparaît et lui offre de réaliser trois souhaits. De retour chez lui, le bûcheron prend conseil auprès de sa femme qui, rêvant déjà de richesses, le convainc de remettre au lendemain la formulation des souhaits après une nuit de réflexion. Mais, alors qu'il se repose de sa journée près du feu, le bûcheron formule par mégarde une envie de boudin. Jupiter exauce son vœu. Comme sa femme s'emporte après lui, il demande par colère que le boudin lui pende au nez. Ce second souhait est exaucé. Finalement, le troisième et dernier vœu est de rendre à sa femme son aspect initial, cette dernière préférant retrouver le plaisir de plaire qu'être reine et laide. Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Souhaits ridicules de Wikipédia en français (auteurs)

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'arbre merveilleux (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 2149 fois. | Tradition Orale
Un garçon qui garde les cochons trouve un arbre qui touche le ciel. Il décide d'y monter. Son ascension durera des jours : il y découvrira un village ; puis, plus haut, un château où demeure une jeune fille, une princesse, enfermée par un enchanteur. Le garçon reste avec la fille ; mais il libère un corbeau en lui donnant à boire. La fille disparaîtra et le garçon montera plus haut dans l'arbre pour y trouver une petite cabane de chasse et la princesse étendue sur un lit. Il ouvre un sac attaché à son cou et pour y découvrir une pierre précieuse qu'un corbeau viendra voler. Le garçon part après le corbeau mais se perd dans la forêt. Il rencontre un homme qui l'invite à sa maison. Il y a là onze garçons ; lui c'est le douzième. Dans un an, l'homme leur posera trois énigmes ; celui qui ne trouvera pas mourra ; celui qui trouvera aura une bourse pleine d'or. Pendant ce temps, la princesse se construit une petite auberge. L'année passe et le garçon entend trois corbeaux parler entre-eux à propos des énigmes : « De quoi est faite la maison ? D’où vient la nourriture ? Pourquoi ne fait-il jamais nuit à l’intérieur de la maison ? La maison est faite avec des os d’hommes pécheurs. La nourriture vient de la cuisine du diable et la lumière vient de la pierre que j’ai volé au jeune garçon et qui est suspendue dans la grande salle. » Le garçon répond donc correctement et se sauve avec la bourse en or et la pierre précieuse ; les autres meurent. Le garçon erre et arrive à l'auberge ; la princesse finit par le reconnaître. Ils entament la descente de l'arbre mais lorsqu'ils arrivent en bas, le monde a changé ; et eux sont si vieux qu'ils tombent en poussière.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 006 - Le fidèle Jean (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 2145 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi meurt et demande au fidèle Jean de veiller sur son fils et de visiter tout le château sauf une pièce. Le prince visite la pièce et voit le portrait d’une jeune femme et veut la retrouver. Ils partent en voilier avec des objets en or dans le pays de la princesse du Dôme d’or. Ils la ramènent mais dans le voyage trois corbeaux parlent d’un cheval qu’on doit tuer, d’une chemise qu’on doit brûler, de trois gouttes de sang à cracher. Le fidèle Jean réalise le tout mais le roi le met sur le bûcher. Le fidèle Jean avoue tout et est transformé en statue de pierre, qui, plusieurs années plus tard, dit au roi que s’il coupe la tête de ses deux enfants, il reprendra vie. Le roi le fait et le fidèle Jean, redevenu vivant, remet en place les deux têtes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Compère Cheveuil et compère Tortue (États-Unis) | ± 1½ page | Vu 2144 fois. | Tradition Orale
La Petite Souris grise (France) | ± 14½ pages | Vu 2144 fois. | Comtesse de Ségur
Un homme veuf, Prudent, élève sa fille Rosalie à l'écart du monde, pour lui ôter le désir de curiosité. Elle va avoir bientôt quinze ans. Il doit s'absenter et Rosalie ne doit pas entrer dans une maisonnette dans le jardin. Elle prend la clé et ouvre la porte ; une Souris grise en sort ; c'est la fée Détestable. Elle doit forcer Rosalie à succomber trois fois à la curiosité pour retrouver son apparence normale de fée. Elle change Prudent en statue. Rosalie se retrouve dans la forêt et est secourue par le prince Gracieux. Ils se marieront bientôt ; Rosalie ne doit par regarder sous la toile qui recouvre un arbre ; elle déchire la toile et le palais du prince s'écroule. Une vieille femme demande à Rosalie de garder une cassette sans l'ouvrir. Même si la Souris grise lui demande de l'ouvrir ; Rosalie refuse. C'est le jour de ses quinze ans ; la Souris grise ne peut plus rien contre elle ; sort de la cassette la reine des fées. Elle lui explique que le palais n'est pas détruit ; c'était une illusion. Elle ramène Rosalie au palais où son père et le prince Gracieux l'attendent.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...