Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

L'arbre merveilleux (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 2213 fois. | Tradition Orale
Un garçon qui garde les cochons trouve un arbre qui touche le ciel. Il décide d'y monter. Son ascension durera des jours : il y découvrira un village ; puis, plus haut, un château où demeure une jeune fille, une princesse, enfermée par un enchanteur. Le garçon reste avec la fille ; mais il libère un corbeau en lui donnant à boire. La fille disparaîtra et le garçon montera plus haut dans l'arbre pour y trouver une petite cabane de chasse et la princesse étendue sur un lit. Il ouvre un sac attaché à son cou et pour y découvrir une pierre précieuse qu'un corbeau viendra voler. Le garçon part après le corbeau mais se perd dans la forêt. Il rencontre un homme qui l'invite à sa maison. Il y a là onze garçons ; lui c'est le douzième. Dans un an, l'homme leur posera trois énigmes ; celui qui ne trouvera pas mourra ; celui qui trouvera aura une bourse pleine d'or. Pendant ce temps, la princesse se construit une petite auberge. L'année passe et le garçon entend trois corbeaux parler entre-eux à propos des énigmes : « De quoi est faite la maison ? D’où vient la nourriture ? Pourquoi ne fait-il jamais nuit à l’intérieur de la maison ? La maison est faite avec des os d’hommes pécheurs. La nourriture vient de la cuisine du diable et la lumière vient de la pierre que j’ai volé au jeune garçon et qui est suspendue dans la grande salle. » Le garçon répond donc correctement et se sauve avec la bourse en or et la pierre précieuse ; les autres meurent. Le garçon erre et arrive à l'auberge ; la princesse finit par le reconnaître. Ils entament la descente de l'arbre mais lorsqu'ils arrivent en bas, le monde a changé ; et eux sont si vieux qu'ils tombent en poussière.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Petite Souris grise (France) | ± 14½ pages | Vu 2213 fois. | Comtesse de Ségur
Un homme veuf, Prudent, élève sa fille Rosalie à l'écart du monde, pour lui ôter le désir de curiosité. Elle va avoir bientôt quinze ans. Il doit s'absenter et Rosalie ne doit pas entrer dans une maisonnette dans le jardin. Elle prend la clé et ouvre la porte ; une Souris grise en sort ; c'est la fée Détestable. Elle doit forcer Rosalie à succomber trois fois à la curiosité pour retrouver son apparence normale de fée. Elle change Prudent en statue. Rosalie se retrouve dans la forêt et est secourue par le prince Gracieux. Ils se marieront bientôt ; Rosalie ne doit par regarder sous la toile qui recouvre un arbre ; elle déchire la toile et le palais du prince s'écroule. Une vieille femme demande à Rosalie de garder une cassette sans l'ouvrir. Même si la Souris grise lui demande de l'ouvrir ; Rosalie refuse. C'est le jour de ses quinze ans ; la Souris grise ne peut plus rien contre elle ; sort de la cassette la reine des fées. Elle lui explique que le palais n'est pas détruit ; c'était une illusion. Elle ramène Rosalie au palais où son père et le prince Gracieux l'attendent.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 019 - Du pêcheur et sa femme (Allemagne) | ± 6¾ pages | Vu 2211 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un pêcheur remet à l’eau une barbue qui est un prince enchanté. La femme du pêcheur lui demande de retourner voir la barbue pour lui demander une petite chaumière à place de la cahute, puis un château en pierre, de devenir reine, impératrice, pape, puis Dieu. À chaque demande, la mer se déchaîne un peu plus. Finalement, ils se retrouvent dans leur cahute du début.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

P 2.4 - Gagliuso (Italie) | ± 4 pages | Vu 2204 fois. | Giambattista Basile
Un vieux, gueux et ratatiné, et donne à ses deux enfants leur héritage, avant de mourir ; un crible pour l'un et un chat pour l'autre. Les fils partent chacun de leur côté. Le chat prend en pitié Gagliuso, et offre au roi un poisson et du gibier, à grand seigneur petit présent. Le roi fait donner des habits à Gagliuso, qu'il invite à un festin. Le chat vante les propriétés de Gagliuso et le roi envoie ses fidèles les voir. Le chat prend les devant et dicte aux pâtres et bonnes gens que tout est à Gagliuso. Le roi, impressionné, lui donne sa fille à marier, avec une grosse dot. Gagliuso fait l'acquisition de grandes propriétés, et le titre de baron. Le chat fait le mort pour voir ce qu'en fera Gagliuso ; ce dernier ordonne qu'on le jette par la fenêtre plutôt qu'un embaument dans un châsse d'or. La chat s'en va en traitant Gagliuso de traîne-misère, sans culotte...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 006 - Le fidèle Jean (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 2202 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi meurt et demande au fidèle Jean de veiller sur son fils et de visiter tout le château sauf une pièce. Le prince visite la pièce et voit le portrait d’une jeune femme et veut la retrouver. Ils partent en voilier avec des objets en or dans le pays de la princesse du Dôme d’or. Ils la ramènent mais dans le voyage trois corbeaux parlent d’un cheval qu’on doit tuer, d’une chemise qu’on doit brûler, de trois gouttes de sang à cracher. Le fidèle Jean réalise le tout mais le roi le met sur le bûcher. Le fidèle Jean avoue tout et est transformé en statue de pierre, qui, plusieurs années plus tard, dit au roi que s’il coupe la tête de ses deux enfants, il reprendra vie. Le roi le fait et le fidèle Jean, redevenu vivant, remet en place les deux têtes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 004 - Histoire de celui qui s'en alla apprendre la peur (Allemagne) | ± 7½ pages | Vu 2182 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un enfant sot veut apprendre la peur. Il travaille pour le bedeau qui veut lui faire peur mais le sot jette le bedeau dans les escaliers. Le père de l'enfant le chasse et ce dernier part pour chercher des frissons. Il passe une nuit sous un gibet où sont pendus sept hommes. Ensuite, il va dans une auberge où on lui parle d'un château maudit. S'il passe trois nuits, il pourra marier la princesse et sera riche. La première nuit il se promène sur un lit et a affaire à des chats noirs. La deuxième nuit des moitiés d'hommes tombent par la cheminée et jouent aux quilles avec des tibias et des crânes. La troisième nuit, il réanime un mort en le réchauffant puis coince la barbe d'un vieux dans une enclume. Il repart avec de l'or et marie la princesse qui lui verse des goujons ; et le sot a enfin des frissons.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Comment le Moujik partagea l'oie (Russie) | ± 1½ page | Vu 2177 fois. | Léon Tolstoï
Un pauvre moujik partage une oie. La tête pour le barine, le père, le derrière pour la mère, les pattes pour les fils, les ailes pour les filles, et le reste pour lui. Il partage ensuite les cinq oies qu'un riche moujik ne sait partager. Une pour le barine et la barinia pour faire trois, une pour les eux fils pour faire trois, une pour les deux filles pour faire trois, et deux pour lui pour faire ... trois !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

03 - La foire de la Brière (France) | ± 9¾ pages | Vu 2164 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Le petit gars Guillot, Pierre Guillot, va dans la forêt la demande de son père qui ne veut pas que son fils le voit boire un coup. Car Pierre Guillot vient de faire sa première communion. Dans la forêt, convaincu d'avoir de porter le bon Dieu en lui, n'a peur de rien. D'ailleurs, il rencontrera coup sur coup une géante, un dromadaire, un lion, un ours, une panthère, un serpent et un singe qu'il ramènera au propriétaire de la ménagerie qui s'était enfuie dans la forêt. On ne trouva pas le loup car le lion l'avait peut-être mangé ? Le conte se termine avec l'étrange morale que voilà : « Et dans les pays même d’où viennent les éléphants, les lions et les panthères, n’a-t-on pas vu des peuples s’enivrer de servitude, comme on s’enivre d’opium, jusqu’à la mort ? »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 009 - Les douze frères (Allemagne) | ± 4½ pages | Vu 2163 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi a douze garçons, et si la reine accouche d'une fille, il les fera tous tuer. C'est pour cela qu'il a fait préparer douze cercueils. Les garçons s’enfuient dans les bois car la reine a eu une fille. Ils trouvent une cabane et y vivent ; le plus jeune s’occupant de la maison, les autres chassant. Lorsque la fille a dix ans ; elle voit les chemises de ses frères,  part à leur recherche et les trouve. Un jour, elle coupe douze lis et les garçons sont changés en corbeaux. Pour les sauver, elle ne doit plus parler ni rire pendant sept ans. Un roi la trouve et la marie, mais la mère du roi est méchante et force le roi à mettre sa femme sur un bûcher. Heureusement, les sept années étaient maintenant passées ; les corbeaux reviennent, se métamorphosent et sauvent leur sœur.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le miroir des fées célestes (Chine) | ± 1½ page | Vu 2163 fois. | Tradition Orale
Deux fées s'ennuient dans le Ciel à tisser des nuages. Elles décident de descendre sur terre pour aider un être en détresse. Mais l'Empereur Céleste s'aperçoit de leur départ sept jours plus tard (cent ans sur la terre) ; il menace de s'assécher la terre. Les fées retournent au ciel mais avant d'y entrer jettent leur miroir en bas pour voir se refléter le monde entier. D'où les deux lacs en Chine et au Vietnam.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les animaux nobles (Antilles) | ± 1½ page | Vu 2163 fois. | Tradition Orale
KHM 021 - Cendrillon (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 2153 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
La femme d'un homme riche meurt. Il se remarie un an plus tard avec une autre femme qui a deux filles. Ces dernières relèguent la fille de l'homme à des tâches ingrates et l'obligent à dormir près du feu, dans les cendres. L'homme ramène d'un retour de la foire des perles à l'une des filles, des beaux habits à l'autre, et un rameau à sa fille qui le plante près de la tombe de sa mère. Un bon jour le Roi donne un fête. Cendrillon veut y aller mais la belle-mère jette à trois occasions des lentilles dans les cendres. Cendrillon va pleurer sur la tombe de sa mère et sur le rameau devenu arbre un oiseau lance une robe et des pantoufles. Cendrillon va au bal danser avec le prince et après s'être cachée dans un pigeonnier, rivent chez elle. Le deuxième soir, après s'être cachée dans un arbre, revient chez elle. Le troisième soir, elle perd une pantoufle. Le prince vient à la maison et fait essayer la pantoufle. L'aînée se coupe un orteil inutilement ; l'autre soeur se coupe le talon. Puis Cendrillon met la pantoufle. Au mariage, deux pigeons crèvent les yeux des deux soeurs.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La vieille maison (Danemark) | ± 7 pages | Vu 2153 fois. | Hans Christian Andersen
Une vieille maison est là parmi les maisons neuves ; dans l’une de celles-ci, un garçon. Dans la vieille maison, un vieillard. Par les fenêtres, ils se saluent ; puis le vieillard fait inviter le garçon par son vieux domestique pour le remercier du soldat de plomb que l’enfant lui a donné. D’ailleurs, le soldat de plomb ne cesse de se plaindre du vieillard et de la vieille maison. Le vieux monsieur est mort et derrière la voiture du cortège, il n’y a que le vieux domestique. On démolit la vieille maison pour en construire une nouvelle. Le garçon devient un homme et habite avec sa femme dans cette maison. Le femme travaille dans le jardin et retrouve le soldat de plomb égaré jadis par le vieux monsieur.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[030] Histoire que raconta le Marchand Chrétien (Arabe) | ± 13½ pages | Vu 2152 fois. | Antoine Galland
14 - Ce que pensait des contes d'enfants M. le curé de Marcilly, le soir du comice de Bellesme (France) | ± 17¾ pages | Vu 2152 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel

M. le curé et M. le vicaire partent du comice vers le presbytère. 1ère partie : En chemin, le curé disserte sur les contes ; le vicaire l'écoute : les contes sont bons pour améliorer les gens … car l'exemple est souvent mieux que la morale … Défileront ensuite une multitudes de titres de recueils et d'auteurs de contes dont : Contes de ma Mère l'Oie, Don Quichotte… Perrault, Bouilly, Grimm, mesdames de Beaumont et d'Aulnoy, Straparolle, miss Edgeworth… 2e partie : Une dernière histoire : celle où trois bourgeois avaient trouvé un vieux, pauvre et sale, sur le chemin, qu'ils avaient ramené à l'auberge. Le médecin, le prêtre et le notaire avaient été envoyés chercher. Le vieux avait raconté son histoire, lui qui marchait depuis dix-huit longs siècles… Son prénom : Isaac ; né à Jérusalem … Le médecin mania le pied du vieillard - cric, crac - ; réparant l'entorse. Isaac s'est relevé et est reparti, non sans boire un verre de cidre à la noce de la fille du notaire...


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Poissons et pêcheurs (Angleterre) | ± 2½ pages | Vu 2150 fois. | Jerome Klapka Jerome
Deux voyageurs arrivent dans une auberge et s'informent à propos d'une grosse truite posée sur une vitrine au-dessus de la cheminée. Un premier bonhomme raconte comme il l'a pêchée avec un vairon, et s'en va. Un second bonhomme raconte à son tour comment il l'a pêchée avec une mouche, puis un troisième avec un barbeau. Enfin, l'aubergiste raconte que c'est lui qui l'a pêchée par accident, alors qu'il était enfant. Un des deux touristes, curieux, monte sur une chaise pour voir la truite de plus près, perd l'équilibre et tombe avec la truite qui se casse en mille morceaux : elle était faite en plâtre de Paris.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Lettre CXLI - Conte persan (France) | ± 5¾ pages | Vu 2148 fois. | Charles Montesquieu
Le  narrateur a été présenté à une dame de la cour qui le questionne sur les moeurs des Persans. Il lui fait part de ce conte : une femme nommée Zuléma, connaissant le saint Alcoran par coeur, raconte à ses compagnes - pour illustrer le fol orgueil des hommes - qu'un homme arabe, Ibrahim, était d'une jalousie insupportable, et qu'il tenait presque toujours enfermées ses douze femmes. Un jour, une des femmes, Anaïs, s'est plainte de cela, et il l'a poignardée. Elle s'est retrouvée dans un autre monde et, contrairement à la croyance populaire qui veut que le paradis n'est fait que pour les hommes, elle a constaté qu'il était, en fait, un lieu de délices pour les femmes vertueuses, où elles sont « enivrées d'un torrent de voluptés, avec des hommes divins qui leur seront soumis ». Se rappelant le pauvre état des autres femmes avec qui elle partageait le sérail d'Ibrahim, Anaïs envoie sur terre l'un des jeunes hommes qui étaient auprès d'elle, avec l'apparence d'Ibrahim, dans l'intention de le déloger. Le vrai Ibrahim est chassé du sérail, et l'autre prend sa place ; il congédie les eunuques, refuse que ses femmes portent le voile, dissipe la forture... Lorsque, trois ans plus tard, le vrai Ibrahim revient ; il ne trouva plus que ses femmes et... trente-six enfants !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'oeil sans paupière (Écosse) | ± 14¼ pages | Vu 2144 fois. | Philarète Chasles
Jock Muirland est veuf  : sa femme est morte attristée par sa jalousie maladive. C'est soir d'Halloween ; avec d'autres paysans, Jock Muirland parlent et discutent des spunkies ou têtes de femmes ailées, des skelpies ou démons, des fairies ou fées... qu'on rencontre durant la nuit d'Halloween. Des superstitions comme la racine déterrée qui, si elle est droite, vous fera épouser un homme ou une femme de bonne grâce mais, si elle est croche, une personne contrefaite... Lors de la cérémonie du miroir, Muirland prononce l'incantation : « Parais donc, ma femme ». Dès lors, apparaît une figure pâle... Muirland pousse un cri ; les autres se sauvent ! La spunkie ne laisse plus Muirland ; il se réfugie dans les ruines d'une cathédrale enflammée et y voix démons, lutins... Il se réveillera chez lui, mariée à une femme, Spellie, qui n'a pas de paupière. C'est pour le surveiller, lui dit-elle, car elle est jalouse ; elle lui fera vivre le supplice qu'il avait jadis fait vivre à sa première femme. Un bon jour, Muirland disparaît pour aller en Amérique, vivre à côté des Narraghansetts. Leur chef, leur sachem, tombe malade et Muirland constate que c'est une indigestion, et il le guérit. Le chef lui donne en mariage sa fille. Mais un jour, en chassant une pintade, Muirland tombe sur Spellie qui l'a retrouvé. Il se précipite dans l'Ohio et s'y noît.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les fleurs de la petite Ida (Danemark) | ± 5¼ pages | Vu 2140 fois. | Hans Christian Andersen
Les fleurs vont au bal. Un étudiant raconte cette histoire à la petite Ida qui est témoin de la danse des fleurs la nuit suivante.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 191a - Le brigand et ses fils (Der Räuber und seine Söhne) (Allemagne) | ± 6½ pages | Vu 2139 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un voleur, qui s'est repenti, a trois fils ; il leur demande ce qu'ils veulent faire comme métier ; ils répondent tous : voleurs. Ils tentent de voler le cheval de la reine mais se font arrêter. La reine offre au père de payer une rançon ; il refuse en disant qu'ils ne le méritent pas. La reine demande alors au père de raconter une histoire pour la liberté de ses fils. Il accepte et raconte la fois où il a essayé de voler un trésor à un géant, avec cent de ses compagnons. Mais le géant les a surpris et a partagé les hommes avec dix autres géants. Les géants ont tué, coupé et mangé les hommes. Lui, le père, après avoir aveuglé le géant, a réussi à se sauver, caché sous la fourrure d'un bélier, mais le géant lui a fait le cadeau d'une bague, que le père a mise à son doigt. Or, la bague était enchantée et le forçait à dire à haute voix où il était. Pour se défaire de la bague, il a dû se couper le doigt avec ses dents. Plus loin, il a sauvé une femme et son enfant que des monstres avaient capturés. Là, le père a dû faire le mort et accepter qu'un des monstres lui prenne un morceau de chair à l'aide d'un couteau. C'est un orage, finalement, qui a sauvé le père, la femme et son enfant, qui ont marché pendant quarante jours avant de sortir d'un désert. La reine a libéré les trois fils.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[035] Histoire du premier Frère du Barbier (Arabe) | ± 3¾ pages | Vu 2134 fois. | Antoine Galland
Les trois messes basses (France) | ± 6¼ pages | Vu 2133 fois. | Alphone Daudet
Le soir de la nuit de Noël, un curé, influencé par Garrigou (dont le diable a pris l'apparence), néglige de dire dans leur totalité les trois messes basses pour aller réveillonner au plus vite et se goinfrer de dindes bourrées de truffes et de vins de toutes les couleurs. Le curé meurt dans la nuit ; le Juge (Dieu) le condamne à retourner sur terre pour faire trois cents messes en guise de punition, avec tous ceux qui étaient présents lors de la nuit fatidique. La légende de dom Blalguère est née et, depuis ce temps, dans une certaine chapelle, on peut voir lors de la nuit de Noël une lumière surnaturelle et une assistance étrange.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 024 - Dame Hiver (Dame Holle) (Allemagne) | ± 2½ pages | Vu 2132 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme a une fille paresseuse et une autre travaillante qui était sa Cendrillon. La fille travaillante échappa sa quenouille dans le puits et voulut aller la chercher mais se retrouva dans un prairie. Elle sortit les pains du four, fit tomber les pommes du pommier et aida une vieille femme qui était l'Hiver et que lorsqu'elle secouait son édredon qui laissant voler les plumes, il neigeait dans le monde. La jeune fille retourne chez elle recouverte d'une pluie d'or. La femme envoie sa fille paresseuse qui ne retire pas les pains, ni les pommes, ni n'aide la vieille femme. Elle revient chez elle recouverte de poix.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Compère Bouc et compère Lapin (États-Unis) | ± 1½ page | Vu 2120 fois. | Tradition Orale
[024] Sixième voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 7¼ pages | Vu 2119 fois. | Antoine Galland
Après une année de repos, Sindbad reprend la mer, depuis la Perse. Le capitaine perd sa route et le bateau fait naufrage sur une île, où la plage est couverte d'ossements humains ; les survivants sont coincé entre la mer, d'un côté, et une montagne infranchissable, de l'autre. Les hommes meurent de faim les uns après les autres ; Sindbad se fait un radeau où il posé des rubis et des émeraudes, et s'engage sur une rivière qui s'engouffre sous la montagne. Il en ressort vivant, dans une campagne, où des noirs l'emmènent à leur roi. Ce dernier donne à Sindbad une lettre ainsi qu'un présent pour le calife Haroun-al-Raschid : un vase d'un seul rubis avec une esclave d'une beauté ravissante. De retour à Bagdad, Sindbad remet le tout au Commandeur des croyants. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad et l'invite à revenir le lendemain pour écouter le Septième et dernier voyage de Sindbad le Marin.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...