Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

La Fille et le loup (Le petit chaperon rouge) (France) | ± 1½ page | Vu 3559 fois. | Tradition Orale
Une fillette revient du travail et rencontre le loup. Elle lui explique qu'elle se rend chez sa mère mais le loup arrive avant et tue la mère. Il en mange la moitié et fait de l'autre moitié viande et sang. Quand la fillette arrive, le loup déguisé en la mère lui offre à manger et à boire, puis mange la fillette.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cavalier masqué (Canada) | ± 9½ pages | Vu 3559 fois. | Charles Quinel
Le narrateur va en Gaspésie, berceau de la Nouvelle-France, et se fait raconter deux histoires : celle de Laurent et de Casimir, deux pêcheurs ivrognes, de Barachois, qui ont lancé un défi au diable - qui les a invités à revenir le lendemain pour un ... régal inoubliable. Le lendemain, les deux hommes prennent la mer pour aller trinquer avec le diable. On a retrouvés quelques jours plus tard les cadavres de Laurent et de Casimir, avec des trace de doigts crochus au cou. Puis cette autre légende qui s'est déroulée dans cette même maison où est le narrateur est l'invité : un soir de mardi gras, Jérôme Descoutures donne un bal, au plaisir de sa fille, Rose. Un voyageur étrange demande l'hospitalité et on la lui accorde. Son cheval noir est attaché à l'extérieur, et lui-même porte un loup noir à la figure, un masque. Le bal s'anime et l'étranger regroupe autour de lui jeunes et moins jeunes femmes. Puis il danse  avec Rose, au déplaisir de son fiancé, Henri d'Aulnay, qui lance un défi à l'étranger. Les deux « hommes » se retrouvent dans une pièce isolée et se battent à l'épée. Rose surgit et au moment où l'étranger allait toucher mortellement Henri et crie « Mon Dieu, protégez-le ! ». Le diable, car c'était lui, bondit contre le mur ; un coup de tonnerre secoue la maison et quand la fumée se dissipe, il ne restait qu'une silhouette sur le mur, silhouette qui s'efface lentement avec les années.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 006 - Le fidèle Jean (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 3542 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi meurt et demande au fidèle Jean de veiller sur son fils et de visiter tout le château sauf une pièce. Le prince visite la pièce et voit le portrait d’une jeune femme et veut la retrouver. Ils partent en voilier avec des objets en or dans le pays de la princesse du Dôme d’or. Ils la ramènent mais dans le voyage trois corbeaux parlent d’un cheval qu’on doit tuer, d’une chemise qu’on doit brûler, de trois gouttes de sang à cracher. Le fidèle Jean réalise le tout mais le roi le met sur le bûcher. Le fidèle Jean avoue tout et est transformé en statue de pierre, qui, plusieurs années plus tard, dit au roi que s’il coupe la tête de ses deux enfants, il reprendra vie. Le roi le fait et le fidèle Jean, redevenu vivant, remet en place les deux têtes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La soupe à la brochette (Danemark) | ± 10¼ pages | Vu 3532 fois. | Hans Christian Andersen
Un roi souris déclare que la souris capable de faire de la soupe à la brochette deviendrait son épouse, la reine. La première souricelle rencontre des elfes qui font un arbre de mai avec une brochette, puis le décorent, dansent, font de la musique. De retour, elle a un petit bâton qui imite les bruits de la cuisine mais aucune soupe… La seconde souricelle née dans une bibliothèque écoute sa grand-mère lui dire que le poète est fait d’intelligence, d’imagination et de sentiment. La souris part à la rechecherde ces trois ingrédients et mange des livres. Au lieu de faire de la soupe, elle raconte des histoires. La quatrième souricelle revient avec la théorie que « la soupe à la brochette » n’était qu’une expression utilisée par les hommes. La troisième souricelle dit au roi comment faire la fameuse soupe mais qu’il devra la remuer avec sa queue et seulement la sienne. Le roi acquiesce : c’est la soupe à la brochette mais on la fera plus tard car il ne veut pas se brûler… et c’est ainsi que la troisième souricelle devint reine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 086 - Le renard et les oies (Allemagne) | ± ½ page | Vu 3526 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un renard veut manger des oies qui lui demandent avant de mourir la permission de faire leur prière. Serait-ce possible que le renard attend encore ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La jongleuse (Canada) | ± 43¾ pages | Vu 3525 fois. | Henry-Raymond Casgrain
KHM 189 : Le Paysan et le Diable (Der Bauer und der Teufel) (Allemagne) | ± 1 page | Vu 3517 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un paysan rusé aperçoit le diable assis dans son champ, sur un trésor. Le trésor sera au paysan si le diable peut avoir une partie de la récolte du paysan pendant deux ans. La première année, le diable aura ce qui pousse sur le sol ; le paysan sème des raves. Le diable n'aura rien. La seconde année, le diable aura ce qui pousse en dessous du sol ; le paysan sème du froment ; le diable n'aura rien.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les aventures de monsieur Tam-Kik (France) | ± 6½ pages | Vu 3516 fois. | Ernest du Laurens de la Barre
Tam-Kik est le fils de Job ; ils sont si pauvres qu'ils n'ont rien à manger. Tam-Kik part faire sa vie. En chemin, il rencontre un mendiant et lui donne son manteau troué. Le mendiant lui fait cadeau d'une cage avec une mouche bleue. Tam-Kik continue son chemin, arrive dans un bois et, conduit par deux gros chiens, entre dans la maison d'un ogre. En rusant, il évite d'être mangé mais Jalm (qui a refusé l'aumône au mendiant) est déjà ficelé. La mouche sort de sa cage et pique les chiens qui se sauvent, puis l'ogre qui tombe et s'assomme. Tam-Kik s'en va et Jalm cherche l'or de l'Ogre. Tam-Kik va travailler pour un fermier et, la mouche aidant, il abat tellement de boulot que la fille du fermier l'épouse. Quant à Jalm, on le retrouve mort ; des voleurs l'ont tué pour son or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 011 - Frérot et sœurette (Allemagne) | ± 5¼ pages | Vu 3515 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux enfants maltraités par leur belle-mère qui est une sorcière s’enfuient dans la forêt. Mais la sorcière a enchanté toutes les sources. La fille le sait et avertit son frère : cette eau te changera en lion, l’autre en loup, la dernière en chevreuil. Le fils en boit et est transformé. Le temps passe, ils vivent dans la forêt et lors d’une chasse, le roi les trouve et se marie à la fille et ont un garçon. La sorcière tue la reine et met sa fille à la place. Mais le spectre revient voir son enfant et le roi finit par s’en apercevoir . La fille de la sorcière sera dévorée par les bêtes sauvages et la sorcière jetée au feu. Le petit chevreuil retrouve sa forme humaine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cordonnier et les deux nains (Allemagne) | ± 2¾ pages | Vu 3514 fois. | Tradition Orale
Un cordonnier qui ne vend plus de chaussure, prend se derniers sous pour aller acheter du cuir et faire sa dernière paire de chaussures. Il laisse le cuir sur la table de travail et va dormir. Le lendemain, il retrouve des chaussures parfaites sur sa table de travail. Il va les vendre et montre les cinq pièce d'or à sa femme. Il rachète un peu plus de cuir, laisse le matériau sur sa table de travail et le lendemain, trouve deux paires de chaussures. Et ainsi de suite. Un soir, le cordonnier et sa femme se cachent et voient deux petits hommes nus fabriquer les chaussures avec le cuir laissé sur la table. La femme décide de faire des vêtements aux nains et, depuis, ils ne les ont jamais revus. N'importe, le cordonnier et sa femme étaient désormais riches ; le cordonnier s'est remis à faire des chaussures.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’heureuse famille (Danemark) | ± 2¼ pages | Vu 3513 fois. | Hans Christian Andersen
Deux vieux escargot marient leur fils, un colimaçon adopté, à une fille escargot.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 133 - Les souliers usés au bal (Allemagne) | ± 3½ pages | Vu 3500 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi a douze filles et le matin leurs souliers sont usés ; celui qui découvrira pourquoi pourra marier l'une d'entre elles ; sinon ils perdront la tête. Un jour, un soldat demande à une vieille femme où vont les princesses durant la nuit. «Ne bois pas de vin et fais semblant de dormir», dit-elle. Pendant trois nuits, le soldat suit les princesses qui descendent sous terre, traversent trois allées où les feuilles des arbres sont en argent, en or, en diamant. Elles arrivent à un grand lac où des princes les mènent au bal. Puis tout le monde revient. Le soldat raconte le tout au roi avec preuves à l'appui et il marie la fille aînée.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[032] Histoire racontée par le Médecin Juif (Arabe) | ± 12¼ pages | Vu 3497 fois. | Antoine Galland
Le cow-boy et les Rajahs (États-Unis) | ± 13½ pages | Vu 3486 fois. | O. Henry
Un individu, à New-York, Lucullus Polk, insulte les riches touristes moyen-orientaux... Le narrateur l'invite dans un bistro. Lucullus raconte son histoire : comment il s'est retrouvé à Atascosa City ; comment il s'en est sorti en s'improvisant guide pour un riche homme, Solomon Mills, dit Solly, qui avait vendu ses terres où on avait découvert du pétrole, et qui brise maintenant des montres en or pour se divertir et qui mange des haricots. Lucullus amène Solly à New-York et si Lucullus le divertit, il héritera de mille dollars ; mais l'homme n'est guère impressionné et finit par rencontrer une femme qui devient gérante de son argen. Lucullus n'aura pas un sous, mais Solly lui promet cinq des plus belles selles de cheval qu'il a achetées depuis qu'il est riche. Mais oui, mais qui peut acheter ces selles ? Les riches touristes moyen-orientaux...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Mouton (France) | ± 12¼ pages | Vu 3483 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi a trois filles ; la plus jeune et aimable se nomme Merveilleuse. Un jour, son père demande ce qu'ont rêvé ses filles ; Merveilleuse répond que le roi lui avait lavé les mains. Le roi, indigné, demande au capitaine d'aller égorger sa fille, et de ramener son coeur et sa langue. En chemin, le capitaine se laisse attendrir, et la mauresse, la guenuche et le doguin accompagnant le princesse se donnent chacun et inutilement la mort. Merveilleuse s'enfuie dans la forêt et fait la rencontre d'un troupeau de moutons qui parlent, et qui sont parés de vêtements et de bijoux. Le plus beau mouton se présente : c'est un prince ensorcelé, comme tous les moutons ici présents, par la fée Ragotte. Le mouton-prince raconte son histoire et offre à Merveilleuse de vivre dans leur caverne, en sécurité, loin du roi. Un jour, elle apprendra que sa soeur aînée se marie et ira, déguisée, aux noces. Et reviendra. La deuxième fille du roi se mariera à son tour. Merveilleuse ira de nouveau au mariage et le roi, la trouvant trop belle - il ne la reconnaît pas sous son déguisement -, lui offrira de laver ses belles mains. Merveilleuse se dévoile ; le rêve s'est réalisé. Le roi pardonne à Merveilleuse qui oublie, dans les joies des retrouvailles, d'aller rejoindre le mouton à qui elle avait promis de revenir. Le mouton, amoureux, ne pouvant vivre sans Merveilleuse, court jusqu'au château et il trouve la mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Lettre CXLI - Conte persan (France) | ± 5¾ pages | Vu 3482 fois. | Charles Montesquieu
Le  narrateur a été présenté à une dame de la cour qui le questionne sur les moeurs des Persans. Il lui fait part de ce conte : une femme nommée Zuléma, connaissant le saint Alcoran par coeur, raconte à ses compagnes - pour illustrer le fol orgueil des hommes - qu'un homme arabe, Ibrahim, était d'une jalousie insupportable, et qu'il tenait presque toujours enfermées ses douze femmes. Un jour, une des femmes, Anaïs, s'est plainte de cela, et il l'a poignardée. Elle s'est retrouvée dans un autre monde et, contrairement à la croyance populaire qui veut que le paradis n'est fait que pour les hommes, elle a constaté qu'il était, en fait, un lieu de délices pour les femmes vertueuses, où elles sont « enivrées d'un torrent de voluptés, avec des hommes divins qui leur seront soumis ». Se rappelant le pauvre état des autres femmes avec qui elle partageait le sérail d'Ibrahim, Anaïs envoie sur terre l'un des jeunes hommes qui étaient auprès d'elle, avec l'apparence d'Ibrahim, dans l'intention de le déloger. Le vrai Ibrahim est chassé du sérail, et l'autre prend sa place ; il congédie les eunuques, refuse que ses femmes portent le voile, dissipe la forture... Lorsque, trois ans plus tard, le vrai Ibrahim revient ; il ne trouva plus que ses femmes et... trente-six enfants !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Griselidis (Europe) | ± 7½ pages | Vu 3478 fois. | Tradition Orale
Un seigneur épouse Griselidis, la fille d'un pauvre vieillard. Il exige obéissance ; elle la lui promet. Pour la mettre à l'épreuve, il lui fait croire qu'il devra mettre à mort l'enfant qui vient de naître, une fille. Elle le lui donne ; il envoie l'enfant chez sa soeur qui l'élèvera. Quatre ans plus tard, il réclame le second enfant, c'est un garçon. Elle le lui donne. Alors que les enfants, qu'elle croit morts, ont huit et douze ans, le seigneur demande à Griselidis de partir, car il veut épouser une femme de son rang. Elle accepte et part. Puis elle revient pour accueillir la « nouvelle » épouse du seigneur. Il avoue tout : c'était un simulacre pour l'éprouver. Il lui déclare son amour, et lui redonne ses deux enfants.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 161 - Blanche-Rose et Rose-Rouge (Allemagne) | ± 3¾ pages | Vu 3475 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux fillettes s'appellent Blanche-Rose et Rose-Rouge car elles ressemblaient aux boutons de deux rosiers : un blanc, l'autre rose. Un bon jour, un ours demande l'hospitalité et devient l'amie des deux fillettes. Au cours de leur promenade, les deux fillettes viennent en aide à un méchant nain qui se prend la barbe dans une fente de bois, puis dans la ligne à pêche que tire un énorme poisson, puis dans les griffes d'un grand oiseau. Toujours les fillettes l'aident et pour cela elles doivent lui couper un bout de barbe. Le nain les insulte ; l'ours arrive et tue le nain. L'ours était un prince que le nain avait ensorcelé. L'une des fillettes marie le prince ; l'autre son frère, et la mère est invitée à vivre au palais.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 049 - Les six frères cygnes (Allemagne) | ± 3¾ pages | Vu 3475 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi se perd dans le bois et une sorcière l'aide à la condition qu'il épouse sa fille. De retour, le roi cache ses enfants, six garçon et une fille, dans un château isolé dans le bois. La fille de la sorcière les découvre et leur jette des petites chemises ensorcelées qui transforment les garçons en cygnes. La fille part à leur recherche retrouve les cygnes et pour les sauver, elle ne devra ni rire ni parler pendant six ans et confectionner six chemises faites de fleurs. Un roi la découvre et la marie mais sa méchante mère cache les trois enfants dont elle accouche et disant que la femme du roi les mange. Sur le bûcher, arrivent à temps les six frères et c'est la méchante qui va au bûcher.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Farce normande (France) | ± 3¾ pages | Vu 3462 fois. | Guy de Maupassant
Le plus riche fermier du pays se marie avec la plus belle fille du coin. On commence à manger à deux heures et on est encore à la table à huit heures. Et on boit. Et on raconte des polissonneries. Et on dit que le nouveau marié sera trop occupé pour courir les braconniers. Or, en se mettant au lit avec sa femme, le fermier entend des coups de fusil ; il prend le sien, saute par le fenêtre et disparaît dans la nuit. Le lendemain matin, on le retrouve ficelé, avec trois lièvres autour du coup et un pancarte sur la poitrine : « Qui va à la chasse, perd sa place. »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La fée aux gros yeux (France) | ± 9¼ pages | Vu 3459 fois. | George Sand
Élise se souvient de la gouvernante lorsqu'elle était enfant, qu'on appelait la fée aux gros yeux, car elle était myope. Un soir, la gouvernante invite Élise à observer un bal très spécial. À la lueur d'une lanterne, une multitude de papillons viennent virevolter dans la lumière. La gouvernante, si elle ne voit pas loin, a une vue extraordinaire de près. Elise doit utiliser une loupe pour apprécier le spectacle. Puis, au retour, la gouvernante, qui a peur des chauves-souris et des oiseaux en général, en aperçoit une sur la robe d'Élise. Elise, très fatiguée, sommeillante, croit voir la chauve-souris se métamorphoser en M. Bat, le précepteur. Le lendemain, à déjeuner, Élise comprend qu'il était très improbable que le précepteur aie pu changer d'apparence.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'homme au pois - Conte Lorrain (France) | ± 2¾ pages | Vu 3451 fois. | Alfred Jeanroy
Un fermier meurt ; ses trois fils héritent. L'un du moulin, l'autre de la maison, le dernier, un peu bête, d'un vieux pois chiche. Il part avec sont pois ; demande à dormir chez une paysannge mais elle accepte seulement son pois. Le garçon dort ailleurs et quand il veut reprendre son pois, une poule l'a mangé. Il repart avec la poule ... pour se retrouver avec un gros porc ... pour se retrouver avec la fille d'un fermier qu'il marie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[024] Sixième voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 7¼ pages | Vu 3446 fois. | Antoine Galland
Après une année de repos, Sindbad reprend la mer, depuis la Perse. Le capitaine perd sa route et le bateau fait naufrage sur une île, où la plage est couverte d'ossements humains ; les survivants sont coincé entre la mer, d'un côté, et une montagne infranchissable, de l'autre. Les hommes meurent de faim les uns après les autres ; Sindbad se fait un radeau où il posé des rubis et des émeraudes, et s'engage sur une rivière qui s'engouffre sous la montagne. Il en ressort vivant, dans une campagne, où des noirs l'emmènent à leur roi. Ce dernier donne à Sindbad une lettre ainsi qu'un présent pour le calife Haroun-al-Raschid : un vase d'un seul rubis avec une esclave d'une beauté ravissante. De retour à Bagdad, Sindbad remet le tout au Commandeur des croyants. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad et l'invite à revenir le lendemain pour écouter le Septième et dernier voyage de Sindbad le Marin.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Comment le Moujik partagea l'oie (Russie) | ± 1½ page | Vu 3434 fois. | Léon Tolstoï
Un pauvre moujik partage une oie. La tête pour le barine, le père, le derrière pour la mère, les pattes pour les fils, les ailes pour les filles, et le reste pour lui. Il partage ensuite les cinq oies qu'un riche moujik ne sait partager. Une pour le barine et la barinia pour faire trois, une pour les eux fils pour faire trois, une pour les deux filles pour faire trois, et deux pour lui pour faire ... trois !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La croix du sud (Afrique) | ± 1½ page | Vu 3428 fois. | Tradition Orale
Un enfant naît lors d'un orage. Le sorcier veut faire de la magie pour protéger l'enfant mais le chef invoque Dieu. Dieu fera vivre l'enfant jusqu'à quinze ans et le sorcier s'en donne le crédit. Lorsque l'enfant a quinze, avec le sorcier, ils sont convoqués devant le roi d'un autre pays. Le sorcier ne se prosterne pas ; l'enfant ose prendre la parole. Les deux meurent. Depuis ce temps, on peut voir, la nuit, une croix dans le ciel, la Croix du Sud.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...