Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

La croix du sud (Afrique) | ± 1½ page | Vu 2912 fois. | Tradition Orale
Un enfant naît lors d'un orage. Le sorcier veut faire de la magie pour protéger l'enfant mais le chef invoque Dieu. Dieu fera vivre l'enfant jusqu'à quinze ans et le sorcier s'en donne le crédit. Lorsque l'enfant a quinze, avec le sorcier, ils sont convoqués devant le roi d'un autre pays. Le sorcier ne se prosterne pas ; l'enfant ose prendre la parole. Les deux meurent. Depuis ce temps, on peut voir, la nuit, une croix dans le ciel, la Croix du Sud.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Farce normande (France) | ± 3¾ pages | Vu 2909 fois. | Guy de Maupassant
Le plus riche fermier du pays se marie avec la plus belle fille du coin. On commence à manger à deux heures et on est encore à la table à huit heures. Et on boit. Et on raconte des polissonneries. Et on dit que le nouveau marié sera trop occupé pour courir les braconniers. Or, en se mettant au lit avec sa femme, le fermier entend des coups de fusil ; il prend le sien, saute par le fenêtre et disparaît dans la nuit. Le lendemain matin, on le retrouve ficelé, avec trois lièvres autour du coup et un pancarte sur la poitrine : « Qui va à la chasse, perd sa place. »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 161 - Blanche-Rose et Rose-Rouge (Allemagne) | ± 3¾ pages | Vu 2904 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux fillettes s'appellent Blanche-Rose et Rose-Rouge car elles ressemblaient aux boutons de deux rosiers : un blanc, l'autre rose. Un bon jour, un ours demande l'hospitalité et devient l'amie des deux fillettes. Au cours de leur promenade, les deux fillettes viennent en aide à un méchant nain qui se prend la barbe dans une fente de bois, puis dans la ligne à pêche que tire un énorme poisson, puis dans les griffes d'un grand oiseau. Toujours les fillettes l'aident et pour cela elles doivent lui couper un bout de barbe. Le nain les insulte ; l'ours arrive et tue le nain. L'ours était un prince que le nain avait ensorcelé. L'une des fillettes marie le prince ; l'autre son frère, et la mère est invitée à vivre au palais.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse des glycines (Chine) | ± 9½ pages | Vu 2903 fois. | Tradition Orale
En Chine, dans une petite ville, un usurier est jaloux de l'enfant talentueux d'une veuve. Elle espère que son fils, Wang, mariera une princesse. Des années plus tard, un princesse surgit dans la chambre du garçon, où flotte une odeur de glycine ; ils partagent une passion commune : les dominos. Elle lui remet un coffre d'or et lui demande d'attendre un mois avant de construire une maison. Mais Wang ne peut attendre. Sur ce, il rencontre Yang qui lui remet une coupe d'argent et une figurine de jade. Ces objets ayant été volés ; Wang est arrêté. La princesse revient le voir et lui donne un talisman. Wang est en route pour paraître devant un juge ; ses gardiens sont mis en déroute. Qu'à cela tienne, il se présente devant le juge qui en conclut qu'il n'est pas coupable du vol. Yang cambriolera le vieil usurier ; Wang aura deux enfants avec la princesse, qui lui annoncera que sa vie sur la terre est terminée. Elle s'en ira avec ses enfants, laissant derrière elle des glycines en fleurs.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La vraie légende du Taubenloch (Suisse) | ± 4½ pages | Vu 2895 fois. | Paul-Otto Bessire
Au temps des Croisades, le seigneur Enguerrand partit pour la Terre Sainte, car il avait quelques péchés à sa faire pardonner. Mais il en est revenu plus mécréant, accompagné d'une vingtaine de Sarrasins cruels, qui étaient sa garde du corps. Enguerrand se mit à faire l'ordre et la loi dans son domaine, près de Boujean, volant et tuant, s'il le jugeait opportun. Un jour, alors que le meunier Gauthier s'en allait se marier avec Béatrice, Enguerrand leur tendit un embuscade et, avec ses Sarrasin, massacrèrent la petite troupe qui allait sur le chemin. Béatrice sauta alors dans le vide et se noya dans la rivière, en bas, pour aller, dit-on, tout droit au paradis. Une bonne journée, les jeunes gens de Boujean, qui avaient juer de venger leur amis, sortirent par centaines du bois et tuèrent les Sarrasins, passèrent au fil de l'épée Enguerrand, et incendièrent le château. Depuis, au printemps, au chant des colombes, on dit que c'est l'âme de Béatrice qui revient sur terre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La soupe à la brochette (Danemark) | ± 10¼ pages | Vu 2894 fois. | Hans Christian Andersen
Un roi souris déclare que la souris capable de faire de la soupe à la brochette deviendrait son épouse, la reine. La première souricelle rencontre des elfes qui font un arbre de mai avec une brochette, puis le décorent, dansent, font de la musique. De retour, elle a un petit bâton qui imite les bruits de la cuisine mais aucune soupe… La seconde souricelle née dans une bibliothèque écoute sa grand-mère lui dire que le poète est fait d’intelligence, d’imagination et de sentiment. La souris part à la rechecherde ces trois ingrédients et mange des livres. Au lieu de faire de la soupe, elle raconte des histoires. La quatrième souricelle revient avec la théorie que « la soupe à la brochette » n’était qu’une expression utilisée par les hommes. La troisième souricelle dit au roi comment faire la fameuse soupe mais qu’il devra la remuer avec sa queue et seulement la sienne. Le roi acquiesce : c’est la soupe à la brochette mais on la fera plus tard car il ne veut pas se brûler… et c’est ainsi que la troisième souricelle devint reine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Comment le Moujik partagea l'oie (Russie) | ± 1½ page | Vu 2893 fois. | Léon Tolstoï
Un pauvre moujik partage une oie. La tête pour le barine, le père, le derrière pour la mère, les pattes pour les fils, les ailes pour les filles, et le reste pour lui. Il partage ensuite les cinq oies qu'un riche moujik ne sait partager. Une pour le barine et la barinia pour faire trois, une pour les eux fils pour faire trois, une pour les deux filles pour faire trois, et deux pour lui pour faire ... trois !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 189 : Le Paysan et le Diable (Der Bauer und der Teufel) (Allemagne) | ± 1 page | Vu 2890 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un paysan rusé aperçoit le diable assis dans son champ, sur un trésor. Le trésor sera au paysan si le diable peut avoir une partie de la récolte du paysan pendant deux ans. La première année, le diable aura ce qui pousse sur le sol ; le paysan sème des raves. Le diable n'aura rien. La seconde année, le diable aura ce qui pousse en dessous du sol ; le paysan sème du froment ; le diable n'aura rien.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Cœur de pigeon (France) | ± 4¾ pages | Vu 2890 fois. | Adolphe Orain
Deux frères partent courir le pays ; le plus vieux ordonne au plus jeune, Jean, de prendre sa route. Jean chemine dans le bois et trouve un château où une belle dame lui sert un pigeon rôti. Jean dort au château et, au matin, trouve un sac de pièces d'or sous son oreiller ; ne lui appartenant pas, il laisse le sac et part. La belle dame, qui est une fée, le fait ramener et le fait éduquer par des savants. Il apprendra que celui qui fera rire la princesse de la ville voisine la guérira, et l'épousera. La fée donne à Jean une drôle de voiture qui se meut grâce à des moulins à vent, avec des meuniers qui font la grimace. La princesse rit, guérit et Jean l'épouse. Mais elle est jalouse, car il a de l'or à tous les matins. Elle va voir sa fée personnelle qui lui dit de faire vomir Jean et de manger le coeur du pigeon, ce qu'elle fait. Jean va voir sa fée qui lui donne un chapeau qui réalise les désirs. La princesse conduit Jean dans la forêt et lui vole son chapeau, à l'aide d'un peigne magique. Jean se réveille et mange des asphodèles et est transformé en âne. Il erre pendant sept ans avant de revenir au château de sa fée qui lui redonne son apparence. Il retourne au château de la princesse, sa femme, a engraissé et vieilli. Jean lui parle d'un certaine plante qui rend la jeunesse et la beauté et donne des asphodèles à la princesse et à sa femme de chambre qui sont changées en âne. Il les conduit au meunier qui les conservera pendant sept années, après quoi on leur redonna leur forme humaine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 135 - La mariée blanche et la mariée noire (Allemagne) | ± 3½ pages | Vu 2889 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une paysanne a une fille et une belle-fille. Dieu fait devenir la mère et la fille noires et laides. La belle-fille a trois voeux : belle, riche et la joie éternelle. Son frère en fait un tableau et le roi tombe amoureux. En chemin, la mère qui est une sorcière fait tomber la fille à l'eau qui se change en cane. Le roi jette le frère dans une fosse de serpents ; la sorcière ensorcelle le roi qui pense belle la laide. La cane revient trois fois en demandant où est son frère. La troisième fois, le roi transperce la cane qui redevient jeune fille. Elle explique tout au roi. Le roi met la mère et la fille dans un baril garni de clous attaché à un attelage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Papa Tigre et Papa Mouton (Guyane) | ± 3¼ pages | Vu 2888 fois. | Loys Bruyère
La Fée des neiges (France) | ± 4¾ pages | Vu 2884 fois. | Yvan d' Urgel
Une mère doit rembourse cent francs à un marchand dans trois jours sous peine de se faire prendre sa maison. Sa fillette part chercher la fée de neige pour lui demander de l'argent. Elle s'endort dans la tempête et est sauvée par la fée des neiges qui lui remet cent francs. Mais la vérité, c'est qu'elle a été trouvé et sauvé par M. Troismaisons qui lui a remis l'argent ; le reste, elle l'a rêvé.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le testament (France) | ± 3¾ pages | Vu 2874 fois. | Guy de Maupassant
Le narrateur se fait conter par un ami pourquoi ce dernier n'a pas le même nom que ses frères. Il raconte que sa mère s'est mariée à un homme qui n'en voulait qu'à sa fortune. L'homme n'a jamais aimé sa femme, a eu des amantes ; ils ont eu deux fils. Lui, l'ami du narrateur, est l'enfant d'un amant de sa femme. Elle a donné son avoir à cet amant qui lui a fait oublié son malheur en lui montrant que la vie pouvait être belle. L'homme a adopté cet enfant. Quant au mari de sa mère, il a provoqué le notaire lors de la lecture du testament et ce dernier l'a tué en duel !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Une poule avait pour habitude de descendre (Afrique) | ± ½ page | Vu 2871 fois. | Tradition Orale
Un crocodile veut manger une poule, mais elle l'appelle « frère ». Le crocodile ne sait plus.  Il va voir un immense lézard qui lui dit qu'on est tous frères d'une certaine façon.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 051 - Dénichet (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 2870 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un garde-forestier trouve un enfant dans un arbre et l’adopte. Dénichet vient donc vivre en compagnie de Madelon qui furent les meilleurs frère et sœur. Mais la cuisinière veut faire cuire Dénichet. Les enfants se sauvent et sont poursuivit par les serviteurs. Ils se transforment en rosier et petite rose, en chapelle et couronne, en étang et canard. La cuisinière veut boire de l’eau mais le canard la traîne dans l’étang et la sorcière s’y noie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 069 - Jorinde et Joringel (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 2869 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une sorcière transforme en oiseaux qu'elle met dans une corbeille tous les filles qui s'approchent de son château à plus de cent pas. Elle doit avoir sept mille corbeilles. Un jour, Jorinde et Joringel se perdent dans la forêt ; Jorinde est transformée en oiseau et Joringel s'enfuit. Il rêve d'une fleur rouge sang ; il la cherche et la trouve et avec cette dernière, défie la sorcière et délivre Joringel et toutes les autres jeunes filles.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 047 - Le conte du genévrier (Allemagne) | ± ½ page | Vu 2867 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme veut un enfant. En hiver, devant un genévrier, en pelant une pomme, elle se coupe et désire un enfant vermeil comme le sang et blanc comme la neige. Elle meurt à la naissance et l'homme se remarie avec une autre femme qui lui donne une fille. La femme chérit sa fille mais poussée par le Malin maudit le fils de l'homme. Elle offre une pomme au garçon mais le Malin aide la femme à pousser le couvercle du bahut et la tête de l'enfant roule parmi les pommes. La femme met la tête sur les épaules du garçon et un foulard à son cou. La fille gifle le garçon à la demande de sa mère et la tête roule. La mère fait un ragoût avec l'enfant et le père mange tout le ragoût. La fillette ramasse les os et les dépose devant le genévrier. L'arbre bouge dans le brouillard et un oiseau s'envole pour chercher une chaînette d'or chez un orfèvre, des chaussures rouges chez cordonnier, une meule chez des garçons d'un meunier. L'oiseau donne la chaînette au père, les souliers à la soeur et tue la mère avec la meule.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 011 - Frérot et sœurette (Allemagne) | ± 5¼ pages | Vu 2865 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux enfants maltraités par leur belle-mère qui est une sorcière s’enfuient dans la forêt. Mais la sorcière a enchanté toutes les sources. La fille le sait et avertit son frère : cette eau te changera en lion, l’autre en loup, la dernière en chevreuil. Le fils en boit et est transformé. Le temps passe, ils vivent dans la forêt et lors d’une chasse, le roi les trouve et se marie à la fille et ont un garçon. La sorcière tue la reine et met sa fille à la place. Mais le spectre revient voir son enfant et le roi finit par s’en apercevoir . La fille de la sorcière sera dévorée par les bêtes sauvages et la sorcière jetée au feu. Le petit chevreuil retrouve sa forme humaine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Cocorico ! (Canada) | ± 5¾ pages | Vu 2857 fois. | Isabel Dos Santos
L'ange (Danemark) | ± 2 pages | Vu 2853 fois. | Hans Christian Andersen
Un ange vient cherche un petit garçon qui vient de mourir. Ils ramassent des fleurs pour les rapporter au ciel. L'ange était autre fois un petit garçon à qui Dieu a fait pousser des ailes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’histoire du magicien québécois qui détruisit l’escadre anglaise (Canada) | ± 1½ page | Vu 2849 fois. | Tradition Orale
Jean-Pierre Lavallée, métis, pratique la sorcellerie. Il rencontre Frontenac et Jean-Talon, sauve Québec de la famine en 1704, et fait couler la flotte de Walker en 1711 en faisant jaillir une brume inattendue.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

09 - L'enfant changée en nourrice (France) | ± 10¼ pages | Vu 2843 fois. | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
On propose à une femme d'être la nourrice de l'enfant, Elfride, d'un couple de bourgeois de Paris. Elle accepte, mais fait passer sa fille, Léontine, pour l'enfant des bourgeois. Quatre ans plus tard, ils repartent avec l'enfant de la nourrice, croyant que c'est la leur. Mais la nourrice ne peut supporter que son enfant soit au loin ; avec l'aide d'un avocat, elle reprend son enfant, les bourgeois la leur. Le temps passe et Léontine s'ennuie de ces quelques années de faste qu'elle a vécues à Paris. Elle y repartira, espérant retrouver ses parents « adoptifs » d'autrefois, mais les nouvelles sont mauvaises : certains disent qu'elle est servante dans une maison, d'autres disent qu'un voyageur lui a promis mariage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le livre de Jonas (Moyen-Orient) | ± 2½ pages | Vu 2833 fois. | Tradition Orale

Dieu ordonne à Jonas de proférer un oracle à Ninive, mais Jonas s'embarque sur un navire pour fuir. La tempête fait rage ; les hommes consultent les sorts qui disent que la mer se déchaîne à cause de Jonas. On le jette à la mer où il est avalé par un grand poisson et y reste pendant trois jours et trois nuits. Il prie le seigneur qui le délivre ; Jonas va à Ninive et profère son oracle. Les habitants s'amendent ; Dieu ne détruira pas la ville. Jonas le prend mal et demande à Dieu de lui retirer la vie. Puis Jonas s'émeut à de la mort d'un plante ; dans ce cas, comment Dieu ne pourrait-il pas avoir pitié de cent vingt mille être humains ?


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 086 - Le renard et les oies (Allemagne) | ± ½ page | Vu 2828 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un renard veut manger des oies qui lui demandent avant de mourir la permission de faire leur prière. Serait-ce possible que le renard attend encore ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Fille qui se maria à un Mort (France) | ± 5¼ pages | Vu 2825 fois. | François-Marie Luzel
Un mendiant se marie avec une princesse et fait d'un prince son filleul. Le mendiant part avec la princesse dans son royaume sous la terre. Un prine part à la recherche de sa soeur, frappe sur un rocher avec une baguette blanche et descend sous terre, avec son beau-frère. La princesse se porte bien et le prince part avec son beau-frère mais revient fermer la porte à clef. Le beau-frère est parti. Le prince retourne à la maison et le second prince fait le même trajet pour voir sa soeur. Le prince part avec son beau-frère après avoir barrer la porte et en chemin, ils voient des vaches maigres dans un pré abondant, des vaches grasses dans une lande aride, deux chèvres qui se battent. Puis, dans une vieille église, le prince répond à son beau-frère la messe. Le beau-frère explique : les vaches maigres étaient des riches du temps de leur vivant ; les vaches grasses ; des pauvres, les chèvres, des voleurs ; le beau-frère, un mauvais prêtre ; les ombres dans l'église, des diables. Tous sont délivrés. Le prince retourne à la maison expliquer que sa soeur et lui mourront mais iront au Paradis.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...