Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Les habits neufs de l'empereur (Danemark) | ± 3½ pages | Vu 1971 fois. | Hans Christian Andersen
Un empereur se fait faire des habits neufs par des escrocs ; ces vêtements ne seront visibles que pour les personnes intelligentes et seront invisibles pour les idiots. Le ministre ne les voit pas mais fait semblant, tout comme le fonctionnaire et l'empereur et les membres de sa suite, et les courtisans. C'est un enfant qui crie, dans son innocence, que l'Empereur est sans vêtement.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Aïcha Mozbayel (Arabe) | ± 4¼ pages | Vu 1970 fois. | Tradition Orale

Voici quelques aventures de Aïcha qui est, en Algérie une sorte de Gaston Lagaffe ... Elle se rapproche aussi, d'une certaine manière, du fameux « Nasroudine ». La mariée et le cadi montre comme Aïcha se marie à un homme à qui elle prend une partie de son avoir après avoir berné le cadi. Dans La femme enceinte, Aïcha entre chez un inconnu, se fait appeler Youyoutez, et s'enfuit le lendemain avec tous les meubles. L'homme appelle, « Youyoutez ! » et toutes les femmes se mettent à pousser des yoyous ! Dans L'héritage, Aïcha provoque la mort d'une vielle femme en lui faisant avaler des tripes bouillantes et fouette la langue du vieux pour n'en faire qu'un lambeau de chair.  Le vieux ne peut l'accuser et meurt. Dans Bezghètchine, elle demande à un homme de l'épouser, de couper sa barbe et d'aller au bain. Elle lui vole tous les  habits.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La vraie légende du Taubenloch (Suisse) | ± 4½ pages | Vu 1967 fois. | Paul-Otto Bessire
Au temps des Croisades, le seigneur Enguerrand partit pour la Terre Sainte, car il avait quelques péchés à sa faire pardonner. Mais il en est revenu plus mécréant, accompagné d'une vingtaine de Sarrasins cruels, qui étaient sa garde du corps. Enguerrand se mit à faire l'ordre et la loi dans son domaine, près de Boujean, volant et tuant, s'il le jugeait opportun. Un jour, alors que le meunier Gauthier s'en allait se marier avec Béatrice, Enguerrand leur tendit un embuscade et, avec ses Sarrasin, massacrèrent la petite troupe qui allait sur le chemin. Béatrice sauta alors dans le vide et se noya dans la rivière, en bas, pour aller, dit-on, tout droit au paradis. Une bonne journée, les jeunes gens de Boujean, qui avaient juer de venger leur amis, sortirent par centaines du bois et tuèrent les Sarrasins, passèrent au fil de l'épée Enguerrand, et incendièrent le château. Depuis, au printemps, au chant des colombes, on dit que c'est l'âme de Béatrice qui revient sur terre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les crêpes de Pimienta (États-Unis) | ± 10¼ pages | Vu 1965 fois. | O. Henry
Un cowboy blessé demande au cuisinier de lui faire des crêpes ; le cuisinier, Judson Odom dit Jud, raconte une histoire de crêpes. Autrefois, il était chez Bill Toomey, sur le San-Miguel, et voit sa nièce, Miss Willella Learight, qui vient de Palestine. Il lui fait la cour mais voilà qu'un bêlard, Merle Jacson, entre dans la compétition. Jud menace de tuer Merle ; ce dernier promet de se retirer si Jud soutire à Willella la fameuse recette de crêpe. Mais à chaque fois qu'il parle de crêpe, Willella et son oncle se mettent sur leur garde. Plus tard, Jud apprend que Willella et Merle sont mariés. En fait, Merle avait invité cette histoire de crêpes pour se débarrasser de Jud.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[036] Histoire du second Frère du Barbier (Arabe) | ± 5 pages | Vu 1961 fois. | Antoine Galland
KHM 051 - Dénichet (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 1959 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un garde-forestier trouve un enfant dans un arbre et l’adopte. Dénichet vient donc vivre en compagnie de Madelon qui furent les meilleurs frère et sœur. Mais la cuisinière veut faire cuire Dénichet. Les enfants se sauvent et sont poursuivit par les serviteurs. Ils se transforment en rosier et petite rose, en chapelle et couronne, en étang et canard. La cuisinière veut boire de l’eau mais le canard la traîne dans l’étang et la sorcière s’y noie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 133 - Les souliers usés au bal (Allemagne) | ± 3½ pages | Vu 1955 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi a douze filles et le matin leurs souliers sont usés ; celui qui découvrira pourquoi pourra marier l'une d'entre elles ; sinon ils perdront la tête. Un jour, un soldat demande à une vieille femme où vont les princesses durant la nuit. «Ne bois pas de vin et fais semblant de dormir», dit-elle. Pendant trois nuits, le soldat suit les princesses qui descendent sous terre, traversent trois allées où les feuilles des arbres sont en argent, en or, en diamant. Elles arrivent à un grand lac où des princes les mènent au bal. Puis tout le monde revient. Le soldat raconte le tout au roi avec preuves à l'appui et il marie la fille aînée.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le rouet enchanté (France) | ± 6½ pages | Vu 1955 fois. | Adolphe Orain
Marie, qui n'est pas riche, vient en aide à un pauvre vieille femme qu'on dit sorcière. Marie s'appauvrit d'avantage. La vieille meurt mais dit à Marie de se rendre au rocher d'Uzel pour y trouver un objet de bonheur. Elle y va et trouve un rouet ; un petit nain un peu lutin sort de sa cachette et l'accompagne. Chez elle, Marie se sert du rouet pour changer la laine en écheveaux qu'elle vend à un prix élevé. Ceux qui parlent contre Marie se retrouvent paralysés ou muets. Marie se fiance avec Louis et ils ont de nombreux enfants et deviennent riches.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La plume et l'encrier (Danemark) | ± 1½ page | Vu 1951 fois. | Hans Christian Andersen
Un plume et l'encre d'un encrier se disputent la paternité de l'oeuvre qui se retrouve sur papier. Et si c'était au poète ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cavalier masqué (Canada) | ± 9½ pages | Vu 1949 fois. | Charles Quinel
Le narrateur va en Gaspésie, berceau de la Nouvelle-France, et se fait raconter deux histoires : celle de Laurent et de Casimir, deux pêcheurs ivrognes, de Barachois, qui ont lancé un défi au diable - qui les a invités à revenir le lendemain pour un ... régal inoubliable. Le lendemain, les deux hommes prennent la mer pour aller trinquer avec le diable. On a retrouvés quelques jours plus tard les cadavres de Laurent et de Casimir, avec des trace de doigts crochus au cou. Puis cette autre légende qui s'est déroulée dans cette même maison où est le narrateur est l'invité : un soir de mardi gras, Jérôme Descoutures donne un bal, au plaisir de sa fille, Rose. Un voyageur étrange demande l'hospitalité et on la lui accorde. Son cheval noir est attaché à l'extérieur, et lui-même porte un loup noir à la figure, un masque. Le bal s'anime et l'étranger regroupe autour de lui jeunes et moins jeunes femmes. Puis il danse  avec Rose, au déplaisir de son fiancé, Henri d'Aulnay, qui lance un défi à l'étranger. Les deux « hommes » se retrouvent dans une pièce isolée et se battent à l'épée. Rose surgit et au moment où l'étranger allait toucher mortellement Henri et crie « Mon Dieu, protégez-le ! ». Le diable, car c'était lui, bondit contre le mur ; un coup de tonnerre secoue la maison et quand la fumée se dissipe, il ne restait qu'une silhouette sur le mur, silhouette qui s'efface lentement avec les années.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fables diverses - Pourquoi Macaque et Chien ne parlent plus (Guadeloupe) | ± ½ page | Vu 1949 fois. | Mme Schont
Le compagnon de route (Danemark) | ± 14 pages | Vu 1948 fois. | Hans Christian Andersen
Johannès, à la mort de son père, part à la découverte du monde. En chemin, il paie à des voyous la dette d'un mort qui git dans un cercueil. Il rencontre ensuite un étranger qui guérit une vieille contre 3 verges de fougères... Il anime des marionnettes contre un sabre... Il prend les ailes d'un cygne blanc qui vient de mourir. Johannès tombe amoureux de la princesse qui fait trancher la tête à tous ceux qui ne devinent pas ses énigmes. L'étranger, devenu l'ami de Johannès, met les ailes sur son dos et suit la princesse qui a des ailes noires jusqu'à la grotte du sorcier. Ainsi, grâce à son ami, Johannès répond aux trois énigmes : soulier, gant, tête. Il délivre ensuite la princesse de l'ensorcellement. L'ami n'est nul autre que le mort auquel Joahnnes avait payé la dette...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La garde des pluviers dorés (Irlande) | ± 4¾ pages | Vu 1948 fois. | Douglas Hyde
Une femme a trois fils. Le premier part pour aller chercher fortune ; entre la petite moitié d'un gâteau et la bénédiction et la grande partie et la malédiction, le fils choisit la deuxième option. Près d'une fontaine, un chien lui demande un morceau de gâteau. Il refuse et va travailler chez un fermier. Il devra ramener douze pluviers en fin de journée, sinon il devra se faire couper la tête. Il se fera couper la tête. Le second fils suit le même chemin. Le troisième fils choisit la petite moitié du gâteau et la bénédiction, partage le gâteau avec le chien qui lui offre une flute qui ramènera les pluviers. Le fermier s'en aperçoit et sa femme essaie d'acheter la flute contre un bon montant, et même pour la permission de l'embrasser pendant une demi-heure. Rien n'y fait, il ne vend pas sa flute, si bien qu'il repart avec un sac d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’homme aux deux chiens (France) | ± 8¾ pages | Vu 1944 fois. | François-Marie Luzel
En France, un roi et une reine ont une fille, puis un fils qui deviendra roi. Le roi et la reine meurent. Le fils, Jean, est placé chez un fermier, puis déguisé en pâtre car sa soeur veut sa perte. Puis, à dix-huit ans, Jean part avec son mouton, et il l'échange à un chasseur contre deux chiens et un fusil. Il travaille pour un seigneur comme chasseur mais s'enfuie car les autres chasseurs sont jaloux de lui. Il rencontre ensuite un cavalier qui lui offre d'être le gardien de son bois. Jean se promène et trouve un château. Le soir, une main de princesse prend un chandelier et lui montre un lit. Il s'endort et se réveille car trois diables jouent aux cartes. Ils trouvent Jean, le font cuire et le mangent. Une tête de princesse surgit, trouve un os et le frotte avec un ongent, et le corps de Jean se reconstitue. Il passe une deuxième nuit, les trois diables le lancent contre le mur où il s'écrase. Le corps de la princesse remet de l'onguent sur Jean et il revient à la vie. La troisième nuit, les diables reviennent, hachent Jean, le font cuire et le mangent, os compris. La princesse revient, de la tête aux pieds, trouve un ongle de Jean et le rappelle à la vie avec son onguent pour la troisième fois. Les diables sont vaincus ; les gens du château sont sauvés. La soeur de Jean qui a fui son château se retrouve chez lui, mais elle est jalouse ; elle demande à une sorcière de se débarasser de son frère, mais les chiens viendront à son aide. S'aperçevant que sa soeur est méchante, Jean repart dans son château en France et la soeur revient encore ; elle voit une autre sorcière qui lui fait placer une roue avec des rasoirs sous le lit du roi ; Jean et la princesse sont réduits en morceaux. On les enterre mais les chiens ouvrent le cercueil dans le cimetière et Jean et la princesse sont sauvés. Les chiens sont les parents de Jean, le roi et la reine ; ils lui indiquent de faire chauffer un four et de jeter vivante sa soeur car c'est la seule façon de la purifier. Ce qui fut fait.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La fée du sureau (Danemark) | ± 5¾ pages | Vu 1941 fois. | Hans Christian Andersen
Un vieux monsieur raconte à un jeune garçon une histoire : deux vieux se remémorent leur vie ; c'est leur noces d'or. Un garçon et une fillette revivent la vie des vieux.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le mythe de Kamikwakushit (Canada) | ± 16½ pages | Vu 1941 fois. | Rémi Savard
C'est un vieux qui avait une vieille, et un fils vieux, et un chien vieux, et un vieux cheval. Il fait un rêve qui lui dit d'aller pêcher la truite rouge, de la couper en morceaux pour lui, sa femme, son fils, son cheval et son chien. La femme a deux fils, la jument deux poulains, le chienne deux chiens, et le potager où il a emporté les tripes du poisson donne maintenant des légumes. De trois nuits en trois nuits, les fils, les chevaux et les chiens deviennent très grands, comme ce qui pousse dans le jardin. Les deux fils prennent leurs chevaux pour aller voir les filles, et l'autre fils les suit ; il s'appelle Kamikwakushit. Ils reviennent, puis y retournent. Kamikwakushit vole de la confiture, en met sur le postérieur d'une fille, et les fils reviennent à la maison. On apprend que celui qui répliquera trois fois à la fille du gérant de la Compagnie de la Baie d'Hudon l'épousera. Tous les célibataires y vont ; même Kamikwakushit. Une fois sur les lieux, il a envie et défèque dans son chapeau. Il y met un copeau de bois et un oeuf. Ce sera les trois réponses aux trois questions de la fille. Ils se marient, mais le grand gérant n'aime pas Kamikwakushit, et il le fait embarquer avec sa fille sur un bateau en piteux état. Mais Kamikwakushit rénove le bateau. Ils reviennent au port et le grand gérant remplit le bateau de provisions, pour qu'ils aillent vendre la marchandise. Arrivé dans une ville, Kamikwakushit paient les dettes de ceux qui en ont - plus ils ont des épingles sur eux, plus de dettes ils ont. L'un deux se transforme en un renard roux. Kamikwakushit et sa femme reviennent chez le beau-père, et repartent. En mer, un commis jette Kamikwakushit à l'eau. C'est le renard roux qui le sauve, et lui explique comment regagner sa femme, le lendemain, lors d'un banquet. Lorsqu'on le reconnaîtra à sa bague, on pendra celui qui l'avait jeté à l'eau.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le jugement du renard (Russie) | ± ½ page | Vu 1937 fois. | Léon Tolstoï
Un moujik va voir le renard qui est juge et porte plainte contre le mouton qui aurait mangé deux poules. La décision tombe : coupable ; la chair au tribunal, la peau au moujik.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Cocorico ! (Canada) | ± 5¾ pages | Vu 1936 fois. | Isabel Dos Santos
Le Prince Fatal et le Prince Fortuné (France) | ± 6¼ pages | Vu 1935 fois. | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un roi et une reine ont deux fils ; une fée donne le don à Fatal de subir des malheurs jusqu'à vingt-cinq ans. La reine souhaite à Fortuné qu'il réussisse dans tout ce qu'il entreprend ; jusqu'à vingt-cinq ans, précise la fée. Fatal est donné à une nourrice qui le met dans le bois ; une lionne nourrit l'enfant. Le fils de la nourrice meurt et on croit que c'est Fatal qui est mort et le roi et la reine s'en réjouissent. Deux ans plus tard, un seigneur trouve l'enfant dans les bois et l'amène à la cour pour tenir compagnie à Fortuné, qui est détestable et gâté. À dix ans, Fatal est chassé et se retrouve dans la rue. Il est pris en charge par un fermier et refuse de le voler ; la femme du fermier et les valets battent Fatal. À treize ans il devient soldat ; sept ans plus tard, il défend son capitaine et lui sauve la vie. Il est nommé capitaine, puis général par le roi de ce royaume. Mais il refuse de combattre contre son royaume d'origine et s'enfuit. Son frère, Fortuné, veut attaquer le royaume du roi car sa fille Gracieuse refuse sa proposition de mariage. Fatal est fait prisonnier par Fortuné mais les anciens soldats de Fatal viennent le délivrer et Fortuné est tué ; c'est le jour de leur vingt-cinquième anniversaire. La fée revient expliquer au père et à la mère de Fatal pourquoi ce dernier est devenu un héros et Fortuné un violent : le premier a forgé son caractère à travers les malheurs ; le second a été gâté par la flatterie. Fatal épouse la princesse Gracieuse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[038] Histoire du quatrième Frère du Barbier (Arabe) | ± 3½ pages | Vu 1935 fois. | Antoine Galland
KHM 003 - L'enfant de la bonne vierge (Allemagne) | ± 3½ pages | Vu 1934 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un bûcheron et sa femme donnent leur fille de 3 ans à la Vierge Marie qui amène l’enfant au ciel. À quatorze ans, la Vierge part et lui remet treize clés pour treize portes mais seulement douze sont permises. La fille va dans la treizième et en ressort avec un doit en or. La Vierge la chasse car la fille refuse à trois reprises d’avouer et elle se retrouve prisonnière derrière un épais taillis, muette. Le roi passe, la trouve et la marie. Elle a un enfant, la Vierge lui demande de dire la vérité ; la fille nie et la Vierge repart avec l’enfant. Même chose avec un deuxième, puis un troisième enfant. La fille se retrouve sur le bûcher et crie à la Vierge qu’elle est entrée dans la treizième pièce. La fille est sauvée et retrouve ses trois enfants, et la parole !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’île de la Demoiselle (Canada) | ± 13¼ pages | Vu 1924 fois. | Charles Quinel
Ils sont cinq chez l'épicier, sur la côte du Labrador. Trois jeunes, le groceur et Jos Lefin. À l'extérieur, un cri de femme ; horrible ! C'est un naufrage, mais on n'y peut rien ; c'est arrivé voici quatre cents ans. Et Jos Lefin de raconter l'histoire de la Demoiselle : le chevalier de Roberval arrive en Nouvelle-France pour faire, croit-il, fortune et trouver des diamants. Sur le bateau, Marguerite de Nontron, sa nièce ; Roberval veut en faire sa femme. Marguerite ne partage pas les vues de son oncle et s'attache plutôt à un gentilhomme, Raoul de Ferlaud. Roberval apprend la chose et convoque le jeune couple. Il propose de les marier et leur donne une île en cadeau ; mais, voilà, il les laisse sur l'île, perdus en mer, avec la nourrice. Raoul réussit à pêcher et à chasser ; un an passe sans aucune voile à l'horizon. Puis l'hiver, Marguerite donne naissance à un enfant qui mourra, une année plus tard. Puis la nourrice, à son tour, meurt. Raoul se confectionne un radeau et décide d'aller cherche du secours ; Marguerite, qui ne peut plus supporter d'être prisonnière de l'île, n'arrête pas de pleurer. Mais avant que Raoul ne touche terre, et réussisse à convaincre un Breton et ses trois fils de porter secours à sa femme, les jours, les semaines, les mois passent. Enfin, il retrouveront l'île, et Marguerite ; mais l'attente l'a rendue folle ; elle meurt dans les bras de Raoul. Au lieu de l'enterrer ; ils la donnent à la « mer ». Paraîtrait aussi que Raoul aurait retrouvé Roberval et, sur un bateau, l'aurait poignardé et jeté à la « mè ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Mame Pouliche (Canada) | ± 9 pages | Vu 1923 fois. | Albert Laberge
Mame Pouliche fait des ménages : balaye, essuie, époussette, vide les paniers et les crachoirs. Elle se marie ; son marie meurt. Le temps passe. Elle fait des ménages. Se voit refuser une augmentation de salaire. Heureusement, il y a l'élixir parégorique. Un jour, elle se lève en retard ; monte les escaliers car l'ascenseur n'est pas là. Puis, meurt d'une syncope.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le bourgeois d’Abbeville ou la housse coupée en deux (Europe) | ± 3¼ pages | Vu 1920 fois. | Tradition Orale
Un bourgeois aisé laisse Abbeville pour Paris ; il a perdu sa femme et marie son fils. Or, les frères de l'épousée veulent que le bourgeois donne tout son avoir au fils ; c'est la condition pour que ce dernier épouse leur soeur. Le bourgeois y consent. Le fils et son épouse ont un fils. Dix ans plus tard, sur les conseils de son épouse, le fils met son père, le bourgeois, à la porte ; il est trop vieux et inutile. Le vieux demande une couverte et l'enfant prend celle du cheval, la coupe en deux. Son père lui demande pourquoi ? « L'autre moitié sera pour toi quand tu seras vieux. » Le père comprend la leçon et fait rentrer son propre père, le bourgeois.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Mouton (France) | ± 12¼ pages | Vu 1918 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi a trois filles ; la plus jeune et aimable se nomme Merveilleuse. Un jour, son père demande ce qu'ont rêvé ses filles ; Merveilleuse répond que le roi lui avait lavé les mains. Le roi, indigné, demande au capitaine d'aller égorger sa fille, et de ramener son coeur et sa langue. En chemin, le capitaine se laisse attendrir, et la mauresse, la guenuche et le doguin accompagnant le princesse se donnent chacun et inutilement la mort. Merveilleuse s'enfuie dans la forêt et fait la rencontre d'un troupeau de moutons qui parlent, et qui sont parés de vêtements et de bijoux. Le plus beau mouton se présente : c'est un prince ensorcelé, comme tous les moutons ici présents, par la fée Ragotte. Le mouton-prince raconte son histoire et offre à Merveilleuse de vivre dans leur caverne, en sécurité, loin du roi. Un jour, elle apprendra que sa soeur aînée se marie et ira, déguisée, aux noces. Et reviendra. La deuxième fille du roi se mariera à son tour. Merveilleuse ira de nouveau au mariage et le roi, la trouvant trop belle - il ne la reconnaît pas sous son déguisement -, lui offrira de laver ses belles mains. Merveilleuse se dévoile ; le rêve s'est réalisé. Le roi pardonne à Merveilleuse qui oublie, dans les joies des retrouvailles, d'aller rejoindre le mouton à qui elle avait promis de revenir. Le mouton, amoureux, ne pouvant vivre sans Merveilleuse, court jusqu'au château et il trouve la mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...