Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Les sabots (France) | ± 4½ pages | Vu 1966 fois. | Guy de Maupassant
Le curé annonce que M. Césaire Omont cherche une servante. Les Malandrain ont une fille, Adélaïde, docile et stupide ; le père a un plan derrière la tête. Adélaïde va travailler chez M. Omont. Elle doit manger à la même table que lui. Boire du café lorsque lui en boit. Et dormir dans le même lit que lui ; et c'est ainsi qu'on mêle les sabots ! Des mois plus tard, Adélaïde se retrouve grosse ; son père va voir M. Omont. Le dimanche suivant, le curé publiait les bans des ... nouveaux mariés.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 188 - Le fuseau, la navette et l'aiguille (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 1964 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une marraine meurt et laisse à sa fille pauvre le fuseau, la navette et l’aiguille, et sa cabane. Un roi cherche la fille la plus pauvre et riche en même temps. Il passe devant la riche et voit la pauvre. Le fuseau part après le roi avec un fil d’or ; la navette tisse un tapis ; l’aiguille habille l’intérieur de la maison.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Chacun et chaque chose à sa place (Danemark) | ± 5¼ pages | Vu 1964 fois. | Hans Christian Andersen
Un cordonnier et une gardeuse d'oies vont prendre avec le temps la place du Seigneur des lieux qui a tout perdu à force de jouer aux cartes. Puis les générations vont se succéder. Un jour, en jouant dans la flute, le précepteur va faire que tous vont se retrouver à leur place : Le maître de la maison à l'étable, le bouvier au milieu des laquais, la petite baronne à sa place...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le coq et les deux liards - Conte Beauceron (France) | ± 2¼ pages | Vu 1964 fois. | Félix Chapiseau
Un coq nouveau venu se fait chasser. Il part, trouve deux liards et se fait suivre de deux poules, oies, mouton, chèvre, chat jusqu'à une maison qu'ils décident d'occuper. Lorsque le propriéraire revient le soir, il se fait griffer par le chat, poivrer par le coq, pincer par les oies, etc, si bien qu'il croit que le diable est dans la maison. Il s'enfuient et les animaux héritent de l'endroit.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le chien enragé (Russie) | ± 1 page | Vu 1963 fois. | Léon Tolstoï
Un barine achète un chien et le nomme Droujok. On l'amène à la chasse. Il garde la maison. Il joue avec les chiens. Un jour, il sauve un enfant qui allait être attaqué par un autre chien, la gueule remplie de bave. Droujok a été mordu ; il a la rage. Le barine est incapable de tuer son chien ; il fait appel à un chasseur.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

4 Le gendre de son fils : la chute aux enfers (Canada) | ± 7¼ pages | Vu 1956 fois. | Rémi Savard
Tsheshei est abandonné par les siens, car il est trop vieux. Il veut épouser la fille de son fils. On lui construit une cabane et on lui laisse une hache. Lorsque tous les partis, il s'échappe de la cabane avec sa hache et suit le groupe. Il souhaite avoir un arc et des flèches, et en a, puis de la graisse d'os de caribou, puis il urine dans la neige. En les suivant, Tsheshei rajeunit et lorsqu'il les rejoint, personne ne le reconnaît. Il a posé son sac de graisse que personne ne peut soulever, sauf lui-même. Puis les hommes partent à la chasse au caribou. La fille de son fils devient sa femme, et veut un enfant. Il approche d'elle avec un long bout de bois. Le lendemain, c'est encore la chasse au caribou. Puis la chasse au castor. Tsheshei entre dans la cabane du castor ; les autres tuent les castors près des trous dans la glace. Au retour, il perdra sa hache ; puis la retrouvera. La jeune épouse voit son époux qui n'a pas de dents et comprend qu'il est Tsheshei qui disparaîtra en disant à sa femme de ne jamais marcher la dernière. Un jour, son épouse se retrouvera la dernière et disparaîtra. Tsheshei l'avait étranglée avec la corde de son traîneau.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le tableau de la Rivière-Ouelle (Canada) | ± 16¾ pages | Vu 1955 fois. | Henry-Raymond Casgrain
Le narrateur raconte une histoire que sa mère lui a contée lorsqu'il était enfant, alors qu'une tempête de neige battait son plein : Un missionnaire (une Robe-Noire) accompagné par quelques sauvages remontent la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Un vieux guerrier entend une voix humaine et le groupe fait la découverte d'un homme, un soldat, sur lequel brille une lumière intense. La lumière s'estompe et le groupe découvre deux cadavres qu'ils enterrent sous la neige. Dans une maison canadienne, le soldat narre son aventure : il cheminait avec un ami et son père dans les bois accompagnés par un Abénaquis. Le soir, l'Abénaquis tue un des deux Iroquois qui assaillent le groupe, mais est tué par l'autre. Le soldat tue d'une balle de fusil le deuxième Iroquois. Le trois hommes sont perdus dans la forêt, en plein hiver, sans rien à manger ni de quoi faire un feu. Deux hommes périssent, le père du soldat lui fait promette de poser un tableau dans la première église qu'il rencontrera (ce sera à Rivière-Ouele). La lumière, dit-il, était l'apparition de la Sainte-Vierge...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le concours de saut (Danemark) | ± 1½ page | Vu 1954 fois. | Hans Christian Andersen
La puce, la sauterelle et l'oie sauteuse font un concours de saut, car celle qui sautera le plus haut aura la fille du roi. L'oie sauteuse se retrouve sur les genoux de la princesse, et le roi la couronne gagnante car « il faut de la tête pour en avoir eu l'idée ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le vaisseau de feu de la Baie des Chaleurs (Canada) | ± 1½ page | Vu 1950 fois. | Tradition Orale
En 1500, Gaspar Corte-Real aborde les côtes de Gaspé, enivre des Indiens qu'ils embarquent sur son bateau pour les vendre au Portugal comme des esclaves. Il revient en 1501m mais les Indiens, pour venger leurs frères, massacrent l'équipage et abandonnent Corte-Real à la marée montante. Miguel Corte-Real, arrive à son tour, cherchant son frère. Les Indiens et l'équipage s'affrontent ; le feu s'allume  ; le bateau dérive sur les eaux. Depuis ce temps, lorsqu'on voit un vaisseau en feu à la Baie des Chaleurs, c'est signe qu'il fera mauvais temps. 

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fables diverses - Pourquoi Macaque et Chien ne parlent plus (Guadeloupe) | ± ½ page | Vu 1949 fois. | Mme Schont
Molocoye au Paradis (Antilles) | ± 1½ page | Vu 1948 fois. | Tradition Orale
Les Trois Poils de la Barbe d’Or du Diable (France) | ± 5¼ pages | Vu 1943 fois. | François-Marie Luzel
Un jardinier a un sixième garçon et c'est le Roi qui est parrain. Le jardinier souhaite que son fils, Charles, épouse la princesse. Le Roi mécontent met l'enfant dans un berceau en verre et l'abandonne sur la grande mer. C'est un marchand de vin qui le trouve et il adopte l'enfant. Beaucoup plus tard, le Roi rencontre le marchand de vin et comprend que l'enfant est celui du jardinier. Il donne une lettre à Charles où il ordonne sa mise à mort et demande de la porter à la Reine. En chemin, des maltôtiers changent le contenu de la lettre, si bien que lorsque Charles arrive au château, il est bien reçu par la reine et la princesse. Le Roi ordonne à Charles d'aller à la guerre et il monte en grade. La princesse veut l'épouser ; le roi donne sa condition : que Charles rapporte trois poils de la barbe du diable. Charles va en enfer et rencontre la mère du diable qui se charge de prendre les trois poils de la barbe du diable. Charles les rapporte ; le roi, furieux, se poignarde lui-même, et la princesse et Charles se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cruel empereur ou la femme fidèle (Chine) | ± 2¼ pages | Vu 1942 fois. | Tradition Orale
Deux familles, les Meng et les Djang, partagent un mur de pierre, où leurs jardins se touchent. Un jour, un fruit surgit d'une fleur. Une querelle s'en suit et on décide de couper le fruit en deux ; en sort une petit fille qu'on nomme Meng Djang. À cette époque, l'empereur fait construire un mur pour protéger le pays contre les invasions. Le mur s'effondre régulièrement ; un sage propose d'emmurer un homme à tous les blocs d'une lieu. Des hommes, filles et enfants sont alors emmurés vivants. Le peuple pense à se révolter ; un autre sage propose d'emmurer un seul homme nommé Wan, dont le nom signifie dix mille, ce qui sera bon pour les prochaines dix mille lieues du mur. L'homme s'enfuit, se retrouve dans le jardin de Meng Djang ; ils se marient le lendemain. Mais l'empereur le retrouve, le fait emmurer et veut faire de Meng Djang - qui cherche à retrouver le corps de Wan - son impératrice. Elle accepte à la condition qu'on fasse une fête des morts et qu'on construise une terrasse sur les rives du fleuve. Elle se jettera à l'eau ; alors que les soldats, pour venger l'empereur, couperont son corps en morceaux, il en sortira des poissons d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le schilling d'argent (Danemark) | ± 3½ pages | Vu 1939 fois. | Hans Christian Andersen
Un schilling d’argent sort de la Monnaie et part en voyage avec son possesseur. Rencontre des camarades étrangers : français, italiens… Son voyageur le perd ; quelqu’un le trouve. On le prend pour un faux. On essaie de le refiler, sans succès. On le troue pour montrer qu’il est faux. Et au fil de ses aventures, il revient chez lui.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les chevaliers de la belle étoile (France) | ± 9¾ pages | Vu 1935 fois. | Adolphe Orain
Un homme pêche une aiguille qui lui donne un clef pour un trésor mais l'homme parle du secret et la richesse s'envole. Il pêche ensuite un brochet : s'il donne le coeur à sa femme, elle aura trois enfants beaux et braves marqués d'un étoile ; l'eau de la cuisson à la jument qui aura trois poulains et les entrailles au chien qui aura trois chiens braves. Le premier part en voyage et tue une bête à sept tête et marie la princesse mais la sorcière enchante le fils, le cheval et le chien et les fait mourir. Le second fils part à la recherche du premier ; tue la sorcière mais est tué à son tour par un géant. Le troisième part à son tour et menace de tuer le géant. En échange, le géant disparaît sous terre et lui donne un onguent merveilleux qui ramène à la vie les deux frères morts, leurs chevaux et chiens.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les tours de Pois-Vert (Canada) | ± 5½ pages | Vu 1930 fois. | Charles Quinel
Un seigneur, Bienassis, avait un serviteur, Pois-Vert, qui lui jouait des tours et qu'il a renvoyé. Pois-Vert, un matin que le seigneur passait chez lui, faisait semblant de faire bouillir, avec un fouet, une marmite qu'il avait préalablement chauffée à l'aide de morceaux de fer rougis au feu. Poix-Vert expliqua au seigneur que le fouet qu'il utilisait pour battre la marmite était magique ; les seigneur acheta le fouet 100 $ et fut l'objet de la risée générale lorsqu'il essaya de faire chauffer une théière chez lui. Il retourna chez Pois-Vert qui fit semblant de tuer sa femme avec un couteau, alors qu'il perça en vérité un sac rempli de sang. Il fit revenir sa femme à la vie en sifflant dans un sifflet ; le seigneur acheta le sifflet 200 $. Lors qu'un créancier vint pour se faire payer, le seigneur le tua d'un coup d'épée et ne réussit pas à le réanimer avec le sifflet. Il ordonna à deux de ses hommes de se saisir de Pois-Vert, de le mettre dans un sac et de le jeter dans la rivière. Mais en chemin, Pois-Vert donna sa place à un vacher, lui faisant croire qu'on l'amenait épouser une princesse. Les deux hommes noyèrent donc le vacher et Pois-Vert revint avec les vaches de l'autre, expliquant au seigneur que si ses hommes l'avaient tiré plus loin dans la rivière, il serait revenu avec des chevaux magnifiques. Le seigneur demanda à ses hommes de le tirer dans la rivière à l'endroit indiqué et s'y noya ; Pois-Vert devint un riche commerçant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 195 - La tombe (Allemagne) | ± 2½ pages | Vu 1927 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un riche fermier ne donne jamais rien à personne mais un jour où il crut entendre une voix, il donna a son voisin huit boisseaux de blé à la condition que ce dernier veille les trois premières nuits sur sa tombe. Le riche meurt ; le voisin veille au cimetière et un soldat l'accompagne la troisième nuit. Le diable arrive et le soldat avec ruse lui vole beaucoup d'or. La moitié ira aux pauvres ; l'autre au voisin qui partagera avec le soldat.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[037] Histoire du troisième Frère du Barbier (Arabe) | ± 4¼ pages | Vu 1917 fois. | Antoine Galland
Le roman de Zamba et de Lapin - Zamba et les œufs de Canéfices (Guadeloupe) | ± 2¾ pages | Vu 1917 fois. | Mme Schont
Zamba voit que Lapin a la mine florissante alors que lui maigrissait à vue d'oeil. Il demande à Lapin qui lui donne du feu et un morceau d'omelette d'oeufs de Canéfices. Zamba va dépouiller tous les nids des Canéfices qui se placent près de l'abreuvoir et interroger les animaux. Après avoir demander à Cochon, Lapin, Éléphant, Tigre... qui ont répondu « des herbes dans le bois », les Canéfices demandent à Zamba qui répond « des oeufs de Canéfices ». Les Canéfices lui ont fait bien des plaies et des bosses...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ourson (France) | ± 46¼ pages | Vu 1916 fois. | Comtesse de Ségur
La foire aux vérités (France) | ± 7¼ pages | Vu 1916 fois. | Louis Hémon
Un vieux cordonnier travaille les chaussures dans un demi sous-sol. Une de ses filles, grosse, souffrante, est mourante, souffrante, et se bourre de sucreries. Une évangéliste entre et apporte la bonne nouvelle au cordonnier à propos de la vérité. L'homme se rappelle la guerre, Varsovie. Son ancienne vérité sur la Justice ; sa plus récente vérité sur l'Égalité. Maintenant, il n'a plus de vérité. Trop vieux. C'est pour cette raison qu'il a de enfants ; peut-être eux auront-ils le temps de la trouver, la vérité. L'évangéliste repart...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Crinoline (Canada) | ± 2¼ pages | Vu 1914 fois. | Paul Stevens
Le tonnelier du village attend trois cents cercles pour fabriquer des tonneaux. Or, les cercles disparaissent. Le tonnelier s'adresse au curé du village qui passera le « message » lors de la prochaine messe. Or, à la messe, toutes les femmes portent des crinolines, à la vue de l'ampleur de leur robe. On sent un malaise général ; le jour même, toutes les femmes vont sur une île, et fabriquent, avec des joncs, des cercles, et peuvant ainsi remettre les trois cents cercles du tonnelier à où ils auraient dû être quelques jours auparavant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 070 - Les trois enfants gâtés de la fortune (Allemagne) | ± 2¼ pages | Vu 1913 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un jour, pour leur héritage, un père donne à ses trois fils un coq, une faux et un chat. Il leur dit d'aller où ces animaux ne sont pas connus. Le premier va sur une île où le coq chante trois fois pendant la nuit ; il revient avec un âne chargé d'or. Le second va sur une île où les paysans fauche le blé à coups de canon ; le fils revient avec un cheval plein d'or. Le troisième va sur une île où son chat chasse les souris ; il revient avec un mulet chargé d'or. Par contre, plus tard, le chat a chaud et soif mais les habitants ont peur et le chassent à coups de canon et rasent le palais...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 064 - L'oie d'or (Allemagne) | ± 3¼ pages | Vu 1912 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un homme a trois fils. Les deux premiers ne donnent rien à un gnome gris. Le troisième, le Bêta, partage son repas et en échange reçoit un oie au plumes d'or et va dans une auberge. Les trois filles de l'aubergiste veulent prendre l'oie mais restent collés après les plumes. Le Bêta repart avec la compagnie et en chemin s'ajoutent un curé, un sacristain et deux paysans. Cela fait rire la princesse et la guérit et le roi doit donner sa fille à marier mais avant il réclame trois épreuves : trouver un homme capable de boire une cave à vin, un autre capable de manger une montagne de pain, puis un bateau pouvant se déplacer sur l'eau et la terre. Toujours le vieux gnome aide le Bêta qui finit par marier la princesse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Fée des Houx (France) | ± 3¾ pages | Vu 1908 fois. | Adolphe Orain
Ce serait les fées qui ont apportées les dolmens, ces grosses pierres. Un homme raconte une histoire à l'autre qui lui raconte celle de «La Fée des Houx» : Un bûcheron et sa femme vivent dans la misère qu'ils incombent à la curiosité d'Ève ; une fée surgit et leur donne une bourse de pièces d'or et un pot qu'ils enterrent les trois ensemble. Ni l'homme ni la femme ne doivent savoir ce qu'il renferme. Mais la femme ne peut plus résister ; elle ouvre le pot et le bûcheron et sa femmes redeviennent pauvres.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...