Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

La tirelire (Danemark) | ± 1½ page | Vu 1757 fois. | Hans Christian Andersen
Un cochon tirelire est orgueilleux vis-à-vis les autres jouets car il est rempli au maximum ; mais il finit par tomber de l’armoire et se briser.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ourson (France) | ± 46¼ pages | Vu 1754 fois. | Comtesse de Ségur
KHM 086 - Le renard et les oies (Allemagne) | ± ½ page | Vu 1751 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un renard veut manger des oies qui lui demandent avant de mourir la permission de faire leur prière. Serait-ce possible que le renard attend encore ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Molocoye au Paradis (Antilles) | ± 1½ page | Vu 1747 fois. | Tradition Orale
4 Le gendre de son fils : la chute aux enfers (Canada) | ± 7¼ pages | Vu 1747 fois. | Rémi Savard
Tsheshei est abandonné par les siens, car il est trop vieux. Il veut épouser la fille de son fils. On lui construit une cabane et on lui laisse une hache. Lorsque tous les partis, il s'échappe de la cabane avec sa hache et suit le groupe. Il souhaite avoir un arc et des flèches, et en a, puis de la graisse d'os de caribou, puis il urine dans la neige. En les suivant, Tsheshei rajeunit et lorsqu'il les rejoint, personne ne le reconnaît. Il a posé son sac de graisse que personne ne peut soulever, sauf lui-même. Puis les hommes partent à la chasse au caribou. La fille de son fils devient sa femme, et veut un enfant. Il approche d'elle avec un long bout de bois. Le lendemain, c'est encore la chasse au caribou. Puis la chasse au castor. Tsheshei entre dans la cabane du castor ; les autres tuent les castors près des trous dans la glace. Au retour, il perdra sa hache ; puis la retrouvera. La jeune épouse voit son époux qui n'a pas de dents et comprend qu'il est Tsheshei qui disparaîtra en disant à sa femme de ne jamais marcher la dernière. Un jour, son épouse se retrouvera la dernière et disparaîtra. Tsheshei l'avait étranglée avec la corde de son traîneau.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cruel empereur ou la femme fidèle (Chine) | ± 2¼ pages | Vu 1746 fois. | Tradition Orale
Deux familles, les Meng et les Djang, partagent un mur de pierre, où leurs jardins se touchent. Un jour, un fruit surgit d'une fleur. Une querelle s'en suit et on décide de couper le fruit en deux ; en sort une petit fille qu'on nomme Meng Djang. À cette époque, l'empereur fait construire un mur pour protéger le pays contre les invasions. Le mur s'effondre régulièrement ; un sage propose d'emmurer un homme à tous les blocs d'une lieu. Des hommes, filles et enfants sont alors emmurés vivants. Le peuple pense à se révolter ; un autre sage propose d'emmurer un seul homme nommé Wan, dont le nom signifie dix mille, ce qui sera bon pour les prochaines dix mille lieues du mur. L'homme s'enfuit, se retrouve dans le jardin de Meng Djang ; ils se marient le lendemain. Mais l'empereur le retrouve, le fait emmurer et veut faire de Meng Djang - qui cherche à retrouver le corps de Wan - son impératrice. Elle accepte à la condition qu'on fasse une fête des morts et qu'on construise une terrasse sur les rives du fleuve. Elle se jettera à l'eau ; alors que les soldats, pour venger l'empereur, couperont son corps en morceaux, il en sortira des poissons d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les tours de Pois-Vert (Canada) | ± 5½ pages | Vu 1745 fois. | Charles Quinel
Un seigneur, Bienassis, avait un serviteur, Pois-Vert, qui lui jouait des tours et qu'il a renvoyé. Pois-Vert, un matin que le seigneur passait chez lui, faisait semblant de faire bouillir, avec un fouet, une marmite qu'il avait préalablement chauffée à l'aide de morceaux de fer rougis au feu. Poix-Vert expliqua au seigneur que le fouet qu'il utilisait pour battre la marmite était magique ; les seigneur acheta le fouet 100 $ et fut l'objet de la risée générale lorsqu'il essaya de faire chauffer une théière chez lui. Il retourna chez Pois-Vert qui fit semblant de tuer sa femme avec un couteau, alors qu'il perça en vérité un sac rempli de sang. Il fit revenir sa femme à la vie en sifflant dans un sifflet ; le seigneur acheta le sifflet 200 $. Lors qu'un créancier vint pour se faire payer, le seigneur le tua d'un coup d'épée et ne réussit pas à le réanimer avec le sifflet. Il ordonna à deux de ses hommes de se saisir de Pois-Vert, de le mettre dans un sac et de le jeter dans la rivière. Mais en chemin, Pois-Vert donna sa place à un vacher, lui faisant croire qu'on l'amenait épouser une princesse. Les deux hommes noyèrent donc le vacher et Pois-Vert revint avec les vaches de l'autre, expliquant au seigneur que si ses hommes l'avaient tiré plus loin dans la rivière, il serait revenu avec des chevaux magnifiques. Le seigneur demanda à ses hommes de le tirer dans la rivière à l'endroit indiqué et s'y noya ; Pois-Vert devint un riche commerçant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La foire aux vérités (France) | ± 7¼ pages | Vu 1744 fois. | Louis Hémon
Un vieux cordonnier travaille les chaussures dans un demi sous-sol. Une de ses filles, grosse, souffrante, est mourante, souffrante, et se bourre de sucreries. Une évangéliste entre et apporte la bonne nouvelle au cordonnier à propos de la vérité. L'homme se rappelle la guerre, Varsovie. Son ancienne vérité sur la Justice ; sa plus récente vérité sur l'Égalité. Maintenant, il n'a plus de vérité. Trop vieux. C'est pour cette raison qu'il a de enfants ; peut-être eux auront-ils le temps de la trouver, la vérité. L'évangéliste repart...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Chacun et chaque chose à sa place (Danemark) | ± 5¼ pages | Vu 1743 fois. | Hans Christian Andersen
Un cordonnier et une gardeuse d'oies vont prendre avec le temps la place du Seigneur des lieux qui a tout perdu à force de jouer aux cartes. Puis les générations vont se succéder. Un jour, en jouant dans la flute, le précepteur va faire que tous vont se retrouver à leur place : Le maître de la maison à l'étable, le bouvier au milieu des laquais, la petite baronne à sa place...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le vaisseau de feu de la Baie des Chaleurs (Canada) | ± 1½ page | Vu 1740 fois. | Tradition Orale
En 1500, Gaspar Corte-Real aborde les côtes de Gaspé, enivre des Indiens qu'ils embarquent sur son bateau pour les vendre au Portugal comme des esclaves. Il revient en 1501m mais les Indiens, pour venger leurs frères, massacrent l'équipage et abandonnent Corte-Real à la marée montante. Miguel Corte-Real, arrive à son tour, cherchant son frère. Les Indiens et l'équipage s'affrontent ; le feu s'allume  ; le bateau dérive sur les eaux. Depuis ce temps, lorsqu'on voit un vaisseau en feu à la Baie des Chaleurs, c'est signe qu'il fera mauvais temps. 

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fleur d’Épine, Ou le voyageur au château du Soleil (France) | ± 9¾ pages | Vu 1739 fois. | François-Marie Luzel
Un homme a trois fils ; deux seront fermiers, l'autre soldat, qui devient cavalier et garde la porte du palais. Une des trois filles du roi de France le remarque et le fait page. Un géant enlève la princesse et le soldat, Fleur-d'Épine, part à sa recherche avec cheval, de l'or et de l'argent. Il passe par la Russie où il devient page des trois princesses mais la plus jeune est malade ; il fait mère les deux autres. Il passe ensuite par Londes où l'eau manque. Il continue sa route et rencontre une vieille qui lui explique le chemin à faire. Il traverse avec un passeur une rivière et arrive dans le pays du géant qui est le diable. Il y retrouve la princesse de France ; elle questionne le géant sur les énigmes et apprend qu'elle sera libérée lorsque le roi de Frane fera un four dont la bouche sera là où est le cul ; que l'eau manque à Londres parce qu'un galet bouche la soure mère ; que la fille du roi de Russie a vomit une hostie qu'un crapaud a mangé ; que le passeur restera passeur tant qu'il ne reprendra pas la mèche servant à allumer une pipe. Fleur-d'Épine repart et passe par Londres, la Russie et revient en France où le roi fait fait le four ; alors, le géant revient rendre la princesse qui se marie avec le soldat.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le vieux réverbère (Danemark) | ± 5 pages | Vu 1736 fois. | Hans Christian Andersen
On s’apprête à remplace un vieux réverbère. Encore bon pour le service ou bon pour la fonderie? C’est son dernier soir. Il se rappelle le passé : un garçon lisant une lettre d’amour, un cortège funéraire… Puis trois candidats pour le poste de réverbère se présentent : une tête de hareng, un morceau de bois pourri, un ver luisant. Puis le vieux réverbère se retrouve dans le fauteuil dans la maison du vieux veilleur de nuit et sa femme. Ce dernier lit des récits de voyage pour faire rêver sa femme…

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le tableau de la Rivière-Ouelle (Canada) | ± 16¾ pages | Vu 1736 fois. | Henry-Raymond Casgrain
Le narrateur raconte une histoire que sa mère lui a contée lorsqu'il était enfant, alors qu'une tempête de neige battait son plein : Un missionnaire (une Robe-Noire) accompagné par quelques sauvages remontent la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Un vieux guerrier entend une voix humaine et le groupe fait la découverte d'un homme, un soldat, sur lequel brille une lumière intense. La lumière s'estompe et le groupe découvre deux cadavres qu'ils enterrent sous la neige. Dans une maison canadienne, le soldat narre son aventure : il cheminait avec un ami et son père dans les bois accompagnés par un Abénaquis. Le soir, l'Abénaquis tue un des deux Iroquois qui assaillent le groupe, mais est tué par l'autre. Le soldat tue d'une balle de fusil le deuxième Iroquois. Le trois hommes sont perdus dans la forêt, en plein hiver, sans rien à manger ni de quoi faire un feu. Deux hommes périssent, le père du soldat lui fait promette de poser un tableau dans la première église qu'il rencontrera (ce sera à Rivière-Ouele). La lumière, dit-il, était l'apparition de la Sainte-Vierge...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le fils prodigue et la vendetta (États-Unis) | ± 19¾ pages | Vu 1736 fois. | O. Henry
Curly est un vagabond depuis son enfance, qui quête à manger, à boire, à dormir. Un soir, il se couche dans un chariot et s'endort profondément. Ranse Truesdell..., fils de son père, le vieux « Kiowa » Truesdell qui en guerre perpétuelle contre la famille Curtis (et Ranse qui est amoureux de Yenna Curtis, elle-même amoureux de Ranse ; le couple n'a donc pas d'avenir). Donc, Ranse revient au ranch avec son charriot et y découvre Curly. Il l'accueille et lui donne un lit dans l'étable. Puis Ranse apprend qu'il n'est pas le fils de Kiowa, qu'il a a été adopté, et que Kiowa avait un fils qu'on avait kidnappé lorsqu'il était enfant : Curly lui-même ! Ranse est alors libre d'aller vers Yenna.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La chanson de nuit du voyageur (France) | ± 8½ pages | Vu 1734 fois. | Cécile Joséphine Julie Lavergne
Rosen, accompagné par son chien, parcourt à pieds le pays et peint des paysages. Il vend ses tableaux pour vivre libre ... et seul ! À Paris, en hiver, il rencontre Géraldy. Puis Rosen repart et retrouve, par hasard, Géraldy, à Saint-Amour. Géraldy et malade et Rosen le réconforte. La maladie s'aggrave lorsque Géraldy apprend que sa pièce  d'opéra ne sera pas jouée à Paris ; Rosen et la mère de Géraldy vont voir un saint et apprennent que Géraldy va mourir. Puis Rosen épousera la soeur de Géraldy, et ainsi redonnera à la mère un « fils ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le petit homme rouge du Louvre : légende de Paris (France) | ± 2½ pages | Vu 1734 fois. | François de Nion
Crinoline (Canada) | ± 2¼ pages | Vu 1732 fois. | Paul Stevens
Le tonnelier du village attend trois cents cercles pour fabriquer des tonneaux. Or, les cercles disparaissent. Le tonnelier s'adresse au curé du village qui passera le « message » lors de la prochaine messe. Or, à la messe, toutes les femmes portent des crinolines, à la vue de l'ampleur de leur robe. On sent un malaise général ; le jour même, toutes les femmes vont sur une île, et fabriquent, avec des joncs, des cercles, et peuvant ainsi remettre les trois cents cercles du tonnelier à où ils auraient dû être quelques jours auparavant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Epamirondas et sa marraine (États-Unis) | ± 2¼ pages | Vu 1732 fois. | Sara Cone Bryant
La peur (France) | ± 5 pages | Vu 1730 fois. | Guy de Maupassant
Sur un bateau se dirigeant vers l'Afrique, un grand homme raconte deux anecdotes : cette fois où il avait pressentie la peur, dans le désert, traversant les grandes dunes, avec son ami et huit spahis. Un tambours s'était mis à battre au milieu de nulle part ; et son ami qui était tombé, foudroyé par une insolation. Puis, cette autre fois, où il avait réellement eu peur, dans la maison d'un garde-forestier. Ce dernier avait tué un braconnier qui était revenu le hanter. Et qui était revenu, cette fois où le narrateur se trouvait chez le garde-forestier. Celui-ci avait son fusil ; ses deux fils, des haches à la main ; les deux femmes pleuraient ; et ce vieux chien qui hurlait. On avait jeter l'animal à l'extérieur puis, contre la vitre du judas, s'était dessinée une tête blanche avec des yeux lumineux comme des fauves. Le lendemain matin, le vieux chien gisait, la gueule brisée d'une balle...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le schilling d'argent (Danemark) | ± 3½ pages | Vu 1729 fois. | Hans Christian Andersen
Un schilling d’argent sort de la Monnaie et part en voyage avec son possesseur. Rencontre des camarades étrangers : français, italiens… Son voyageur le perd ; quelqu’un le trouve. On le prend pour un faux. On essaie de le refiler, sans succès. On le troue pour montrer qu’il est faux. Et au fil de ses aventures, il revient chez lui.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les devoirs de l’hospitalité (France) | ± 7¼ pages | Vu 1729 fois. | Jean-Nicolas Bouilly
Deux amies, Estelle et Mélanie, sont pensionnaires et se lient d'amitié. Un jour, Mélanie invitera Estelle à la maison des ses parents. Or, Estelle chante mieux, joue du piano facilement, excelle dans les proverbes. Mélanie devient jalouse ; son amour-propre est touché. Estelle décide de mieux faire paraître son amie en s'habillant modestement, en chantant et en jouant du piano « modérément ». Son père s'en apercevra et obligera sa fille à redevenir ce qu'elle est : meilleure que son amie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 165 - Le griffon (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 1727 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un roi cherche celui qui apportera des pommes qui guériront sa fille unique. Un paysan envoie ses trois fils. Les deux premiers mentent à un petit homme mais Jeannot portent les pommes. Le roi lui lance trois défis : construire une nacelle, garder cent lièvres, rapporter une plume de Griffon. Sur le chemin, un seigneur demande de trouver la clé d'un coffre-fort, un autre roi de rendre la santé à sa jeune fille, un homme très grand demande pourquoi il doit être passeur sans le vouloir. Jeannot rencontre la femme du Griffon qui veut l'aider ; Jeannot se cache et arrache trois plumes au Griffon qui se réveille à chaque fois et sa femme lui pose les questions de la clé, de la santé et du passeur. Le Griffon répond et Jeannot retourne en trouvant la clé sous une pile de bois, en redonnant la santé de la jeune fille en trouvant un crapaud qui fait son nid avec ses cheveux, en permettant au passeur de se délivrer en laissant bomber quelqu'un à l'eau. Il revient avec la plume de Griffon et des cadeaux que tous lui ont donné en chemin : or, argent, vaches... Le roi en veut lui aussi et lorsqu'il passe la rivière, le passeur le jette à l'eau et il se noie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le partage de l'héritage (Russie) | ± ½ page | Vu 1724 fois. | Léon Tolstoï
Deux fils se partagent l'héritage laissé par leur père ; ne s'entendant par sur le partage, ils demandent conseil au voisin qui leur dit de déchirez en deux les habits, des casser la vaisselle... A la fin, il ne reste plus rien.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 195 - La tombe (Allemagne) | ± 2½ pages | Vu 1722 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un riche fermier ne donne jamais rien à personne mais un jour où il crut entendre une voix, il donna a son voisin huit boisseaux de blé à la condition que ce dernier veille les trois premières nuits sur sa tombe. Le riche meurt ; le voisin veille au cimetière et un soldat l'accompagne la troisième nuit. Le diable arrive et le soldat avec ruse lui vole beaucoup d'or. La moitié ira aux pauvres ; l'autre au voisin qui partagera avec le soldat.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[037] Histoire du troisième Frère du Barbier (Arabe) | ± 4¼ pages | Vu 1719 fois. | Antoine Galland


début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...