Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Les trois voleurs (Russie) | ± ½ page | Vu 1732 fois. | Léon Tolstoï
Trois voleurs détroussent un moujik ; le premier lui vole son bouc ; le second lui dit que le bouc est dans le bois et part avec son âne ; le troisième lui offre une récompense, si le moujik plonge à l'eau pour lui rapporter une sacoche d'or, et repart avec ses vêtements.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’ermite de Franchard (France) | ± 17 pages | Vu 1732 fois. | Cécile Joséphine Julie Lavergne
En 1658, La Reine Anne d'Autriche, Louis XIV et Monsieur frère du Roi s'installent au château de Fontainebleau. Lors d'un souper de la Reine, la forêt de Fontainebleau s'installe dans la conversation, de même que la chapelle et l'ermite de Franchard. On prévoit s'y rendre le lendemain pour un dîner en plein air. Gaston de Neverly reconnaît le frère Sylvain, c'est son ami, Henri d'Aiguebelle qui est devenu ermite, suite à un chagrin d'amour avec Diane de Malnove. Gaston propose à Henri de parler à Diane de Malnove, présente à Fontainebleau, qui est veuve (et devenue madame de Chazelles lors de son mariage avec le marquis de Chazelles) ! Or, l'ermite s'enfuit ;  quelques semaines plus tard, le roi signe le contrat de mariage entre Gaston de Neverly et madame de Chazelles.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le plus bel héritage (Russie) | ± ½ page | Vu 1731 fois. | Léon Tolstoï
Le père décide de donner à l'aîné tout son avoir à sa mort ; la mère est désespérée, mais un pèlerin lui conseille de tout dire aux deux fils. Le cadet part s'instruire ; l'aîné attend son héritage. À la mort du père, l'aîné, ne sachant rien faire, dilapide son bien, alors que le cadet s'enrichit de son savoir.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La chaumière de la veuve (France) | ± 5¼ pages | Vu 1730 fois. | Jean-Nicolas Bouilly

Deux filles d'une famille aisée, et leur gouvernante, s'occupent « en cachette » d'une veuve infirme ; elles massent son bras paralysé ; dévident la soie… Le pasteur apprendra cette bonne action et ne manquera pas de le faire savoir à tous. C'est alors que les jeunes villageoises tirèrent au hasard leur tour d'aide pour la veuve, et que de jeunes vignerons se mirent à s'occuper des vignes de la veuve Durand, qui est maintenant soignée et honorée par tous les habitants du village.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Sara la danseuse (France) | ± 6¾ pages | Vu 1727 fois. | Charles Rabou
Le père de Sara refuse que sa fille soit une danseuse. Il n'est pas question que la fille de ce juif Fleishmann soit une Babylone vivante. Un soir de spectacle, trois mois plus tard, le père de Sara surgit au troisième acte, et maudit sa fille. Les uns du public trouvent la scène impressionnante ; les autres veulent se faire rembourser. Le lendemain, le père de Sara meurt. Dans une voiture qui les conduit vers l'Allemagne - un jeune secrétaire, l'ambassadeur de France et elle-même -, Sara aperçoit le cimetière des juifs, repense à la malédiction, puis l'oublie. La voiture tombe dans un fossé ; tous sont blessés ; Sara plus sérieusement, de telle sorte qu'elle meurt le lendemain matin. Son âme se présente devant son juge. Puisque son père l'a maudite, et qu'il est mort sans avoir repris sa malédiction, Sara est bonne pour les ténèbres éternelles. Satan cherche et trouve le châtiment approprié : la faire danser devant le gratin de l'enfer : ministres, banquiers, évêques, cardinaux... Or, alors que les autres danseuses ont des applaudissements, il n'y a que du silence pour Sara (« le roi Satan, qui avait voulu faire cet essai, tint pour certain que le plus grand supplice à infliger à une âme d'artiste, c'est la supériorité de ses rivales ») qui dansera pour l'éternité, dans la solitude.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Un normand (France) | ± 5¼ pages | Vu 1726 fois. | Guy de Maupassant
Près de Rouen, sur le bord de la Seine, le narrateur et son compagnon vont visiter le père Mathieu, dit le père « La Boisson », ancien sergent-major qui s'occupe d'une chapelle protégée par la Vierge, dite chapelle de  « Notre-Dame du Gros-Ventre », et fréquentée par les filles enceintes, les filles-mères... Le bonhomme vend aussi des statuettes de saints peintes en vert, chaque statuette guérissant une maladie. Le bonhomme boit beaucoup et a inventé un saoulomètre qui n'existe pas, mais qui lui fait dire son degré d'alcool, qui joue dans les quarante-cinq, les soixante-quinze, les quatre-vingt-dix, mais sans jamais dépasser le mètre. Deux vieilles femmes viendront chercher la statue de saint Blanc, que le bonhomme retrouvera dans le trou de la cabane à lapins !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 209 - Le festin céleste (Allemagne) | ± 1 page | Vu 1719 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un paysan marche droit vers le paradis et arrive dans une grande ville où il y a une grande église. À la demande de Dieu, il donne à ceux qui ont faim. Il tombe malade et au moment de la communion, il meurt et est invité au festin céleste.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La débâcle (Canada) | ± 15¾ pages | Vu 1718 fois. | Philippe Aubert de Gaspé
C'est le récit d'un homme traverse avec son cheval et sa voiture sur une rivière gelée ; la glace cède et le cheval avec la voiture coulent à pic. L'homme se hisse sur un bloc de glace mais a la jambe cassée. On sonne la cloche de l'église et tout le village se retrouve sur le bord de la rivière. On tente de construire un pont de fortune mais la glace cède sous la débâcle. Tout semble perdu lorsqu'un homme se fait attacher une corde au corps et plonge au risque de sa vie pour rejoindre l'infortuné, et le sauve in extremis.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Esculape au Ranch (États-Unis) | ± 13¾ pages | Vu 1716 fois. | O. Henry
Curtis Raidler, éleveur de bétail, prend sous son aile Mac-Guire, qui tousse et est pris de phtisie, et le conduit dans son ranch pour qu'il recouvre la santé. Mac-Guire se plaint toujours. Un jour, un médecin de passage l'examine et le déclare en santé. Curtis Raidler l'envoie travailler avec les cowboys, même si l'autre se déclare malade, puis s'absente pour deux mois. À son retour, il apprend que Mac-Guire a été très malade, a craché du sang, mais il le retrouve finalement en pleine santé : le grand air lui a fait du bien ; mais ce n'était pas lui que le médecin avait vu, c'était un autre. Mac-Guire était vraiment malade ! Et il est maintenant vraiment guéri !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM ??? - Le linceul (Allemagne) | ± ½ page | Vu 1715 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme pleure sans arrêt son enfant mort à sept ans. L'enfant revient en apparition et dit à sa mère d'arrêter de pleurer car son linceul est tout mouillé dans son cercueil. Elle cesse de pleurer et l'enfant réapparaît avec une lumière dans la main ; son linceul et déjà sec.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le pavot bleu (France) | ± 15¼ pages | Vu 1712 fois. | Cécile Joséphine Julie Lavergne
Un vieux dessinateur demande à sa bonne, Miette, d'aller en ville et de ramener une liste de drogues destinées à changer la couleur des fleurs. Le vieil homme veut du pavot bleu ! Miette vend les dessins du dessinateur, achète les produits chimiques. La semaine suivante, la nièce du vieil homme, Blandine, qui est fleuriste, vient à la campagne fortifier sa santé. Le vieil homme tombe malade ; Miette, pour lui faire une surprise, pend des fleurs en soie bleue que Blandine a fabriquées et les pose sur la tige du pavot. Le vieil homme est charmé par ses pavots bleus ; tous tombent dans le piège, même monsieur le curé et la vicomtesse de Vertrieux qui veut acheter des graines de pavot bleu. Blandine ira expliquer la méprise à la comtesse qui comprend que les fleurs ont été fabriqué par la jeune femme. Elle les trouvera tellement belles, qu'elle et d'autres dames en commandent séance tenante. La jeune femme, avec l'aide de son oncle, pourra ainsi d'ici un an racheter un remplaçant à son fiancé, car il a été conscrit.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le marteau rouge (France) | ± 7¼ pages | Vu 1710 fois. | George Sand
« Si le marteau rouge eût été un être, c'est-à-dire s'il eût pu penser, quelles réflexions n'eût-il pas faites sur son étrange destinée ? Avoir été montagne, et puis bloc ; avoir servi sous cette forme à l'oeuvre mystérieuse d'une fée, avoir forcé un ruisseau à révéler les secrets du génie des cimes glacées ; avoir été, plus tard, le palladium d'une tribu guerrière, la gloire d'un peuple, le sceptre d'un homme bleu ; être descendu à l'humble condition de couteau de cuisine jusqu'à ratisser, Dieu sait quels légumes, chez un peuple encore sauvage ; avoir retrouvé une sorte de gloire dans les mains d'un antiquaire, jusqu'à se pavaner sur un socle de velours aux yeux des amateurs émerveillés : et tout cela pour devenir carotte fictive dans les mains d'un enfant, sans pouvoir seulement éveiller l'appétit dédaigneux d'une poupée ! »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les voisins (Danemark) | ± 7¼ pages | Vu 1708 fois. | Hans Christian Andersen
Une mare aux canards ; des moineaux, des chevaux, des rosiers… Une maison, un fermier et sa femme…Des gamins attrapent un oiseau et lui collent des papiers… Les autres oiseaux attaquent cet oiseau à mort… Des moineaux se cognent contre une toile…

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 153 - Les ducats tombés du ciel (Allemagne) | ± ½ page | Vu 1707 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une jeune fille pauvre qui n’a que des vêtements sur le dos les donnent un à un à plus pauvre qu’elle; c’est alors que des étoiles se mettent à tomber et se changent en ducats.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois frères (Canada) | ± 8 pages | Vu 1692 fois. | Paul Stevens
Trois frères héritent de leur père. L'aîné, Jules, se risque en affaires et perd tout ; il s'embarque pour les Indes. Le second, Alfred, épouse la fille de son riche patron. Or, le problème, c'est que Madame dirigera la maison... et Alfred suivra. Mais cela vaut bien un titre de « noblesse » et un nouveau nom de famille, M. De la Martinière. Quant au troisième, Théodore, il épouse une bonne femme avec qui il a des enfants et une bonne entente. Vingt ans s'écoulent ; aucune nouvelle de l'aînée, et voici qu'on reçoit une lettre qui annonce son retour. Jules va demeurer chez Alfred mais, celui-ci, ou plutôt sa femme, voyant qu'il n'est pas riche, lui montre, six jours après son arrivée, la porte. Jules va loger chez Théodore qui, avec toute sa famille, le reçoit à bras ouvert. Or, Alfred apprend dans le journal que Jules est millionnaire. Il essaie de réparer les pots cassés et va tout droit chez son frère Théodore, où il n'a pas mis les pieds depuis dix ans. L'histoire est ... à suivre !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 206 - Les trois rameaux verts (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 1690 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un ermite fait un jugement sur un pécheur qu'on mène à la potence. Dieu le punit et l'oblige à dormir sur un bois sec jusqu'à ce qu'en sortent trois pousses vertes. En chemin, l'homme va dans une maison où demeurent trois brigands. Les brigands arrivent et leur mère demande l'indulgence. Ils veulent savoir l'histoire de l'ermite ; en entendant son histoire, les trois brigands commencent à faire pénitence. L'ermite meut ; trois rameaux verts avaient poussés après le bâton.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Pierre Souci dit Va-de-Boncœur (Canada) | ± 20½ pages | Vu 1690 fois. | Paul Stevens
En 1851, Pierre Souci part de son village québécois et s'en va en Californie. Après quatre mois de navigation, il reçoit un coup de poing entre les deux yeux lorsqu'il débarque à San Francisco, et se fait voler son portefeuille. Il rattrape le voleur ; des policiers arrivent. Se sachant bien s'exprimer en anglais, il se retrouve en prison, puis passe devant le juge et repart pour la prison. Il est libéré, car son accusateur a été tué dans une bagarre. Il apprend la cuisine, puis va travailler dans les mines où il tombe malade ; ça lui coûte son or. En revenant, il apprend que l'argent qu'il a gagné ne vaut pratiquement plus rien. Il part en Louisiane sur un navire, et fait la cuisine. À la Nouvelle-Orléans, il travaille pour un médecin-charlatan, mais ce dernier s'enfuit et disparaît. Il revient au Québec, et apprend que son père est mort. Il se marie, fonde une famille et comprendra : « heureux celui qui laboure la terre paternelle et récolte en paix ses produits !  »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 205 - Dieu nourrit les malheureux (Allemagne) | ± ½ page | Vu 1689 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux sœurs, l’une pauvre demande à manger à sa sœur riche qui ne donne rien. La maison de la riche brûle et elle se retrouve pauvre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Prince Tity (France) | ± 14¾ pages | Vu 1688 fois. | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un roi et une reine avares ont deux fils : Tity et Mirtil. Tity partage ce qu'on lui donne et le roi et la reine ne l'aiment guère. Mirtil ressemble à ses parents. Un bon jour, Tity aide une vieille, et emprunte un écu à son écuyer pour le donner à la vieille. Le lendemain, la vieille donne des noisettes, des nèfles et un oeuf à Tity. Au château, les cadeaux se transforment en diamants. Généreux, il donne le tout à la reine. La reine va voir la vieille (qui est une fée) avec Mirtil et repartent avec des noisettes, des nèfles et un oeuf ; de retour au château, ils ne trouvent que des vers... La reine condamne à mort la vieille, sans pour autant en arriver à ses fins. L'écuyer, dit l'Éveillé, retourne près de la fée et obtient le don d'être invisible à souhait. Ainsi, il peut savoir qui sont les amis et les ennemis du prince Tity. Le roi et la reine reçoivent des ambassadeurs et s'habillent et se décorent des diamants donnés par Tity mais les diamants redeviennent oeufs, nèfles et noisettes. Les ambassadeurs repartent outrés et déclarent la guerre au roi et à la reine qui envoient Tity à la tête de leurs armés, dans l'espoir qu'il se fasse tuer. Tity, entretemps, rencontre Biby, et gagne la guerre contre le roi Violent. Mais le roi et la reine en veulent toujours à Tity. La fée lui donne l'apparence d'un vieillard et il part s'instruire des injustices dans son royaume. Deux ans plus tard, Tity revient : son père est mort ; sa mère s'est sauvée dans une autre province avec Mirtil. Plus tard, à la campagne, Tity et le roi Violent invitent Dames et Seigneurs à souper avec eux. Une vieille, qui est la fée, arrive, et fait la leçon au roi Violent. Elle lui donne un gobelet qui fait calmer sa colère ; et lui présente la princesse Blanche. Quant à l'Éveillé, il obtient la princesse Élise... Et Tity est avec Biby...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 130 - Unœil, Deuxyeux et Troisyeux (Allemagne) | ± 6¼ pages | Vu 1687 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une mère a trois filles : Unœil, Deuxyeux et Troisyeux. DeuxYeux est maltraitée mais un jour une fée lui donne le pouvoir de parler à une chèvre qui faut apparaître de la nourriture. La mère s'en aperçoit car les deux filles sont allées espionner. La mère tue la chèvre et DeuxYeux à la demande de la fée enterre les boyaux et le lendemain matin a poussé un arbre aux fruits d'or. Un prince passe par là et DeuxYeux lui donne un rameau car les soeurs étaient incapable de le faire. DeuxYeux va vivre avec le beau seigneur et l'arbre change d'endroit pour suivre DeuxYeux. Les deux soeurs deviennent mendiantes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le clown (France) | ± 3¾ pages | Vu 1685 fois. | Louis Hémon
Une femme, Irlandaise, se rappelle le passé, avec des lettres et des photographies. Le narrateur écoute son histoire. Sur les photos, ses flirts, à Londres. Surtout un Français, un comte, un pianiste. Puis cet autre, Joe Hitchins, clown, qui se prit à l'aimer. Alors, dans une ultime tentative de séduction, le clown fait son grand numéro de clown, encouragé par l'amour et l'alcool. Il fait des sauts périlleux et retombe lourdement à terre, triste, pesant et vieux...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’escargot et le rosier (Danemark) | ± 1½ page | Vu 1683 fois. | Hans Christian Andersen
Discussion philosophique entre un escargot et un rosier. Ils meurent et sont suivis par d'autres escargots et rosiers.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux cafiés (Guadeloupe) | ± 1½ page | Vu 1683 fois. | Tradition Orale
Le Pays des Margriettes (France) | ± 6½ pages | Vu 1682 fois. | Jean François Bonaventure Fleury
Un roi et une reine ont un garçon, mais une fée donne à l'enfant une figure de singe jusqu'à quinze jours après son mariage. Jeune homme, il se marie avec une pâtoure, mais sa femme regarde son visage alors qu'il dort. Il doit s'exiler au pays des Margriettes. La jeune femme part à sa recherche. Elle rencontre l'une après l'autre trois vieilles (qui sont des fées) qui lui donnent des châtaignes, des noix, des marrons. C'est en suivant un cochon qu'elle arrive au pays des Margriettes. Là, son mari va se marier avec une autre femme. Elle casse les châtaignes qui se transforment en rouet en or et échange le tout contre une nuit avec le marié. Mais on donne à ce dernier de l'endormillon et... il dort... Le second jour, elle casse les noisettes qui deviennent un « trô » qu'elle échange contre autre nuit... Mais le marié dort encore... Le troisième jour, elle casse les marrons et un dévidoir en or apparaît. Elle l'échange contre une troisième nuit mais, cette fois, le marié reconnaît sa femme. C'est en racontant comment une vieille clé sera toujours meilleure que la nouvelle que le marié reprend sa première femme.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Geste de Petit Jean - L'histoire de Jean Sot (Guadeloupe) | ± 6½ pages | Vu 1682 fois. | Mme Schont


début     9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...