logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Cliquez sur l'un des 823 contes disponibles (triés par ordre alphabétique). Trop de contes ! Faites une recherche par nom d'auteur ou par titre de conte.

Good evening, old man! the boy greeted.

Décocher pour afficher seulement les contes avec des [ ] résumés.
Décocher pour afficher seulement les contes qui n'ont pas de résumés.
(PS Si vous avez décoché l'une des deux options et voulez décocher l'autre, vous devez préalablement réafficher la liste de tous les contes entre les deux opérations.)

Cliquez ici pour réafficher la liste de tous les contes.

La Geste de Petit Jean - Petit Jean et Petite Marie | ± 2 pages | Mme Schont
La soeur de Petit Jean, Petite Marie, se fait un amoureux. La mère demande à Petite Marie de piquer le séducteur pour voir s'il en sortira du sang ou du pus, car dans le second cas, ce sera le diable. Mais Petite Marie est ensorcelée et ment à sa mère. Le diable emporte Petite Marie et Petit Jean les accompagne. Ils s'enfuiront de l'enfer avec des bottes de sept lieues, mais le diable mettra des bottes de cent lieux. Alors qu'il les rattrapera, frère et soeur se changeront à trois reprises en jardinier et fleur, mare et canard, église et prêtre... qui aspergera le diable avec de l'eau bénite.... et le diable prendra en feu.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La grenouille bienfaisante | ± 18½ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi fait cacher la reine, qui est enceinte, dans un château pour la protéger des mauvais coups de la guerre. Mais la reine s'ennuie et s'enfuit dans un chariot tiré par un cheval, lors d'une partie de chasse. Le chariot se renverse et la reine, blessée, est amenée dans le royaume souterrain et lugubre de la fée Lionne. Chez elle, il y a des monstres, les arbres n'ont pas de feuilles, et il faut descendre dix mille marches pour y accéder. La Lionne demande à la Reine de lui confectionner un pâtés de mouches ; une grenouille, que la reine retire du bec d'un corbeau, va l'aider, car c'est une demi-fée. La Lionne veut ensuite un bouquet de fleur, et c'est une chauve-souris qui va les chercher. La reine accouche d'une belle princesse qu'elle nomme Moufette. Lorsque Moufette a dix mois, la grenouille va trouver le roi pour lui remettre une lettre de la reine écrite de son sang. Un an et quatre jour pour monter les marches ; une autre année à se préparer et se parer ; sept ans à faire le trajet, et la grenouille arrive enfin au château où le roi s'apprêtait à se marier avec une autre femme. La grenouille et son équipage font tout un spectacle pour épater le roi qui part retrouver la reine, pourvu d'une bague magique qui lui montrera le chemin. Arrivé sous terre, il coupe un bout de bras de la Lionne, et combat une multitude d'animaux de toutes sortes. Trois ans plus tard, un dragon lui offre son aide, à la condition qui pourra avoir  un certain morceau à manger ». La reine et la princesse sont délivrées et se retrouvent au château, avec le roi. Là-bas, Moufette rencontre le prince Moufy. Ils prévoient se marier, mais Moufy doit repartir dans son royaume régler des affaires. Le dragon envoie un géant quérir la princesse qu'il veut manger, à moins qu'elle n'épouse le neveu du dragon. La princesse, fidèle, refuse, et préfère la mort. Moufy sera averti par la grenouille et ira combattre le dragon sur un cheval muni de douze pieds et de trois têtes qui jettent du feu, des bombes et des boulets. Moufy perce le dragon au ventre, d'où sort un prince qui y était emprisonné depuis douze ans. Moufette et Moufy se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Groac’h de l’île du Lok | ± 8¾ pages | Charles Émile Souvestre
Houarn et Bellah n'ont pas de quoi s'acheter une vache et un pourceau. Houarn décide de partir à l'aventure et Bellah lui donne un couteau qui brise les enchantements, une clochette qui fait entendre un son lors de périls et elle-même conserve le bâton magique. Houarn prend la route, arrive dans une auberge où il entend dire que sur l'île, reste une fée, la Groac'h, qui a un immense trésor. Sur l'île, sur le bord d'un étang, il trouve un canot en forme de cygne ; il embarque dessus et le voilà sous l'eau, qui arrive dans le royaume de la Groac'h. Elle lui donne à boire des vins et il accepte de la marier contre une partie du trésor. Elle fait frire des poissons dans une poêle en or pour manger mais Houarn entend des murmures ; avec son couteau, il brise l'enchantement, et les poissons se mettent à parler : ce sont tous les hommes qui avant lui ont voulu le trésor et qui ont été transformés en poissons. La Groac'h revient et transforme Houarn en grenouille et, au même moment, sa clochette tinte. Bellah l'entend, prend son bâton magique qui se transforme en bidet rouge qui s'arrête devant une montagne ; des ailles lui poussent et il devient un oiseau. Sur la montagne, dans un nid, se trouve un petit nain qui s'avère être le mari de la Groac'h ; il explique que pour le délivrer lui-même ainsi que tous ceux retenus prisonniers, Bellah devra se costumer en garçon, aller dans le royaume de la Groac'h, lui prendre son filet d'acier, et la capturer. Bellah se rend donc dans le royaume de la Groac'h, et lui demande de pêcher un poisson avec un filet ; la Groac'h, ne se méfiant pas, lui prête le filet. Bellah l'emprisonne et la jette dans un puits. C'est ainsi que tous sont sauvés et que Bellah et Houarn repartent avec assez d'argent pour acheter des terres et devenir fermiers.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La guerre entre les quadrupèdes et les oiseaux | ± 1 page | Tradition Orale
Les oiseaux et les quadrupèdes se déclarent la guerre ; trois oiseaux lancent trois oeufs d'autruche sur trois quadrupèdes et la hyène croit que c'est leur cerveau qui vient d'éclater. Elle se sauve et est poursuivie par un coq, et meurt dans son trou.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende de Gambrinus en Flandre française | ± ½ page | Tradition Orale
Gambrinus est amoureux de Flandrine qui ne l'est pas. On le met en prison pour tapage et un mois plus tard, sur le bord du suicide, le diable lui propose un pacte : oublier Flandrine contre son âme. Gambrinus devient riche et se fait donner des graines de houblon par le diable, de même qu'un carillon qui fait danser. La bière est inventée et Gambrinus fait danser avec son carillon. Il rencontre Flandrine plus tard mais ne la reconnaît pas. Quand le diable vient le chercher trente ans plus tard, il le fait danser avec le carillon et le diable disparaît...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende de la louve et des deux amants | ± 1 page | Tradition Orale
Une louve affamée entre à Lyon et dévore un enfant ; on la poursuit. Dans sa fuite, elle tombe sur deux amants que les mauvaises langues disaient frère et soeur. La louve les égorge tous les deux ; avant que les Lyonnais ne la tue à coups de pelles, bâtons et fourches.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende de la Terre-Mère | ± ½ page | Tradition Orale
Les Hurons disent que Aataensic est tombée du ciel ; recueillie par deux oies, elle fut posée sur une tortue sur laquelle un crapaud avait posé de la terre recueillie au fond de l'océan, ce qui avait donné une île, un continent, puis la Terre...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende des pierres multicolores | ± 1½ page | Tradition Orale
Avant, il n'y avait pas de vie sur Terre. La déesse Nüwa avait alors façonné des figurines et leur a insufflées la vie. Deux dieux, Gongong, le Dieu des Eaux, Zhurong, le Dieu du Feu, s'étaient déclarés la guerre et une partie du ciel s'était effondrée. Nüwa avait réparé la voûte céleste avec des pierres de cinq couleurs. C'est depuis ce temps que le ciel est légèrement recourbé et c'est aussi pour cela que le soleil et la lune glissent d'un côté vers l'autre...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende du cheval noir de l'Islet | ± 2¾ pages | Tradition Orale
Notre-Dame du Bon Secours annonce au curé qu'il aura un cheval pour amener de la roche construire l'église. Mais il ne faut pas le débrider. Or, un bon jour, un ouvrier débride le cheval ; c'était le diable. Il s'engouffre dans un rocher et descend aux enfers qu'on appelle depuis «le trou du Diable».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende du guarana | ± 1½ page | Tradition Orale
Dans la jungle brésilienne, Jurupari, l'esprit mauvais, est jaloux d'un garçon qui connaît les secrets de la jungle. Il se transforme en serpent et mord l'enfant qui meurt. Ses parents et la tribu le pleurent ; Tupa, le grand dieu indien, fait gronder le tonnerre qui parle à la mère. Elle enfouit les yeux de son fils dans la terre et il en ressort une plante avec des fruits ressemblant aux yeux du garçon, le guarana. Le guarana est prisé dans certains villages le long de l'Amazonie car, paraît-il, il peut permettre de vivre à un âge très avancé.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende du Mont-St-Michel | ± 3½ pages | Guy de Maupassant
Dans le temps, saint Michel avait entouré son domaine de sables mouvants ; le diable possédait des terres grasses et des riches vallées. Saint Michel offrit de les cultiver et séparer moitié-moitié les récoltes. Le diable aurait ce qui pousse sur le sol ; le diable en-dessous. Or, saint Michel ne planta que des carottes, navets, oignons... de sorte que le diable n'eut rien. L'année suivante, le diable aurait ce qui pousse en-dessous, mais saint Michel planta du blé, de l'avoine... Le diable rompit l'entente. Saint Michel invita alors le diable à manger sur le Mont (St-Michel), et le diable s'empiffra de telle sorte qu'il fut malade et chassé à grands coups de pied, et se retrouva estropié...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende du Rocher Percé | ± 3¾ pages | Tradition Orale
Le chevalier Raymond de Nérac part de Saint-Malo pour aller combattre les Iroquois en Nouvelle-France. Sa bien-aimée Blanche de Beaumont décide d'aller l'y rejoindre. Des pirates s'emparent du vaisseau français et le capitaine des pirates veut Blanche en mariage. Elle refuse et se jette à la mer. Un brouillard enveloppe les pirates et leur vaisseau est changé en pierre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La malle volante | ± 4½ pages | Hans Christian Andersen
Un jeune homme hérite de la fortune de son père marchand. Il gaspille tout et à l'aide d'une malle volante, il part pour le pays de Turcs où il rencontre une princesse en se faisant passer pour un dieu. Il raconte à la cour de histoires d'allumettes, de pot de fer... Il s'envole dans les airs pour faire un feu d'artifice puis va voir à la ville l'effet produit. Par contre, sa malle a brûlée et il ne pourra plus s'envoler ni revoir la princesse...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La marchande de journaux. Conte parisien | ± 4½ pages | François Coppée
Conte en rimes. Le narrateur achète des journaux et parle de ce qui les fait vendre : meurtres, révolutions, élections... Un enfant malade meurt. La vendeuse de journaux est contente car le cabinet est tombé et les journaux se vend. L'enfant est mort mais des fleurs couvrent sa tombe.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La marmite du diable - Conte des Flandres | ± 7½ pages | Charles Deulin
Un maréchal ferrant nommé Jean Hullos rôdait dans une forêt en hiver lorsqu'il aperçut trois nains tout noirs. Il s'invite à fumer la pipe en leur compagnie et les suit dans un trou. Il suit des galeries et voit d'innombrable nains qui chargeaient des pierres noirs dans des chariot. Il voit ensuite une immense chaudière où bouillaient des hommes, brassés par un géant cornu aux ailes de chauve-souris. Il boit de la bière et s'endort. Il se réveille dans la forêt et ne se reconnaît plus. Un berger lui indique la direction du village en le traîtant de «vieux père». Il va chez lui mais ne reconnaît pas sa maison. La femme à l'intérieur crie au sorcier. On l'amène devant le juge, qui ressemble au géant cornu, qui le condamne au bûcher. Mais en chemin, il croit reconnaître une femme ; on l'interroge et il s'avère être le grand-père d'une vieille femme de quatre vingts ans. Les hommes s'intéressent aussi à lui car Jean leur a parlé des pierres noires. On finit par brûler le juge qui s'avère être le diable. Le lendemain les hommes vont creuser l'endroit indiqué par Jean Hullos et ils découvrent le charbon de terre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La marquise de la baguette | ± 1½ page | Adolphe Orain
Un vassal tue par mégarde un pigeon. La marquise s'empare de la prairie de l'homme. Il s'arme d'un fusil et il l'étend morte dans sa chambre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Marquise de Salusses ou la Patience de Griselidis | ± 11½ pages | Charles Perrault
Griselidis raconte l'histoire d'un prince qui épouse une bergère après en être tombé follement amoureux. Cependant, il ne peut s'empêcher de tester sa patience et son amour en la mettant à l'épreuve. Pleine de qualités chrétiennes, elle subira tout jusqu'à ce qu'il la couronne de ses efforts [...] L'homme est affligé de mélancolie et produit quantité de bile noire, qui lui remonte à la gorge sitôt qu'il serait prêt à reconnaître enfin qu'il partage sa vie avec la plus exquise des femmes. La pauvre femme fait contre mauvaise fortune bon cœur et reste fidèle à son époux, malgré tous les maux que celui-ci lui fait subir. Et finalement, le prince se déclare satisfait de la conduite de son épouse, marie sa fille à l'homme de son choix et tout rentre dans l'ordre. Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Marquise de Salusses de Wikipédia en français (auteurs)

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La médaille de Sainte-Anne (Légende du canton de B) | ± 3½ pages | Adolphe Orain
Une mère est sa fille vont faire pèlerinage à Sainte-Anne-d'Auray pour sa fille qui a été guérie de la fièvre. Sur le retour, ils demandent l'hospitalité et dans la nuit le propriétaire tente de tuer les deux femmes avec un couteau mais la lame se brise contre la médaille de Sainte-Anne. L'homme est paralysé du bras et va se livrer à la justice.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La mort du juif errant | ± 1½ page | Christian Schubart
Le juit errant « erre » depuis bientôt deux mille ans ; et s'est réfugié dans une sombre caverne du Carmel. Et il revoit sa vie : son père, ses enfants, Jérusalem en flammes, Rome qui s'écroule, et ses tentatives pour en finir : l'abîme des mers, les cratère de l'Etna, la forêt en feu, l'éléphant le foulant... Lorsqu'un ange... puis le sommeil paisible... et la miséricorde...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Mule sans frein | ± 4¾ pages | Tradition Orale
Une demoiselle montée sur une mule pique la curiosité de l'assemblée du roi Artus de Bretagne. Elle fait savoir à celui qui pourra ramener le frein de sa mule, - pour récompenser son courage -, elle deviendra sa dame. Le sénéchal, maître Queux, saisit sa chance et se laisse guider par l'animal qui connaît le chemin. Il traverse une grande forêt remplie de lions, de tigres, de léopards... mais les bêtes s'inclinent devant la mule. Ensuite, c'est une vallée d'où s'échappent scorpions, dragons, serpents crachant le feu... Puis il s'arrête devant une rivière profonde qui n'a comme pont qu'un tronc arrondi. Il fait demi tour. Au château, il est la risée des chevaliers, des demoiselles, des barons... et va se cacher. Le brave Gauvain part à son tour, traverse la forêt, la vallée et la rivière. Il se présente à un château fortifié où trois cent quatre-vingt-dix-neuf têtes sont attachées à trois cent quatre-vingt-dix-neuf des quatre cent pieux, y entre, rencontre un nain, puis un géant, et présente sa tête à couper, mais ce n'est qu'une épreuve pour teste son courage. Il combat ensuite deux lions, et un chevalier redoutable. Il refuse ensuite de renoncer au frein et d'avoir la maîtresse de lieux comme femme et ses trente-neuf châteaux comme prix du vainqueur. Il repart avec le frein et reçoit, comme récompense de la demoiselle à la mule, un baiser ; elle remontra sur sa mule et repartira...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La noce de village | ± 6½ pages | Jean-Nicolas Bouilly

Deux familles : Les Saint-Marc ont pour deux filles, Hortense et Céline, respectueuse des paysans de la campagne, les seconds, les Fontenelle, une fille, Adrienne, qui est orgueilleuse vis-à-vis sa position sociale, et qui ne se mêle pas à « ces gens » de basse nature. À l'occasion d'une noce, Hortense et Céline dansent avec les fils de paysans, alors que l'autre refuse toutes les demandes ; très vite, une rumeur circule dans la noce par rapport l'attitude de la bégueule Adrienne. Lors d'une seconde noce, le fils du sabotier revêt un ruban rouge annonçant qu’il est un militaire de haute distinction et fait danse gauchement Adrienne qui ne voit qu'en lui qu'un « homme décoré ». Tous riront du tour joué ce jour-là par le jeune sabotier, exceptions d'Adrienne et de sa mère.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le Regroupement du conte au Québec.
Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...