logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Cliquez sur l'un des 823 contes disponibles (triés par ordre alphabétique). Trop de contes ! Faites une recherche par nom d'auteur ou par titre de conte.

Good evening, old man! the boy greeted.

Décocher pour afficher seulement les contes avec des [ ] résumés.
Décocher pour afficher seulement les contes qui n'ont pas de résumés.
(PS Si vous avez décoché l'une des deux options et voulez décocher l'autre, vous devez préalablement réafficher la liste de tous les contes entre les deux opérations.)

Cliquez ici pour réafficher la liste de tous les contes.

La Noël de Marthe | ± 8¼ pages | Anatole Le Braz
La veille de Noël, le président du tribunal civil et sa femme veillent leur fillette, Guillemette, qui a neuf ans et qui est mourante. La fillette ne s'est jamais accrochée à la vie et là, la Mort est toute proche. On entend, à l'extérieur, des enfants chanter des cantiques de Noël et ces petits mendiants font cuignawa, demandent des étrennes. Guillemette insiste pour donner elle-même la charité et on fait monter un enfant. Il s'appelle Jean, et est avec ses amis : Pierre, Madeleine, Jacques, Joseph et Nicodème... L'enfant repart et c'est la joie dans la rue. Guillemette est transformée et demande qu'on lui lise un passage de la Bible, ce passage où Jean, le disciple... Joseph d'Arimathie... Pilate... le corps de Jésus... Et Nicodème... La fillette n'en doute plus ; c'étaient eux, ces enfants ! Et tout à coup, son passé noir, sombre, triste s'éclaire et prend un nouveau sens ! Et c'est ainsi qu'elle meurt à neuf ans, le 25 décembre 188...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Noël du petit joueur de violon I | ± 14½ pages | Camille Lemonnier
La nuit de Noël, un petit pauvre, Francesco, joue du violon près de la maison de M. Cappelle, qui rappelle qu'il donne à tous les ans cent francs aux pauvres. Le domestique s'apprête à chasser le garçon, mais la fille de M. Chappelle insiste pour lui donner un sou. Elle lui en donnera quatre. Il s'achètera un morceau de foie, et un pain. Voudra se joindre à des chanteurs et les accompagner avec son violon, sans succès. Se rappellera sa mère, son village dans les montages, son départ, et ceux des autres qui sont tous ... morts. Il retourne à la maison de M. Chappelle, et voit par les fenêtres le réveillon, la richesse, le bonheur... Il se s'assied sur son marteau, recroquevillé, et s'endort... pui rêve à des montagnes en caramel, des campagnes avec des tons d'émeraude, une galerie de pouding... Au matin, la servante de la maison trouvera sur le seuil un petit cadavre glacé...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La nuit avant Noël | ± 1½ page | Clement Clarke Moore
Un enfant attend le Père Noël lors de la grande nuit. Le Père Noël arrive, avec sa mine de père Noël - joues roses, barbe blanche, dodu et joufflu -, dispose ses cadeaux et repart.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La panacée du Capitaine Hauteroche | ± 23¼ pages | Louis Octave Uzanne
Le capitaine Hauteroche gère son débit de Vins et Tabac, « Au vieux grognard ». Il s'occupe d'un mannequin habillé d'un uniforme de grenadier de l'Empire, en face du débit. Lorsque cette fois où il se met à conter des récits à propos d'une gourde à eau-de-vie. En 1793 où il fut fait prisonnier par les chouans de Cathelineau ; alors qu'il allait être enterré vivant avec d'autres canonniers, les dragons sont arrivés et ont dispersé les paysans. Clasquo le Péruvien donna à boire au capitaine (qui était à l'époque artilleur) une fameuse boisson à base de coca, qui aussitôt redonna la forme et la force au capitaine. La boisson fut de nouveau salvatrice pendant la campagne de Saxe en 1813, alors que les boulets russes avaient le tonnerre du diable dans leur mitraille. Et lors d'un froid de novembre sur le territoire russe. Le capitaine Hauteroche aurait sûrement vécu jusqu'à un âge vénérable s'il n'avait pas été victime d'une chute sur le verglas à 91 ans.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La pâquerette | ± 3 pages | Hans Christian Andersen
Une pâquerette se retrouve dans la cage d’une alouette qui finit par mourir de soif ; la pâquerette est jetée sur la grand route et l’alouette enterrée.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La peine rigoureuse | ± ½ page | Léon Tolstoï
Un homme achète un morceau de boeuf qui ne fait pas le poids. Il se plaint au tsar qui lui demande que châtiment appliqué : prélever sur le dos du marchand fautif la quantité de chair dont il a fait tord...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Perle de Tolède | ± 1 page | Prosper Mérimée
Le noir Tuzani lance un duel au comte de Saldana pour la plus belle des femmes : Aurore de Vargas. Le noir meurt mais balafre la perle de Tolède.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La petite fille aux allumettes | ± 1½ page | Hans Christian Andersen
Une petite fille brûle des allumettes pour se réchauffer, et chaque allumette lui apporte un rêve. Elle meurt gelée ; son âme rejoint sa grand-mère.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La petite fille aux champignons | ± ½ page | Léon Tolstoï
Deux fillettes vont cueillir des champignons et se retrouvent sur la voie ferrée lorsqu'un train surgit ; l'aînée dit à la plus jeune de ne pas retourner en arrière et de laisser les champignons. La plus jeune retourne en arrière et s'accroupie pour ramasser ses champignons. Le train passe... L'enfant qui étendue, par terre, se relève, et finit de ramasser ses champignons.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Petite Poucette | ± 8½ pages | Hans Christian Andersen
Une sorcière plante un grain d'orge qui devient une fleur puis une petite fille minuscule qu'elle appelle Poucette. Une grenouille l'enlève et la met sur un nénuphar qui part à la dérive. Elle vit ensuite seule dans la forêt et passe l'hiver avec un souris qui veut la marier à une taupe. Elle se sauve avec l'hirondelle à qui elle a sauvé la vie vers des pays chauds. Là-bas, elle se marie avec le petit prince des fleurs et devient Maia.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La petite sirène | ± 16½ pages | Hans Christian Andersen
Une petite sirène tombe amoureuse d'un prince qu'elle sauve d'un naufrage. La sorcière peut lui donner des jambes pour aller conquérir le prince. Mais pour cela, elle devra quitter ses soeurs et le royaume de la mer. De plus, elle devra donner sa langue à la sorcière pour faire le philtre. En buvant le philtre, sa queue de poisson de divise en deux pour former des jambes mais, à chaque pas qu'elle fait, c'est comme si elle marchait sur un couteau effilé. Elle doit avoir l'amour du prince pour acquérir une âme. Mais le prince choisit une princesse, car il croit que c'est elle qui l'a sauvé du naufrage. La petite sirène ne peut pas lui expliquer que c'est elle qu'il la sauvé car elle est désormais muette. Elle doit se résigner à mourir et refuse, à la demande de ses soeurs qui ont sacrifié leur cheveux, de poignarder le prince pour retrouver sa queue de sirène. Au lever du soleil, elle devient écume de mer mais sa grande bonté fait qu'elle se hausse jusqu'aux esprits de l'air et acquerra dans trois cents ans une âme immortelle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Petite Souris grise | ± 14½ pages | Comtesse de Ségur
Un homme veuf, Prudent, élève sa fille Rosalie à l'écart du monde, pour lui ôter le désir de curiosité. Elle va avoir bientôt quinze ans. Il doit s'absenter et Rosalie ne doit pas entrer dans une maisonnette dans le jardin. Elle prend la clé et ouvre la porte ; une Souris grise en sort ; c'est la fée Détestable. Elle doit forcer Rosalie à succomber trois fois à la curiosité pour retrouver son apparence normale de fée. Elle change Prudent en statue. Rosalie se retrouve dans la forêt et est secourue par le prince Gracieux. Ils se marieront bientôt ; Rosalie ne doit par regarder sous la toile qui recouvre un arbre ; elle déchire la toile et le palais du prince s'écroule. Une vieille femme demande à Rosalie de garder une cassette sans l'ouvrir. Même si la Souris grise lui demande de l'ouvrir ; Rosalie refuse. C'est le jour de ses quinze ans ; la Souris grise ne peut plus rien contre elle ; sort de la cassette la reine des fées. Elle lui explique que le palais n'est pas détruit ; c'était une illusion. Elle ramène Rosalie au palais où son père et le prince Gracieux l'attendent.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La peur | ± 5 pages | Guy de Maupassant
Sur un bateau se dirigeant vers l'Afrique, un grand homme raconte deux anecdotes : cette fois où il avait pressentie la peur, dans le désert, traversant les grandes dunes, avec son ami et huit spahis. Un tambours s'était mis à battre au milieu de nulle part ; et son ami qui était tombé, foudroyé par une insolation. Puis, cette autre fois, où il avait réellement eu peur, dans la maison d'un garde-forestier. Ce dernier avait tué un braconnier qui était revenu le hanter. Et qui était revenu, cette fois où le narrateur se trouvait chez le garde-forestier. Celui-ci avait son fusil ; ses deux fils, des haches à la main ; les deux femmes pleuraient ; et ce vieux chien qui hurlait. On avait jeter l'animal à l'extérieur puis, contre la vitre du judas, s'était dessinée une tête blanche avec des yeux lumineux comme des fauves. Le lendemain matin, le vieux chien gisait, la gueule brisée d'une balle...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La peur | ± 5 pages | Louis Hémon
Le narrateur échange, à Piccadilly, avec un homme qui a des opinions qu'il partage lui-même... Mais surtout, les deux hommes sont de bons nageurs et adorent la natation. L'inconnu invite le narrateur à venir nager dans sa propriété du Devon. Il ne vont nager dans l'étang que le soir et, toujours, une chose sort des herbes pour glisser au fond de l'eau. Les nageurs reviennent en vitesse, essoufflés, apeurés. La troisième fois, le narrateur refuse d'aller nager, boucle sa valise et part. Un mois et demi plus tard, il apprend le décès de l'inconnu... qui était à moitié sorti de l'eau... les mains cramponnées aux branches...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La pièce de dix sous: Scène de la vie de trottoir | ± 3¼ pages | Émile Bergerat
Geraldine se remémore la première fois qu'elle est descendue sur le trottoir, pour des impératifs alimentaires, en montrant une vieille pièce de dix sous qu'elle a conservée dans un médaillon d'or bruni. C'était dans la rue Saint-Marc, un prêtre de la campagne d'une soixantaine d'année, qui semblait perdu ; elle lui avait proposé de le guider dans cette Paris qu'il ne reconnaissait plus. Pour la remercier, il lui avait offert dix sous...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Plante enchantée | ± 5¼ pages | Armand Silvestre
En pays de Gascogne, et dans le temps (en 1547) où les amoureux n'avaient pas le temps aux honneurs (et vice-versa), vivait une jeune femme, Izoline, avec des cheveux moirés comme des ailes de corneille ; très belle et très pauvre. La baronne proposa à son fils Adalbert le plan que voici : elle influencerai le mariage entre Izoline et le vieux baron des Engrumelles ; Izoline deviendrait une riche veuve qu'Adalbert pourrait ensuite remarier. Tout se passa comme prévu sauf la venu d'un ami presque frère du baron, « le noble Miguel Antonio Etchegobar, un des rares Espagnols ayant le coeur d’un Français ». À partir de ce moment, le baron eut l'air réellement de rajeunir et sa jeune femme de s'épanouir. En effet, l'ami avait donné de la coca divine au baron dont on avait tiré un vin bienfaisant. Alors que la taille de la baronne s'arrondissait ; le regret assaillait l'ambitieux Adalbert.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La plume et l'encrier | ± 1½ page | Hans Christian Andersen
Un plume et l'encre d'un encrier se disputent la paternité de l'oeuvre qui se retrouve sur papier. Et si c'était au poète ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse au petit pois | ± ½ page | Hans Christian Andersen
Un prince ne veut épouser qu'une vraie princesse. En arrive une par un temps de pluie. On lui donne un lit avec vingt matelas et vingt édredons sous lesquels est placé un petit poids. La princesse ne ferme presque pas l'oeil de la nuit car elle a senti le petit poids. Ça ne peut être qu'une vraie princesse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse aux cheveux d'or | ± 1 page | Léon Tolstoï
La marâtre demande au tzar d'exiler sa fille. Dans le désert, dans les montagnes, sur une île déserte, enterrée vivante dans un tronc... Elle se retrouve au Japon, devient un vers à soi, puis papillon qui se met à pondre. Depuis le Japon cultive les vers à soie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Princesse de Tronkolaine | ± 9¼ pages | François-Marie Luzel
Un charbonnier cherche un parrain pour son 26e enfant, Charles, et le roi se propose. Il donne des écus et la moitié d'une platique que l'enfant devra lui rapporter à dix-huit ans. À dix-huit ans, Charles part pour voir le roi et n'écoute pas une vieille qui lui dit de ne pas boire de l'eau à une fontaine. Il en boit et un inconnu se sauve avec sa platine. L'inconnu va voir le roi et se fait passer pour son filleul. Charles arrive à son tour et l'étranger pour s'en débarrasser raconte au roi que Charles sait pourquoi le soleil est si rouge au lever. Charles doit partir à la demande du roi voir le soleil. En chemin, il rencontre un veillard qui lui donne un cheval de bois qui vole dans les airs et explique comment aller à la montagne où demeure le soleil. Sur la montagne, il est reçu par la mère du soleil qui le protège de son fils et Charles repart avec la réponse du soleil : il brille au rouge pour être aussi brillant que la Princesse de Tronkolaine. Charles doit repartir quérir la Princesse pour la marier au roi. Il rencontre le veillard qui lui dit de demander au roi trois bâteaux remplis de gruau, de lard et de viande salée qu'il donnera en chemin à des fourmis, des lions et des éperviers. Ces derniers expliquent comment aborder la Princesse et jetant une orange dans une fontaine. Lorsque Charles demande à la Princesse de l'accompagner, elle lui donne trois défis : ramasser et trier des graines de trèfles, chanvres..., de couper des arbres avec une hache en bois, de raser une montagne avec une pelle en bois. Charles fait appel aux fourmis, lions et éperviers pour relever les défis. La Princesse accompagne Charles et révèle au roi que l'inconnu est le diable. Le roi jette le diable au feu et la Princesse épouse Charles.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse des glycines | ± 9½ pages | Tradition Orale
En Chine, dans une petite ville, un usurier est jaloux de l'enfant talentueux d'une veuve. Elle espère que son fils, Wang, mariera une princesse. Des années plus tard, un princesse surgit dans la chambre du garçon, où flotte une odeur de glycine ; ils partagent une passion commune : les dominos. Elle lui remet un coffre d'or et lui demande d'attendre un mois avant de construire une maison. Mais Wang ne peut attendre. Sur ce, il rencontre Yang qui lui remet une coupe d'argent et une figurine de jade. Ces objets ayant été volés ; Wang est arrêté. La princesse revient le voir et lui donne un talisman. Wang est en route pour paraître devant un juge ; ses gardiens sont mis en déroute. Qu'à cela tienne, il se présente devant le juge qui en conclut qu'il n'est pas coupable du vol. Yang cambriolera le vieil usurier ; Wang aura deux enfants avec la princesse, qui lui annoncera que sa vie sur la terre est terminée. Elle s'en ira avec ses enfants, laissant derrière elle des glycines en fleurs.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse du Tomboso | ± 4¾ pages | Tradition Orale
Un roi meurt et laisse à ses trois fils trois objets magiques : un sac toujours rempli de cent écus ; un cornet qui fait apparaître et disparaître cent mille hommes ; une ceinture qui vous transporte là où vous souhaitez être.  Petit-Jean se sert de la ceinture pour aller voir la princesse du Tombozo, mais elle lui vole la ceinture. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse pour racheter sa ceinture avec la bourse de cent écus, mais elle lui vole la bourse. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse avec le cornet aux cent mille hommes pour obliger la princesse à lui redonner la ceinture et la bourse, mais elle lui vole le cornet et Petit-Jean est battu. Il s'en va et trouve des pommes et des prunes. Les pommes font pousser le nez ; les prunes le font rapetisser. Petit-Jean s'arrange pour que la princesse mange des pommes et que son nez s'allonge. Ensuite, déguisé en docteur, Petit-Jean donne des prunes en échange des trois objets mais il laisse la princesse avec un pied de nez.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse et le porcher | ± 3½ pages | Hans Christian Andersen
Un prince veut épouser une princesse et il lui donne un rosier et un rossignol. La princesse est déçue ; ce qu'elle veut, ce n'est pas une vraie fleur ou un vrai oiseau. Le prince se déguise en porcher et la princesse veut sa marmite, sa crécelle, mais contre 10 et 100 baisers. L'empereur les surprend et les jette hors du royaume. La princesse pleur et le prince la laisse là pour s'en retourner dans son royaume.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le Regroupement du conte au Québec.
Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...