logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Cliquez sur l'un des 823 contes disponibles (triés par ordre alphabétique). Trop de contes ! Faites une recherche par nom d'auteur ou par titre de conte.

Good evening, old man! the boy greeted.

Décocher pour afficher seulement les contes avec des [ ] résumés.
Décocher pour afficher seulement les contes qui n'ont pas de résumés.
(PS Si vous avez décoché l'une des deux options et voulez décocher l'autre, vous devez préalablement réafficher la liste de tous les contes entre les deux opérations.)

Cliquez ici pour réafficher la liste de tous les contes.

Le lion et le chien | ± ½ page | Léon Tolstoï
On jette dans la cage d'un lion un petit chien pour qu'il soit mangé ; or, le lion se lie d'amitié avec le chien. Un an plus tard, lorsque le chien meurt, le lion reste immobile pendant cinq jours, pour mourir le sixième jour.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le livre de Jonas | ± 2½ pages | Tradition Orale

Dieu ordonne à Jonas de proférer un oracle à Ninive, mais Jonas s'embarque sur un navire pour fuir. La tempête fait rage ; les hommes consultent les sorts qui disent que la mer se déchaîne à cause de Jonas. On le jette à la mer où il est avalé par un grand poisson et y reste pendant trois jours et trois nuits. Il prie le seigneur qui le délivre ; Jonas va à Ninive et profère son oracle. Les habitants s'amendent ; Dieu ne détruira pas la ville. Jonas le prend mal et demande à Dieu de lui retirer la vie. Puis Jonas s'émeut à de la mort d'un plante ; dans ce cas, comment Dieu ne pourrait-il pas avoir pitié de cent vingt mille être humains ?


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup | ± 4½ pages | Guy de Maupassant
Le vieux marquis d'Arville raconte pourquoi ni lui, ni son père ou son grand-père étaient des chasseurs. Son trisaïeul, Jean d'Arville et son frère François étaient des chasseurs passionnés. Un jour, ils étaient partis à la poursuite d'un loup qui avait mangé deux de leurs vaches, un loup qui semait la terreur sur son passage, qui avait mangé deux enfants, dévoré le bras d'une femme... Dans sa poursuite, Jean avait heurté du front un banche qui lui fendit le crâne et le tua. François, en colère, avait repris la poursuite, coincé l'animal, et l'avait tué en l'étranglant de ses mains. François était convaincu que si Jean avait pu voir de son vivant son frère étrangler le loup, il serait mort ... content. C'est pourquoi l'horreur de la chasse s'était ensuite transmise de père en fils.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup dresse ses petits | ± ½ page | Léon Tolstoï
Un vieux loup fait porter par un jeune loup le mouton qu'il vient de tuer ; lorsque les hommes les prennent en chasse, le vieux loup reprend le mouton.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup-garou | ± 5½ pages | Honoré Beaugrand
Le père Pierriche Brindamour pour un verre de whisky, raconte deux histoires de loup-garou en riant des avocats de Montréal. La première se passe dans un chanland où Pierriche et son père voient une troupe de loup-garous voulant s'en prendre à un homme couché par terre. En mettant les grains d'un chapelet dans un fusil, le père de Pierriche les met en fuite. La deuxième histoire concerne son défut père qui avait eu un rendez-vous avec une sauvagesse qui s'avéra être un loup-garou. D'ailleurs, elle y perdit un main.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup-garou | ± 7¾ pages | Louis Fréchette
Lors d'une soirée, on raconte que la belle Mérance va se marier avec un capitaine ; mais on ne le voit jamais à l'église. Voilà le prétexte pour conter l'histoire de Joachin Crête, et c'est la mère Catherine qui la conte. Joachin avait un moulin et un engagé, Hubert Sauvageau. Les deux jouaient aux dames, buvaient et n'allaient pas à la messe. Le soir de Noël, ils refusent de se rendre à l'église et laissent le moulin marcher, ce qui est un ... sacrilège. Ils boivent et jouent aux dames, puis le moulin s'arrête à quelques reprises. Ils en cherchent la cause mais sont si saouls qu'ils tombent par terre. Puis Joachin se retrouve devant un grand chien noir qui s'approche ; Joachin lui donne un coup de faucille à l'oreille, la table tombe, les chandelles s'éteignent et tout baigne dans la noirceur. Deux jours plus tard, Hubert réveille Joachin et lui jetant de l'eau au visage. Lorsque Joachin voit l'oreille de Hubert, fendue avec du sang, il comprend que c'était lui le loup-garou, et perd la raison...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup-garou | ± 5¼ pages | Pamphile LeMay
Une vieille conteuse narre son histoire à propos des loups-garous qu'il ne faut pas tuer, mais délivrer en leur tirant une goutte de sang. Les loups-garous sont des ... loups-garous ... car ils ne se sont pas confessés pendant sept ans, ils n'ont pas fait leur « Pâques ». Misaël épousera Catherine et, la veille du mariage, il disparaît de la fête où l'on danse sur les sons du violon. On le cherche et c'est Firmin, le frère de la conteuse, qui ramène Misaël, blessé. Le lendemain matin, la première chose que fait Misaël, c'est d'aller se confesser auprès de monsieur le curé. En effet, la veille, Firmin avait donné un coup de couteau à un loup-garou qui l'avait attaqué dans l'écurie. Ce loup-garou, c'était Misaël et, contre la promesse d'un confession, Firmin avait gardé le silence.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup-garou | ± 5¼ pages | Benjamin Sulte
L'histoire se passe sur un chantier, dans un « campe » de bûcherons. Le « diable » attaque les hommes en essayant de les assommer et vole leur casque de fourrure. M. Charles et des hommes vont à la fontaine ; rien ne se passe. Mais les hommes ne sont pas rassurés ; certains songent à laisser le chantier. Le contremaître en chef arrive, et part avec le marmiton voir de quoi tout cela retourne. Il a sa réponse : le lendemain, il abat un gros hibou ; c'est lui qui donnait des coups d'ailes sur les têtes des bûcherons pour leur voler leur casque. On abat un arbre et on retrouve les sept casques.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le lutin noir et le géant rouge | ± 4¼ pages | Douglas Hyde
Un roi n'a plus qu'une fille et un fils, qui ne grandit pas depuis qu'il a dix ans. Le Géant Rouge enlève la fille et l'emmène en Écosse, et la garde onze ans. Étant pratiquement invincible, personne n'ose plus affronter le Géant Rouge qui a, dit-on, neuf mille vies. Une vieille vient voir le roi et lui demande d'aller faire, chez un forgeron, une épée à deux tranchants, avec trois gouttes de son sang. Pendant ce temps, elle reste avec l'enfant qu'on appelle le Lutin Noir, et lui redonne son apparence d'adulte : six pieds de haut, avec la force de cent hommes. On fait savoir que le Lutin Noir est mort et que le fils du roi est revenu d'Espagne. Le fils du roi va combattre le Géant Rouge, lui fend la tête, puis la lui coupe. La vieille, qui est sorcière, et aussi la mère de Caoilte, détache le coeur du Géant rouge pour l'emporter en guise de victoire, car le Géant Rouge avait tué son fils. De retour, on fait un festin qui dure sept jours et sept nuits, et le fils du roi d'Espagne épouse la fille d'Irlande ; le fils d'Irlande celle du roi d'Espagne.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le magicien roux et le glaive de lumière | ± 9½ pages | Henri-Georges Dottin
Un fermier, qui aime boire et jouer, joue aux dés avec le Magicien roux. La première fois, il gagne cent livres, devient raisonnable et arrête de boire. La deuxième fois, il gagne la plus belle femme du monde, et il en fait sa femme, et elle, son mari. La troisième fois, il perd et doit apprendre au Magicien qui a volé le vaisseau d'or, qui a tué le Géant O'Dubhda, et lui apporter le Glaive de Lumière... C'est la femme du fermier qui lui apprend comment il doit s'y prendre ; elle lui donne un cheval maigre et brun qui traversa, en volant, la mer. Il arrive dans un pays où le roi et la reine sont les parents de sa femme. C'est aussi le frère du Magicien roux et du Jeune Guerrier. Le fermier doit aller dans une forteresse pendant deux jours pour affronter les dragons aux longues dents ; le troisième jour, ils dormiront et le fermier pourra rencontrer le Jeune Guerrier. Pendant la rencontre, le Jeune Guerrier raconte au fermier, qu'en Grèce, il a épousé la fille du roi. Mais cette dernière l'a métamorphosé en cheval, puis en loup. C'est en s'approchant d'une gaule qu'il a repris son apparence humaine, et a du se battre contre le Géant O'Dubhda, pour le tuer, et trouver sur le navire le Glaive de Lumière. Le Jeune Guerrier est retourné en Grèce, et est revenu en Irlande avec sa femme à qui il a pardonné. Le fermier retourne chez lui et apprend, qu'entre-temps, le géant roux était mort d'une maladie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le manuel du mariage | ± 11¼ pages | O. Henry
Deux amis, Idaho Green et Sanderson Pratt, sont pris à passer un hiver dans une cabane, enterrée sous la neige, dans les Montagnes de Bitter Root, près du Montana. La proximité cause des tensions et les deux amis qui lisent chacun un livre : de poésie et de statistiques. Les livres font leur bonheur, l'amitié revient, et le printemps aussi. Ils trouvent un filon d'or qu'ils vendent aussitôt et partent pour Rosa, sur la Salmon River, où ils courtisent la riche ... veuve, Mrs Sampson. Les amis font leur sérénades mais les statistiques semblent plus prometteuses que la poésie aux oreilles de la veuve. Puis, le feu se déclare dans sa maison et Sanderson sauve des flammes Mrs Sampson. Bien que la médecine du livre de statistiques ne soit pas la bonne, selon le docteur du village ; la veuve, elle, a décidé qu'il lui a fait du bien...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le marteau rouge | ± 7¼ pages | George Sand
« Si le marteau rouge eût été un être, c'est-à-dire s'il eût pu penser, quelles réflexions n'eût-il pas faites sur son étrange destinée ? Avoir été montagne, et puis bloc ; avoir servi sous cette forme à l'oeuvre mystérieuse d'une fée, avoir forcé un ruisseau à révéler les secrets du génie des cimes glacées ; avoir été, plus tard, le palladium d'une tribu guerrière, la gloire d'un peuple, le sceptre d'un homme bleu ; être descendu à l'humble condition de couteau de cuisine jusqu'à ratisser, Dieu sait quels légumes, chez un peuple encore sauvage ; avoir retrouvé une sorte de gloire dans les mains d'un antiquaire, jusqu'à se pavaner sur un socle de velours aux yeux des amateurs émerveillés : et tout cela pour devenir carotte fictive dans les mains d'un enfant, sans pouvoir seulement éveiller l'appétit dédaigneux d'une poupée ! »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le messager | ± 2¼ pages | Louis Hémon
Mr. Algernon Ashford écrit aux journaux. Voilà vingt ans, pour se plaindre des vélocipèdes. Voici dix ans, contres les automobiles. Maintenant, contre les avions. Sa fille, qui lit dans le jardin, voit un aéroplane passer : elle qui rêvait d'un héros anglo-saxon, six pieds, menton carré... rêve maintenant, non d'un héros monté sur un cheval, mais descendant d'un monoplan, et Français...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le militaire avisé | ± 2¼ pages | Tradition Orale
Un militaire boit du vin avec un lion, joue aux cartes, puis l'attache après une balançoire. Le lion, détaché, part après le militaire qui coince la patte d'un loup, puis embroche un renard. Le lion secoure le loup et le renard. Le militaire rencontre une jeune fille et ils font une balançoire. Lorsque le lion, le loup et le renard arrivent, ils prennent peur et se sauvent les uns après les autres. Le militaire épouse la fille.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le ministère public | ± 9¾ pages | Charles Rabou
Le procureur général, M. Desalleux, fait pendre Pierre Leroux, charretier. Moins parce qu'il est coupable que par plaisir narcissique. Pierre Leroux passe donc à la guillotine et perd la tête. Une nuit, la tête vient hanter le procureur général dans son bureau. On le retrouve le lendemain, indemne mais baignant dans le sang. Un médecin lui parlera de surmenage et d'hallucination. Puis, le procureur général se mariera ; la nuit des noces, la tête fait de nouveau une apparition, à côté de la mariée qui dort à poing fermé. Le procureur général saisit un bâton et essaie de frapper la tête qui finit par disparaître. L'homme se couche avec sa femme, mais rien n'y fait, elle ne se réveille pas ; il ouvre les rideaux et comprend qu'il a tué sa femme avec ses coups de bâton. On lui fait un procès, mais il garde la tête ; seulement, il est interné dans un asile où il se prend pour un funambule...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le miracle du Rio Bravo | ± 11½ pages | O. Henry
Un Mexicain, Leandro Garcia, promet de faire du grabuge dans une petite ville frontalière du Rio Bravo. Le lieutenant Bob Buckley va l'arrêter seul, malgré la peur qui lui ronge le corps, alors que tous, bons comme bandits, le voient comme un héros sans peur. Il retrouve le Mexicain, dans un vallon, en périphérie du village, menaçant une beauté de femme, Alvarita, la Reine de la tribu des serpents, qui, justement, cherchait son boa qui s'était échappé ! Jetant ses « 45 » par terre, Buckley terrasse le bandit d'un solide crochet et repart avec la Reine...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le miroir des fées célestes | ± 1½ page | Tradition Orale
Deux fées s'ennuient dans le Ciel à tisser des nuages. Elles décident de descendre sur terre pour aider un être en détresse. Mais l'Empereur Céleste s'aperçoit de leur départ sept jours plus tard (cent ans sur la terre) ; il menace de s'assécher la terre. Les fées retournent au ciel mais avant d'y entrer jettent leur miroir en bas pour voir se refléter le monde entier. D'où les deux lacs en Chine et au Vietnam.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le montreur de marionnettes | ± 3¼ pages | Hans Christian Andersen
Un montreur de marionnettes rencontre un ingénieur et ils échangent sur la vie et le destin. Le montreur de marionnettes rêve de diriger une troupe de théâtre et tout à coup les marionnettes deviennent acteurs et actrices mais se mettent à se plaindre, à jouer les impératrices, à se prendre pour de grands artistes, à être au centre de la pièce… Le montreur se réveille ; était-ce un rêve ? Mais il est content avec ses marionnettes car il fait ce qu’il veut, et leur fait faire ce qu’il désire, au grand plaisir des enfants et adultes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Moujik et le cheval | ± ½ page | Léon Tolstoï
Un moujik par pour la ville pour acheter de l'avoine pour son cheval ; ce dernier se demande pourquoi avoir voyagé alors qu'il eut été bon de rester tout bonnement à la maison.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Moujik et l’esprit des eaux | ± ½ page | Léon Tolstoï
Un moujik perd sa hache dans l'eau ; l'esprit des eaux lui présente une hache d'or qu'il ne reconnaît pas comme sienne, ni une hache d'argent. Puis il reconnaît sa propre hache. L'esprit des eaux lui donne les trois haches pour sa franchise. Un autre moujik fait la même expérience mais il reconnaît la hache d'or comme sienne alors que ce n'est pas le cas ; il n'en  aura aucune.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Mouton | ± 12¼ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi a trois filles ; la plus jeune et aimable se nomme Merveilleuse. Un jour, son père demande ce qu'ont rêvé ses filles ; Merveilleuse répond que le roi lui avait lavé les mains. Le roi, indigné, demande au capitaine d'aller égorger sa fille, et de ramener son coeur et sa langue. En chemin, le capitaine se laisse attendrir, et la mauresse, la guenuche et le doguin accompagnant le princesse se donnent chacun et inutilement la mort. Merveilleuse s'enfuie dans la forêt et fait la rencontre d'un troupeau de moutons qui parlent, et qui sont parés de vêtements et de bijoux. Le plus beau mouton se présente : c'est un prince ensorcelé, comme tous les moutons ici présents, par la fée Ragotte. Le mouton-prince raconte son histoire et offre à Merveilleuse de vivre dans leur caverne, en sécurité, loin du roi. Un jour, elle apprendra que sa soeur aînée se marie et ira, déguisée, aux noces. Et reviendra. La deuxième fille du roi se mariera à son tour. Merveilleuse ira de nouveau au mariage et le roi, la trouvant trop belle - il ne la reconnaît pas sous son déguisement -, lui offrira de laver ses belles mains. Merveilleuse se dévoile ; le rêve s'est réalisé. Le roi pardonne à Merveilleuse qui oublie, dans les joies des retrouvailles, d'aller rejoindre le mouton à qui elle avait promis de revenir. Le mouton, amoureux, ne pouvant vivre sans Merveilleuse, court jusqu'au château et il trouve la mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le mouvement perpétuel | ± 1½ page | Léon Tolstoï
Un moujik n'écoute par un barine, qui lui explique l'impossibilité du mouvement perpétuel, et emprunte de l'argent pour construire un moulin, et se ruine, en fin de compte. Le barine l'engage pour construire de simple moulins.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le mythe de Kamikwakushit | ± 16½ pages | Rémi Savard
C'est un vieux qui avait une vieille, et un fils vieux, et un chien vieux, et un vieux cheval. Il fait un rêve qui lui dit d'aller pêcher la truite rouge, de la couper en morceaux pour lui, sa femme, son fils, son cheval et son chien. La femme a deux fils, la jument deux poulains, le chienne deux chiens, et le potager où il a emporté les tripes du poisson donne maintenant des légumes. De trois nuits en trois nuits, les fils, les chevaux et les chiens deviennent très grands, comme ce qui pousse dans le jardin. Les deux fils prennent leurs chevaux pour aller voir les filles, et l'autre fils les suit ; il s'appelle Kamikwakushit. Ils reviennent, puis y retournent. Kamikwakushit vole de la confiture, en met sur le postérieur d'une fille, et les fils reviennent à la maison. On apprend que celui qui répliquera trois fois à la fille du gérant de la Compagnie de la Baie d'Hudon l'épousera. Tous les célibataires y vont ; même Kamikwakushit. Une fois sur les lieux, il a envie et défèque dans son chapeau. Il y met un copeau de bois et un oeuf. Ce sera les trois réponses aux trois questions de la fille. Ils se marient, mais le grand gérant n'aime pas Kamikwakushit, et il le fait embarquer avec sa fille sur un bateau en piteux état. Mais Kamikwakushit rénove le bateau. Ils reviennent au port et le grand gérant remplit le bateau de provisions, pour qu'ils aillent vendre la marchandise. Arrivé dans une ville, Kamikwakushit paient les dettes de ceux qui en ont - plus ils ont des épingles sur eux, plus de dettes ils ont. L'un deux se transforme en un renard roux. Kamikwakushit et sa femme reviennent chez le beau-père, et repartent. En mer, un commis jette Kamikwakushit à l'eau. C'est le renard roux qui le sauve, et lui explique comment regagner sa femme, le lendemain, lors d'un banquet. Lorsqu'on le reconnaîtra à sa bague, on pendra celui qui l'avait jeté à l'eau.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Nain jaune | ± 16¼ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy

Une reine a une fille très orgueilleuse et vaniteuse, la princesse Toute-Belle. Un jour, la reine va voir la fée du désert pour lui demander comme s'y pendre avec sa fille, apportant un gâteau pour amadouer les lions qui protègent la fée. En chemin, elle s'adosse contre un arbre et s'endort ; à son réveil, le gâteau a disparu. Les lions approchent et un nain, le Nain Jaune, lui offre de la sauver des griffes et des dents des lions, si la reine donne au Nain Jaune sa fille en mariage. Elle accepte, mais au château, la reine tombe dans une mélancolie. La princesse va à son tour voir la fée du désert mais, comme sa mère, elle perd le gâteau, et est menacés par les lions ; le Nain Jaune lui fait promettre de l'épouser, et elle accepte. À son tour, la princesse tombe dans une mélancolie, et décide de se marier au roi des mines d'or. Or, pendant la cérémonie, le Nain Jaune, monté sur un gros chat d'Espagne, enlève la princesse, et la fée du désert enlève le roi qu'elle veut pour elle seule, dans son royaume. Sur les rivages de la mer, une sirène offre de l'aide au roi en lui donnant une épée magique et en le transport chez le Nain Jaune. Le roi se bat contre quatre sphinx, six dragons et vingt-quatre nymphes, mais laisse tomber son épée lorsqu'il aperçoit Toute-Belle ; le nain se saisit de l'arme et tue le roi et la princesse qui se transforment en palmier.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Noble | ± 13¾ pages | Isabelle de Charrière
Un baron n'a que la noblesse et les tableaux de ses ancêtres pour tout intérêt et valeurs morales. Il a un fils et une fille. Le fils est effronté et la fille, Julie, allie beauté, grâce et esprit. Elle rencontre un jeune homme, Valaincourt ; ils s'aiment, mais le baron refuse leur union car Valaincourt n'est noble que depuis son père, alors la noblesse du baron remonte à la nuit des temps. Valaincourt et Julie s'enfuieront ; le baron mariera son fils à une femme louche et bossue - qu'importe, elle a un arbre généalogique qui démontre qu'elle est complètement noble. Mais le fils, effronté, compte bien aller se consoler avec des créatures moins nobles et moins laides... Quant à Julie et Valaincourt, ils reviendront à la maison se faire pardonner...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Réalisation André Lemelin, conteur.

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...