logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Cliquez sur l'un des 823 contes disponibles (triés par ordre alphabétique). Trop de contes ! Faites une recherche par nom d'auteur ou par titre de conte.

Good evening, old man! the boy greeted.

Décocher pour afficher seulement les contes avec des [ ] résumés.
Décocher pour afficher seulement les contes qui n'ont pas de résumés.
(PS Si vous avez décoché l'une des deux options et voulez décocher l'autre, vous devez préalablement réafficher la liste de tous les contes entre les deux opérations.)

Cliquez ici pour réafficher la liste de tous les contes.

Fleur d’Épine, Ou le voyageur au château du Soleil | ± 9¾ pages | François-Marie Luzel
Un homme a trois fils ; deux seront fermiers, l'autre soldat, qui devient cavalier et garde la porte du palais. Une des trois filles du roi de France le remarque et le fait page. Un géant enlève la princesse et le soldat, Fleur-d'Épine, part à sa recherche avec cheval, de l'or et de l'argent. Il passe par la Russie où il devient page des trois princesses mais la plus jeune est malade ; il fait mère les deux autres. Il passe ensuite par Londes où l'eau manque. Il continue sa route et rencontre une vieille qui lui explique le chemin à faire. Il traverse avec un passeur une rivière et arrive dans le pays du géant qui est le diable. Il y retrouve la princesse de France ; elle questionne le géant sur les énigmes et apprend qu'elle sera libérée lorsque le roi de Frane fera un four dont la bouche sera là où est le cul ; que l'eau manque à Londres parce qu'un galet bouche la soure mère ; que la fille du roi de Russie a vomit une hostie qu'un crapaud a mangé ; que le passeur restera passeur tant qu'il ne reprendra pas la mèche servant à allumer une pipe. Fleur-d'Épine repart et passe par Londres, la Russie et revient en France où le roi fait fait le four ; alors, le géant revient rendre la princesse qui se marie avec le soldat.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fortuné Bellehumeur | ± 8¾ pages | Paul Stevens
En 1777, dans le coin de Saint-Sulpice, Fortuné Bellehumeur chemine, mais une tempête de neige l'oblige à s'arrête à l'auberge du Lion d'Or. On ne peut ni ne veut le recevoir ; l'auberge est réservée pour un mariage mais, faisant le « sourd », il s'invite tout de même, prend place, mange, dort dans une chambre qui était pour quelqu'un d'autre, et part le lendemain matin en ne donnant que la moitié de la somme demandée par l'aubergiste, en lançant : « j’ai pour règle invariable de ne pas accepter de change... Vous le donnerez au garçon ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fortunée | ± 8¼ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un laboureur donne, avant de mourir, une bague et des oeillets à sa fille, Fortunée, et le reste à son fils, Bedou. Le fils s'avère être un ingrat. Par contre, Fortunée est serviable. Alors que ses oeillets manquent d'eau, elle va à la fontaine, pour en chercher ; elle y rencontre d'un coup une reine ; Fortunée lui offre sa bague ; en retour, son vase d'eau se transforme et est couvert de pierres précieuses. De retour à la maison, Fortunée apprend d'un choux (qui parle) où sont les oeillets que son frère a cachés. Puis, la poule lui révèe qu'elle est une nourrice qu'une mauvaise fée a ensorcelée ; et que Fortunée est fille de reine. Fortunée défait une armée de rats et arrose les oeillets. La fée arrive, et lui présente le prince Oeillet, qu'une autre fée, la mauvaise, avait transformé en fleur !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Frédéric au paradis | ± 6½ pages | Charles Quinel
Frédéric est un propre à rien ; sa femme crie après lui ; lui bat sa femme et sa femme le bat en retour. Frédéric est ivrogne et un brin voleur. Ce qu'il voit, il le met dans son sac sans demander son reste. Quand son sac est trop plein, sa femme le traite de voleur ; quand le sac est vide, c'est un fainéant. Puis un vieillard demande l'hospitalité et Frédéric la lui donne. Le lendemain, le vieillard, qui est saint Nicolas, offre à Frédéric trois objets : un pot de colle magique qui immobilise les gens lorsqu'on dit « reste collé », un violon qui fait danser sans arrêt, un sac qui fait y entrer tout ce qu'on demande... Le saint s'en va ; Frédéric teste le pot de colle et le violon sur sa femme qui l'insulte ; il part avec son sac et y fait entrer un coq, des bouteilles de bière... Mais le diable vient chercher Frédéric, qui est toujours ivrogne et voleur ; Frédéric colle le diable assis sur un escabeau, puis le libère contre un an de sursis. L'année d'après, il fait danser le diable. La troisième année, il l'emprisonne dans son sac et apporte le tout en enfer. Saint Nicolas est fâché : le diable pris, tous les hommes étaient devenus bons (les riches donnaient aux pauvres qui disaient merci ; même la femme de Frédéric était devenue sympathique), et Paradis était plein à craquer. C'est ainsi que le diable fut relâché, et la femme de Frédéric ramenée au paradis, ce qui fut une mauvaise idée, car elle avait recommencé à l'insulter à nouveaul. Mais une fois rendu au paradis, c'est pour toujours.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Geneviève Lesueur | ± 22¼ pages | Cécile Joséphine Julie Lavergne
1648, le peintre Eustache Lesueur fait une toile chez les Pères Chartreux. Il est père de deux filles. Sa femme, Geneviève, costumée en homme, et Thomas, le frère d'Eustache, s'introduisent dans le cloître pour observer le peintre à l'oeuvre. Eustache rêve d'aller à Rome rejoindre son ami Poussin ; il en fait le voeu sous les étoiles filantes, tandis que sa femme espère un fils. L'année suivante, Eustache Lesueur obtient le contrat de faire les toiles pour l'hôtel Lambert. Il terminera six ans plus tard, mais tombera malade et mourra pendant son sommeil, à trente-huit ans, alors que saint Vincent de Paul se promenait dans le jardin en compagnie de sa femme.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Grand Claus et petit Claus | ± 7½ pages | Hans Christian Andersen
Grand Claus tue le cheval de petit Claus. Il va vendre la peau du cheval mais s'égare et va dormir dans une grange et voit la femme manger avec le chantre. Il repart avec un boisseau d'or. Grand Claus donne un coup de hache à la nourrice qui est déjà morte. Un autre boisseau d'or. Puis il échange sa place dans une poche avec un berger qui finit noyé contre son troupeau de bétail. À la fin, petit Claus lance grand Claus dans la rivière, à l'intérieur d'un sac.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Griselidis | ± 7½ pages | Tradition Orale
Un seigneur épouse Griselidis, la fille d'un pauvre vieillard. Il exige obéissance ; elle la lui promet. Pour la mettre à l'épreuve, il lui fait croire qu'il devra mettre à mort l'enfant qui vient de naître, une fille. Elle le lui donne ; il envoie l'enfant chez sa soeur qui l'élèvera. Quatre ans plus tard, il réclame le second enfant, c'est un garçon. Elle le lui donne. Alors que les enfants, qu'elle croit morts, ont huit et douze ans, le seigneur demande à Griselidis de partir, car il veut épouser une femme de son rang. Elle accepte et part. Puis elle revient pour accueillir la « nouvelle » épouse du seigneur. Il avoue tout : c'était un simulacre pour l'éprouver. Il lui déclare son amour, et lui redonne ses deux enfants.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Gune et Mone. Conte maritime | ± 3¾ pages | Émile Bergerat
Boniface Balbuzard, bègue, est marié à Gune. Mais prendre maîtresse est tentant, comme on prend la mer, et Boniface aime la mer, qu'il reprend à l'occasion. Entre le cabaret et les bateaux, il rencontre Mone et va vivre avec, au désespoir de Gune. Puis il s'engage et re-re-part en mer, et disparaît. La femme et la maîtresse se croisent, se parlent, se consolent et emménagent ensemble. Un bon jour, à leur porte, on demande la cha-cha-charité. Boniface mangea sa soupe au milieu d'elles, et il l'est en-en-encore, paraît-il !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Hans le balourd | ± 3 pages | Hans Christian Andersen
Trois frères don un nigaud veulent marier la princesse. Le dernier amène une corneille morte, un vieux sabot et de la boue, ce qui lui servira lorsque la princesse lui poser trois questions.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Hans-Trapp | ± ½ page | Tradition Orale
Jean de Trapp est un seigneur violent ; on dit qu'il a fait un pacte avec Satan. On l'exclut du pays et il se cache dans les granges ou les grottes. Il lui vient à l'idée de manger de la chair fraîche ; il tue un jeune berger, le découpe en morceaux et le fait rôtir. Dieu, pour le punir, d'un éclair, le transforme en épouvantail qui hante les forêts et qui s'en prend à ceux qui n'ont pas la conscience tranquille.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire d'un moineau | ± 1½ page | Léon Tolstoï
Des enfants voient un moineau avec ses petits dans un nid ; mais la mère est retrouvée morte. Les enfants  décident d'élever les oisillons qui, chacun leur tour, vont mourir. Le cinquième, pourtant, avait l'air en santé, allait dehors, revenait à la maison, et répondait à son nom : Jivtchik.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de Blondine, de Bonne-Biche et de Beau-Minon | ± 23 pages | Comtesse de Ségur
Le roi Bénin a une fille, la princesse Blondine. Il est veuf, et on lui suggère de se remarier ; il envoie son ministre Léger lui trouver une reine ; il revient de chez le roi Turbulent, qui s'est enfin débarrassé de sa fille, la princesse Fourbette, qui a ramené avec elle quatre mille mulets chargés de ses effets. Le roi et Fourbette ont une fille qu'ils nomment Brunette. Fourbette et sa fille haïssent Blondine, qui est pourtant gentille. Fourbette promet un coffre de plein de bonbons à Gournadinet s'il conduit Blondine à la forêt des Lilas, qui est enchantée et qui ne laisse plus sortir ceux qui y entrent. Après avoir laissé Blondine à la forêt, Gourmandinet trouvera la mort en tombant d'un mulet. Blondine est perdue dans la forêt, et est recueilli par un chat blanc, Beau-Minon, et une biche blanche, Bonne-Biche. Fatiguée, Blondine dormira pendant sept ans d'un sommeil magique, pendant lequel elle apprendra à jouer du piano, à chanter, à dessiner... Pendant ce temps, le roi Bénin a fait enfermer la reine dans une tour où elle est morte, et a donné Brunette au prince Violent, qui la maltraite rudement. Bonne-Biche demande à Blondine de ne pas s'éloigner de la maison, mais un Perroquet entraîne la princesse dans la forêt et lui suggère de cueillir la Rose. Elle libère ainsi l'enchanteur qui est son mauvais génie. Le palais de Bonne-Biche se retrouve en ruines. Blondine s'enfoncera dans les bois, rencontrant un crapaud, un corbeau et une grenouille. Une vache viendra pour lui offrir son lait, alors que Blondine pleur la disparition de ses amis. Une Tortue lui offre de l'aide ; Blondine devra monter dessus et faire un trajet qui durera six mois, sans descendre ni parler. Elle se retrouve dans un château où elle est accueillie par la fée Bienveillante, et son fils, le prince Parfait, qui s'avèreront être Belle-Biche et Beau-Minon...  Tous retournent chez le roi qui épouse la fée, et Blondine épouse le prince Parfait qui fut toujours pour elle le Beau-Minon de la forêt des Lilas.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de Christic qui devint pape à Rome | ± 8½ pages | François-Marie Luzel
Une femme pieuse visitée régulièrement par un ange blâme une autre femme qui donne naissance à des bâtards. L'ange lui dit de se marier avec le premier venu et ne revient plus. Elle donne sur un ivrogne. Ils ont un fils et trouve une marraine et un parrain ; ce dernier donne à boire et à manger à la petite famille autant que besoin, ils n'auront qu'à ouvrir l'armoire. Puis les parents fouettent l'enfant, Christic, et envoient le domestique tuer l'enfant. Il tuera un chien plutôt et attachera l'enfant par les pieds à la branche d'un arbre. Des seigneurs passent par là et l'enfant explique qu'un démon habitent chez eux. Ils devront dire au démon pour s'en débarasser, "prend la première chose qui te tombe sous la main", et ce sera une échelle. Plus tard, l'enfant avertira que des voleurs s'introduiront dans une auberge dans des mannequins creux. Puis il rira à la mort d'un enfant. Il avertira qu'un château passera au feu. Puis il pleurera la mort d'un moine. Enfin, lorsqu'ils arriveront à Rome, l'enfant, un vieux, un autre garçon, le bâton de Christic s'enflammera trois fois sur trois jours ; il sera nommé Pape, confessera ses parents et leur ouvrira ses bras.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de la nouvelle année | ± 3¼ pages | Tradition Orale
Autrefois, le Nouvel An chinois n'était pas une fête réjouissante, car le fantôme d'un dragon venait chaque année enlever un enfant. Un jour, une mère, voulant sauver son garçon promis au dragon, avait, à la suite d'un rêve, ensanglanté de son sang un tissu et mis le feu à des bambous ; le dragon, comme tous les dragons, ayant peur du sang et du bruit, s'était sauvé et n'était plus jamais revenu. Depuis ce jour, les villageois, pour fêter ce Nouvel An, mettent à leurs portes des papiers rouges et allument des pétards.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de la princesse Rosette | ± 16¼ pages | Comtesse de Ségur
Un roi et une reine ont trois filles, les deux adorées qui sont méchantes, Orangine et Roussette, et Rosette, dont la fée Puissante est la marraine. Le roi envoie Rosette chez une nourrice à la campagne, mais la fée Puissante lui prête des maîtres d'écriture, de chant, de danse... À quinze ans, le roi la fait quérir au château, car ses soeurs sont en âge de se marier. Au château, Rosette paraît plus belle que ses soeurs qui veulent l'humilier en lui demandant de chanter et de danser, mais elle le fait mieux qu'elles. De sorte que le prince Charmant en tombe amoureux. Le roi et la reine, et les deux soeurs essaient de toutes les manières de nuire à Rosette ; rien n'y fait, car la prince veille et la fée protège. Enfin, la troisième journée, le prince et Rosette s'enfuient, aidés par la fée qui mariera les deux soeurs à des palefreniers qui ont mission de la maltraiter, et le roi et la reine en bêtes de somme.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Hypnos, dieu du sommeil | ± 1½ page | Tradition Orale
Zeus envoie Hypnos et Thanatos, le sommeil et la mort, quérir Sisyphe. Mais Sisyphe les trompe. Zeus se charge lui-même de punir Sisyphe en l'envoyant en enfer, pour y pousser une pierre en haut d'une montagne, à la regarder descendre, à la remonter, jusqu'à la fin des temps.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Idemili, le petit dieu | ± 1½ page | Tradition Orale
Au Nigéria, le petit dieu Idemili fait pleuvoir contre une récompense ; un jour, un sorcier oublie de le remercier. Idemili jette un sort au sorcier qui s'exile sur une montagne. Longtemps après, un jour de sécheresse, on envoie chercher le sorcier pour qu'il fasse pleuvoir, et c'est en faisant son lavage qu'il y arrivera !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Il était une fois trois arbres... | ± 1½ page | Tradition Orale
Trois arbres rêvent de grandeur et de puissance : le premier rêve d'être un coffre au trésor, le second un bateau solide, le troisième le plus grand des arbres pour être le plus proche du ciel. Trois bûcherons coupent les arbres : le premier devient une mangeoire pour les animaux, le second une barque, le troisième des pièces de bois. Puis, au fil du temps, un couple installe leur enfant dans la mangeoire. L'enfant, devenu homme, est dans la barque et calme la tempête. Puis l'homme est cloué sur les pièces de bois élevées en croix. Chaque arbre a eu ce dont il avait rêvé, d'une manière différente...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même | ± 3¾ pages | Paul Stevens
Le narrateur se réfugie dans une ferme, près de Pointe-Lévis, en face de Québec, pour se protéger de la pluie. Le fermier lui raconte une histoire à propos de l'adage : « Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ». Son père, au fermier, qui écoutait certains raconter qu'une « consulte » d'avocats leur avait rapporté cinquante piastres, ou un demi arpent supplémentaire..., se décide à son tour à aller voir un avocat. Ce dernier le reçoit et lui demande quel est le problème, le litige. Le bonhomme lui explique qu'il n'en a pas ; l'avocat, bon joueur, lui écrit une phrase sur un bout de papier et lui demande une piastre. De retour à la maison, le maître d'école vient lire le papier. Le père du fermier est enchanté ; même qu'il entre le soir même le grain qu'il aurait dû engranger le ... lendemain. Eh bien ! le lendemain, et les jours suivants, il a plu, tellement, que si le grain n'avait pas été rentré, il aurait été perdu. Comme on dit « Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ivan le petit sot | ± 22½ pages | Léon Tolstoï
Un père a trois fils : Semione la Bataille, Tarass le Ventru, Ivan l'Imbécile. Le premier obtient un haut grade mais revient chez son père demander le tiers du Domaine. Ivan le sot accepte. Le second devient marchand et revient chercher son tiers. Le vieux démon n'est pas content que les frères ne se disputent pas et il envoie trois diablotins. Le premier cause la perte de Semione la Bataille contre le roi de l'Inde. Le second cause la perte de Tarass le Ventru en l'endettant. Mais le troisième ne vient pas à bout de Ivan le sot qui oblige le diablotin à le guérir en lui donnant trois ramilles ; Ivan prononce le nom de Dieu et le diablotin s'enfonce dans la terre. Semione la Bataille revient vivre chez son père. Le second diablotin essaie de décourager Ivan mais ce dernier l'oblige à lui fabriquer des soldats qui chantent en secouant une botte d'avoine et le diablotin s'enfonce dans la terre. Tarass le Ventru revient vivre chez son père. Le troisième diablotin essaie à son tour de dérourager Ivan l'oblige à lui donner de l'or en frottant une feuille de chêne et le diablotin s'enfonce dans la terre. Ivan fait chanter ses soldats au village et distribue de l'or et ses frères l'apprennent. Semione la Bataille repart avec des soldats pour faire la guerre ; Tarass le Ventru repart avec de l'argent pour commercer. Mais Ivan refuse d'en donner une seconde fois ; car l'un tue et l'autre appauvrit. Les deux frères deviennent tsars. Avec la deuxième ramille, Ivan guérit un vieux chien ; avec la troisième, une mendiante au lieu de la fille du tsar. Ivan guérit la tsaverna par sa présence et ils se marient. Mais Ivan préfère le travail à la richesse et sa femme fait comme lui. Toutes les personnes intelligentes quittent le royaume et seuls restent les imbéciles. Le vieux démon décide à son tour de se venger. Il cause la perte de Semione la Bataille contre le roi de l'Inde et de Tarass le Ventru qui ne peut plus rien acheter même s'il est riche. Il s'essaie avec Ivan. Le vieux démon veut enrôler les villageois contre de l'alcool, mais les imbéciles éclatent de rire. Il veut les enrôler de force ; c'est un échec. Le vieux démon s'allie au roi des cafards mais ses soldats ont honte de brûler, piller, tuer des imbéciles qui ne se défendent pas et qui les nourrissent. Le vieux démon change de tactique ; il distribue de l'or mais les imbéciles la donnent à leurs enfants pour qu'ils jouent. Le vieux démon veut manger et on lui indique la maison de la soeur de Ivan. Elle donne à manger à ceux qui ont les mains calleuses avant tout et le vieux démon passe en dernier. Il veut alors instruire les villageois car le travail cérébral dit-il accomplit de plus grands choses que celui manuel. Mais à la fin, le vieux démon tombe de l'escalier et sa tête s'enfonce dans le sol. «Oh! s'écria Ivan. L'homme honnête disait la vérité. Il arrive que la tête éclate. Il s'agit bien de cals ! Travailler du cerveau vous donne des bosses sur le crâne!» Morale : «Il faut avoir les mains calleuses pour s'asseoir à notre table. Qui ne les a pas ne mange que les restes.»

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Jean de l’Ours | ± 4½ pages | Tradition Orale
Un ours enlève une femme ; elle accouche d'un enfant, mi-ours, mi-humain. Quand l'enfant a sept ans, il déplace une pierre et la femme et l'enfant se sauvent et retournent à la maison. Mais l'enfant est violent ; il devient apprenti chez un forgeron, puis chez un second, puis chez un troisième. Il se fait un canne de fer de cinq cents livres et part. Sur la route, il rencontre Jean de la Meule, Appuie-Montagne et Tord-Chêne. Ils arrivent dans un château et un géant terrasse Jean de la Meule, Appuie-Montagne puis Tord-Chêne. Jean de l'Ours fend le géant en deux avec sa canne. Il descend dans un trou et rencontre une fée. Il entre dans un autre château, tue des diables et délivre trois princesses. Mais ses trois amis lui ont voulu du mal ; il les chasse. Les princesses repartent dans leur royaume ; Jean reprend le chemin. Il finit par arriver dans le royaume des princesses et travaille pour un forgeron ; le roi demande de faire trois petites boules. Jean les sort de sa poche ; ce sont les princesses qui lui en avait fait cadeau. C'est ainsi que Jean de l'Ours marie la plus jeune.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Jean l’Hébété | ± 3¾ pages | Adolphe Orain
Une femme a un fils, Jean, vraiment bête: il transporte des roues au lieu de les rouler; il traîne un quartier de boeuf dans la boue ; coupe en deux un van ; coupe les oreilles d'un cheval. Sa mère le marie à une couturière pauvre, Jelotte, contre sa maison et d'autres biens. Jean et Jelotte voient une vieille qui se lamente sur le bord de la rivière : elle doit passer un loup, une chèvre et un chou de l'autre côté sans que l'un mange l'autre. Jelotte trouve la clé de l'énigme et la vieille qui était fée donne de l'esprit à Jean et ils eurent de beaux enfants.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Jérôme | ± 4½ pages | Louis Hémon
Le secrétaire particulier du Chef du Cabinet de la préfecture trouve un chien perdu et l'adopte. Par les nuits, il erre et court et joue avec le chien. C'est ainsi que du jour au soir il est secrétaire ; du soir au matin, il redevient un garçon et goûte à la liberté. Il finit par démissionner et dit à chacun sa façon de penser à propos de leurs tares physiques et leur intellect rétréci.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le Regroupement du conte au Québec.
Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...