Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 10 contes qui comprennent le mot-clé soeur :

Scheherazade Went on with Her Story.

11 - L'oiseau | ± 8¼ pages | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Une petite soeur est si trottinante, travaillante, aimante qu'on la surnomme l'Oiseau. Un jour, elle s'embarque sur un vaisseau pour traverser la mer. Au bout de trois mois, elle se retrouve à Chandernagor où elle se fait couper le nez par un soldat, victime d'un coup de soleil. Un orfèvre lui en refait un nouveau. Au Cambodge, elle éradique la peste avec le remède du choléra. Elle se retrouve à Siam et sauve le roi qui veut en faire sa reine ; mais elle avoue qu'elle est déjà mariée au Roi des rois, et repart au Cambodge où elle se fait couper une main. Dans le fleuve Jaune, un requin lui croque une jambe ; un tourneur lui en refait une en bois. Puis elle se fait crever un oeil qu'on remplace par un oeil de verre. Finalement, elle reviendra à Bellesme ; depuis, à l'hospice de la place, avec ses remèdes de partout, elle a fait en sorte qu'il n'y a plus de maladie, que de la vieillesse...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 011 - Frérot et sœurette | ± 5¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Deux enfants maltraités par leur belle-mère qui est une sorcière s’enfuient dans la forêt. Mais la sorcière a enchanté toutes les sources. La fille le sait et avertit son frère : cette eau te changera en lion, l’autre en loup, la dernière en chevreuil. Le fils en boit et est transformé. Le temps passe, ils vivent dans la forêt et lors d’une chasse, le roi les trouve et se marie à la fille et ont un garçon. La sorcière tue la reine et met sa fille à la place. Mais le spectre revient voir son enfant et le roi finit par s’en apercevoir . La fille de la sorcière sera dévorée par les bêtes sauvages et la sorcière jetée au feu. Le petit chevreuil retrouve sa forme humaine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 046 - L’Oisel emplumé | ± 2¾ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un sorcier qui prend l'apparence d'un mendiant s'empare des belle filles. Une fois, il enlève une fille à un homme qui en avait trois. Il l'amène à sa maison et lui offre tout ce qu'elle veut. Après deux jours, il s'absente et lui donne des clefs et un oeuf ; elle peut aller partout dans la maison sauf dans une chambre. Elle s'introduit dans la chambre et, à la vue de cadavres humains, échappe son oeuf qui se tache de sang. À son retour, le sorcier voyant l'oeuf taché de sang et comprend que la fille est entrée dans la chambre. Il la tue et la met en pièces. Il enlève la deuxième soeur qui subit le même sort. Puis la troisième, elle, met l'oeuf de côté, va dans la chambre et voit les cadavres, dont ceux de ses soeurs. Elle remet leurs membres en ordre et les soeurs reviennent à la vie. Le sorcier ne s'aperçoit de rien puisque l'oeuf n'est pas taché. Elle cache ses soeurs dans un hotte et ordonne au sorcier d'aller la porter chez ses parents. Pendant ce temps, elle se coule dans le miel, se roule dans les plumes et se donne l'apparence d'un oiseau. Sur la maison, elle a déposé un crâne avec une couronne de fleurs. Lorsque les sorcier revient dans sa maison, et tous ses amis présents pour la noce, les parents et les frères de la fiancée avertis par les deux soeurs arrivent à leur tour et mettent le feu à la maison.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 155 - Le Choix d'une épouse (Die Brautschau) | ± ½ page | Wilhelm et Jacob Grimm
Un jeune paysan ne sait pas comment choisir son épouse entre trois soeurs ; sa mère lui dit de partager une collation, et du fromage. Le fils retourne ensuite voir sa mère et lui décrit la scène. Elle lui dit de choisir la femme qui a le mieux partager le fromage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'histoire des enfants de Lîr | ± 11¼ pages | Roger Chauviré
Lîv refuse de reconnaître Bôv Derg comme le roi du peuple-fée. Or, sa femme meurt. Bôv Derg lui offre l'une de ses trois filles adoptives en guise d'amitié, et Lîv accepte. Il a quatre enfants, deux filles et des garçons, mais leur mère s'avère à mourir à la naissance des filles. Bôv Derg offre l'une des deux autres soeurs, et Lîv accepte. Or, cette dernière, Ifé, est jalouse des enfants. Elle ne peut obtenir qu'on les tue pour elle ; elle les métamorphosera en cygnes, à l'aide d'une baguette druidique, pour les neuf cents prochaines années. Bôv Derg, lorsqu'il en prendra connaissance, transformera Ifé en démon de l'air. Les cygnes passeront trois cents ans sur le Lac aux Chênes, puis sur la Passe de la Moyle où le froid et les ouragans les tourmenteront, comme se sera aussi le cas à Port Domnan. Comme l'avait laissé entendre Ifé dans sa malédiction, lorsque l'Homme du Nord, Leirgnenn, qui avait rencontré la Femme du Sud, vient chercher les cygnes, que Mohévog protégeait, les fils et filles de Lîv reprennent leur forme humaine : ce sont deux vieillards et deux vieilles qui acceptent le baptême avant de mourir.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Geste de Petit Jean - Petit Jean et Petite Marie | ± 2 pages | Mme Schont
La soeur de Petit Jean, Petite Marie, se fait un amoureux. La mère demande à Petite Marie de piquer le séducteur pour voir s'il en sortira du sang ou du pus, car dans le second cas, ce sera le diable. Mais Petite Marie est ensorcelée et ment à sa mère. Le diable emporte Petite Marie et Petit Jean les accompagne. Ils s'enfuiront de l'enfer avec des bottes de sept lieues, mais le diable mettra des bottes de cent lieux. Alors qu'il les rattrapera, frère et soeur se changeront à trois reprises en jardinier et fleur, mare et canard, église et prêtre... qui aspergera le diable avec de l'eau bénite.... et le diable prendra en feu.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois bossus | ± 6¾ pages | Adolphe Orain
Un petit bossu riche marie une orpheline de seize ans gardée tour à tour par deux vieilles tantes avares et presque méchantes. Le bossu est jaloux et garde chez lui sa femme. Un jour, sa servante et la mariée invitent deux bossus à leur faire de la musique mais le mari revient. Elles cachent les bossus dans un coffre et lorsque c'est le temps de les faire sortir, ils sont mort. La servante demande au casseur de bois de jeter un bossu dans l'eau. Lorsqu'il revient, elle lui dit qu'il n'a pas réussi puisque le bossu est toujours là. Il jette le deuxième bossu dans la rivière et pensant que c'était le premier. En revenant, il rencontre le mari bossu qu'il prend pour le premier bossu qui serait encore sorti de la rivière. Il lui fend la tête en deux et le jette à l'eau et va se faire payer et raconte l'histoire. La jeune femme comprend que son mari et mort, dans la rivière, mais ne parle pas. Elle fait rechercher son mari (en vain), puis se remarie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois soeurs | ± 7¾ pages | Philarète Chasles
L'auteur nous fait le récit de la mort de trois soeurs, dont le père est veuf. La première, Caroline, dix-sept ans, jolie et pleine de gaité. La seconde, Emma Beatoun, qui s'intéressait aux études et à l'art, et qui avait une aversion pour le faux, l'affectation et le mensonge. La troisième, Marie, qui avait un prétendant, que le père avait repoussé - il était le fils d'un tory. « Non, dans la longue liste des douleurs humaines, il n'en est pas de plus dénuée de compensation et d'allégement que le sort de ces trois soeurs, cette existence qui ne fut qu'un sacrifice à la mort, une consécration de trois victimes. »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’homme aux deux chiens | ± 8¾ pages | François-Marie Luzel
En France, un roi et une reine ont une fille, puis un fils qui deviendra roi. Le roi et la reine meurent. Le fils, Jean, est placé chez un fermier, puis déguisé en pâtre car sa soeur veut sa perte. Puis, à dix-huit ans, Jean part avec son mouton, et il l'échange à un chasseur contre deux chiens et un fusil. Il travaille pour un seigneur comme chasseur mais s'enfuie car les autres chasseurs sont jaloux de lui. Il rencontre ensuite un cavalier qui lui offre d'être le gardien de son bois. Jean se promène et trouve un château. Le soir, une main de princesse prend un chandelier et lui montre un lit. Il s'endort et se réveille car trois diables jouent aux cartes. Ils trouvent Jean, le font cuire et le mangent. Une tête de princesse surgit, trouve un os et le frotte avec un ongent, et le corps de Jean se reconstitue. Il passe une deuxième nuit, les trois diables le lancent contre le mur où il s'écrase. Le corps de la princesse remet de l'onguent sur Jean et il revient à la vie. La troisième nuit, les diables reviennent, hachent Jean, le font cuire et le mangent, os compris. La princesse revient, de la tête aux pieds, trouve un ongle de Jean et le rappelle à la vie avec son onguent pour la troisième fois. Les diables sont vaincus ; les gens du château sont sauvés. La soeur de Jean qui a fui son château se retrouve chez lui, mais elle est jalouse ; elle demande à une sorcière de se débarasser de son frère, mais les chiens viendront à son aide. S'aperçevant que sa soeur est méchante, Jean repart dans son château en France et la soeur revient encore ; elle voit une autre sorcière qui lui fait placer une roue avec des rasoirs sous le lit du roi ; Jean et la princesse sont réduits en morceaux. On les enterre mais les chiens ouvrent le cercueil dans le cimetière et Jean et la princesse sont sauvés. Les chiens sont les parents de Jean, le roi et la reine ; ils lui indiquent de faire chauffer un four et de jeter vivante sa soeur car c'est la seule façon de la purifier. Ce qui fut fait.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[016] Histoire de Zobéide | ± 8¾ pages | Antoine Galland
Zobéide raconte son histoire : elle a cinq soeurs. Ses deux belles-soeurs sont parties vivre avec leur mère ; ses deux soeurs sont les deux chiennes noires que voici. Quand leur père est mort, les trois sont allés avec leur mère. À la mort de cette dernière, les deux aînées se sont mariées et Zobéide est restée seule. Le mari de la première soeur a tout vendu et, avec sa femme, sont partis pour l'Afrique. Le mari a tout dépensé et la soeur est revenue, pauvre. Zobéide l'a accueillie et elles ont vécu ensemble. La troisième soeur a suivi le même chemin, pour venir vivre chez Zobéide. Or les deux soeurs se sont remariées ; mais au bout de quelques mois, elle sont revenues chez Zobéide. Un an plus tard, les trois sont allé faire commerce et ont pris le chemin des Indes, par la mer. Après vingt jours, le navire s'est arrêté à un port. Zobéide est entrée dans la ville où tous les humains avaient été changés en pierre. Elle s'introduit dans le palais, avance dans plusieurs cours, puis dans une chambre où elle aperçoit un diamant, si brillant qu'on ne peut le regarder de face. Vers minuit, elle entend la voix d'un homme qui lit l'Alcoran. Elle le rejoint ; c'est un prince qui lui raconte ce qui s'est passé. Les habitants de la ville étaient idolâtres ; lui avait eu la chance d'avoir une esclave qui l'avait initié à l'Allcoran et à la religion musulmane. Un jour, une voix avertit les habitants d'abandonner le culte de Nardoun, pour celui du Dieu unique. Trois ans plus tard, ceux qui ne s'étaient pas convertis furent changés en pierre. Zobéide propose au prince de la suivre à Bagdad où elle le présentera au Commandeur des croyants. Ils s'embarquent sur le navire, après l'avoir rempli des richesses du palais. Or, en mer, les deux soeurs sont devenues jalouses des sentiments entre le prince et Zobéide, et les précipitent à l'eau. Le prince se noie ; Zobéide réussit à se réfugier sur une île où un serpent essayait d'en dévorer un autre, qui avait des ailes. Zobéide tue le gros serpent et celui ailé s'envole. Il revient sous la forme d'une femme noire accompagnée de deux chiennes noires, qui sont les soeurs de Zobéide, transformée ainsi en guise de châtiment. La femme est le serpent qu'elle a délivré. Toutes les richesses sur le navire ont été portées dans ses appartements, et le navire a été coulé. La femme reconduit Zobéide et les deux chiennes noires à Bagdad, et Zobéide devra leur donner à chaque nuit cent coups de fouets, au risque d'elle-même être changée en chienne. Zobéide conlue son histoire ainsi : si votre Majesté veut en savoir plus, qu'il écoute ma soeur vous faire le récit de l'Histoire d’Amine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...