logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici 25 contes tirés au hasard. Pour renouveler la sélection, rechargez la page.

LiMy Thumb.

Le géant Goulaffre (France) | ± 11¼ pages | François-Marie Luzel
Une pauvre femme a un fils, Allanic ; ensemble, ils demandent la charité. À quinze ans, l'enfant part pour la France, avec un pain et des crêpes. Il se rafraîchit sur le bord d'une fontaine et partage sa nourriture avec un autre voyageur : Fistilou, qui est danseur. Allanic est musicien. Il se taille une tige de seigle pour en faire un chalumeau et se à en jouer ; l'autre se met à danser. Ensemble, ils vont dans un village et amusent les gens. Avec l'argent, ils s'achètent un violon mais les gens n'aiment pas. Ils repartent jouer dans un château pour les deux filles d'un géant. Le géant s'amuser et tous vont dormir, après que les géants aient mangé un chrétien... Allanic entend le géant qui dit à sa femme qu'il va manger les deux garçons. Ces derniers échangent leurs bonnets rouges contre les bonnets blancs des filles du géant de sorte que le géant tranche la tête de ses filles. Quand le géant s'en aperçoit, le lendemain matin, les garçons se sont enfuis. Le géant met ses bottes de sept lieux et part à leur recherche. Fatigué, il s'endort et Allanic vole les bottes au géant. À Paris, ils deviennent garçons d'écurie pour le roi. Puis Allanic va chasser avec le roi et Fistilou fait savoir à tous que son ami a des bottes de sept lieues volées à un géant. Le roi demande à Allanic d'aller reprendre la demi-lune que le géant lui a volé. Plus tard, le garçon devra ramener la cage d'or que le roi regrette. Le géant l'attrapera pour le mettre dans un sac. Le garçon va s'échapper et c'est la femme du géant qui se retrouve dans le sac. Or, le géant, à son retour, bat le sac avec un arbre déraciné et tue sa femme. Enfin, Allanic devra capturer le géant et le ramener. Avec ruse, il l'invite à monter dans un carrosse et le géant se retrouve prisonnier. Il sera brûlé vif sur un feu d'enfer et Allanic se mariera avec la fille du roi.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'homme de Labrador (Canada) | ± 6½ pages | Philippe-Ignace-François Aubert de Gaspé
Lors d'une soirée, un mendiant raconte : lorsqu'il était jeune, il était bagarreur et blasphémateur ; on l'appelait Rodrigue Bras-de-fer. Alors qu'il s'était engagé pour la compagnie du Labrador, sur un goélette, il dût garder un poste de traite sur une île déserte. Satan avec son chien lui apparurent dans une cabane ; avec l'aide d'un prière à Sainte Anne, le diable a été chassé. Mais Rodrique en est ressorti affaibli. Lorsque la goélette est revenue trois mois plus tard, Rodrigue était à peine reconnaissable. C'est depuis ce temps qu'il est devenu mendiant et qu'il demande pardon à Dieu. L'assemblée, les plus jeunes et instruits, rient de l'histoire du mendiant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 178 - Monsieur Pointu (Allemagne) | ± 2¾ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Monsieur Pointu, cordonnier, critique tout : sa femme, sa servante, les maçons, le charpentier... Un jour il rêve qu'il est au paradis où il croit que tout est parfait mais deux anges portent de côté un pièce de bois, deux autres puisent de l'eau avec un seau percé, puis des anges qui mettent des chevaux devant et derrière une voiture pour la désembourber. Monsieur Pointu se réveille et content de ne pas être mort et continue de veiller à la perfection.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Légende de Cakkhupâla (Indes) | ± 11¼ pages | Tradition Orale
À Sâvatthi, Mahâsvanna a deux fils : Cullapâla et Mahâpâla. Mahâpâla entend le maître Tathâgata prêcher la bonne loi et entre dans les ordres pour faire les devoirs du livre et de la méditation, où l'on doit vivre « avec l'idée de la destruction et de la fragilité, vivre d'une manière frugale... » À force de méditer assis (pendant un an), Mahâpâla est atteint d'une maladie aux yeux ; il n'écoute pas les conseils d'un médecin et devient aveugle et Arhat (saint). Il prendra la route pour retourner à son village et, en route, son accompagnateur sera détournée une femme et perdra sa vertu. L'Indra des dieux qui a mille yeux viendra accompagner Cakkhupâla (Mahâpâla) jusqu'au couvent. On voudra savoir pourquoi le thera (ancien) Cakkhupâla est devenu aveugle. C'est parce que dans une autre vie, il était médecin et, pour punir une femme qui n'avait pas voulu payer ses soins, l'avait rendue aveugle : «  L’action qu’il a accomplie s’est attachée à lui, car une mauvaise action suit l’homme, comme la roue suit le pied du bœuf attelé au joug. »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La vieille maison (Danemark) | ± 7 pages | Hans Christian Andersen
Une vieille maison est là parmi les maisons neuves ; dans l’une de celles-ci, un garçon. Dans la vieille maison, un vieillard. Par les fenêtres, ils se saluent ; puis le vieillard fait inviter le garçon par son vieux domestique pour le remercier du soldat de plomb que l’enfant lui a donné. D’ailleurs, le soldat de plomb ne cesse de se plaindre du vieillard et de la vieille maison. Le vieux monsieur est mort et derrière la voiture du cortège, il n’y a que le vieux domestique. On démolit la vieille maison pour en construire une nouvelle. Le garçon devient un homme et habite avec sa femme dans cette maison. Le femme travaille dans le jardin et retrouve le soldat de plomb égaré jadis par le vieux monsieur.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'orgue du titan (France) | ± 14½ pages | George Sand
Maître Angelin joue du piano lorsqu'une corde se brise ; celui lui rappelle un fait de jeunesse qu'il conte. Alors qu'il était enfant, son maître Jean et lui partent à cheval pour visiter le curé de Chanturgue, frère de Jean. L'aller se fait bien, désert et montagnes, avec une anecdote concernant deux montagnes qui auraient été construites par des titans. Ils séjournent quelques jours chez le curé et, le jour du départ, ils s'enivrent de vin. En chemin, ils hallucinent et s'imaginent jouer de l'orgue de titan avec les colonnes basaltiques. Angelin a l'impression que ses mains se sont mises à grandir et à grossir à des proportions colossales, lorsque des basaltes d'écroulent sur eux ; il y aura plus de peur que de mal, et quelques blessures. De retour dans leur village, maître Jean se fera remplacer à l'orgue par Angelin qui improvisera un motif qu'il avait « halluciné » le jour précédent. Le grand vicaire sera impressionné par le talent d'improvisateur d'Angelin et l'enverra étudier à Paris. C'est comme cela que maître Angelin est devenu organiste : grâce la vanité et l'ivrognerie de son maître.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Manishan, celle qui arrête le vent (Canada) | ± 1½ page | Nicole Filiatrault
Manishan est celle qui arrête le vent. Après avoir passé par le couvent, elle devient Marie-Jeanne. À quarante ans, elle apprend que son père vient de mourir. Elle se rappelle la naissance, la grand-mère, la mère, la réserve...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le roi d’Angleterre et son filleul (France) | ± 11 pages | Tradition Orale
Un roi qui aime la chasse suit un oiseau ; le roi se retrouve dans un hameau où il doit passer la nuit. C'est un homme pauvre qui l'accueille et sa femme vient d'accoucher d'un garçon, Eugène. Le roi accepte d'être le parrain. Le roi repart en laissant un écrit à remettre à l'enfant le jour de ses dix-sept ans. À dix-sept ans, Eugène part voir son parrain et rencontre un bossu, ami à lui. Une sorcière lui avait dit de ne pas partir s'il rencontrait un bossu ou un tordu ; mais Eugène part quand même. Le bossu vole son cheval et le menace : Eugène ne doit pas révéler son nom, sinon trois jours après sa mort. Lorsqu'ils arrivent au château, le bossu se fait passer pour le filleul. Le bossu est jaloux et dit au roi qu'Eugène peut aller chercher la mule d'un géant, puis le merle du géant, puis le fagot du géant. Puis la fille du roi qui a été enlevée. Eugène redonne le merle, le fagot et la mule au géant qui accepte de l'aider. Ils partent sur un navire spécialement construit avec de la viande, du millet, du lin, trois cents filles vierges, un métier de tisserand... Ils passent près d'une montagne et Eugène donne du pain aux poissons contre une arête ; une seconde montage où il donne du millet aux fourmis contre une patte ; une troisième montagne où il donne du main aux rats contre un poil de moustache ; une quatrième montagne où il donne de la viande aux corbeaux pour une plume ; une cinquième montagne avec des géants qui lui donnent un poil de barbe. Il arrive sur l'île de la reine aux pieds d'argent qui a transformé la princesse en lionne. La reine lui demande du lin filé par des vierges, de raser une montagne pour faire un jardin, de trouver de l'eau qui ressuscite et qui fait mourir. Il jette l'eau qui fait mourir à la face de la reine qui meurt, et ils repartent en Angleterre. La princesse ne veut pas se marier avec le bossu et demande qu'on lui ramène son anneau, puis le château de la reine aux pieds d'argent, ce qui est fait grâce à l'aide des géants et des animaux. Le bossu tue Eugène dans le bois ; la princesse le trouve et lui verse de l'eau qui ressuscite. Eugène revient à la vie et trois jours ont passé ; il explique au roi que c'est lui son filleul, écrit à l'appuis ; le roi fait brûler le bossu.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ti-Pierre et la chatte blanche (Canada) | ± 2¾ pages | Charles Quinel
Un roi a trois fils ; celui qui ramènera la plus belle princesse aura sa couronne. Cordon-vert et Cordon-bleu partent d'un côté ; Ti-Pierre du sien. Il s'enfonce dans un forêt, trouve une cabane et caresse une chatte blanche et lui explique que s'il ne trouve pas la plus belle princesse, ses frères lui donneront de la misère lorsque son père sera mort. La chatte lui explique de la prendre, le lendemain matin, avec quatre grenouilles et une noix sous le noyer. Il retourne ainsi au château, et voit ses frères en compagnie de belles princesses, avec de beaux carrosses et de beaux chevaux. Comme la chatte lui avait indiqué, il la caresse, brosse les crapauds, craque la noix qui se transforme en ... carrosse, les crapauds en chevaux et la chatte blanche en princesse enveloppée de fourrures blanches, et c'est elle la plus belle. C'est ainsi que Ti-Pierre a gagné la couronne.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux orphelines ou La discrétion (France) | ± 4¾ pages | Jean-Nicolas Bouilly
Deux orphelines sont adoptées par M. et Madame de Saintène. Isaure est discrète ; Célina a la manie d'être curieuse et bavarde. Son père adoptif la remet à sa place alors qu'elle médit sur les agissements d'un valet. Une autre fois, elle fait tomber un buste qui se brise ; Isaure prend sur elle l'accident ,mais le père adoptif ne veut la voir paraître devant lui. Célina ira avouer sa faute... 

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les premières armes de George Washington (Canada) | ± 1½ page | Charles Quinel

En 1754, c'et la guerre en la France et l'Angleterre, entre les Canadiens de la Nouvelle-France qui s'étendait quasiment sur un continent et les colonies britanniques. On envoie Jumonville à la rencontre des Anglo-Américains avec le drapeau parlementaire et la trompette d'usage pour « parlementer » ; mais les Anglo-Américains, commandés par George Washington, le transpercent à mort à coups de baïonnettes. Le frère de Jumonville, avec six cents miliciens, attaquent par la suite les Britanniques qui sont vaincus, humiliés et forcés de capituler.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[016] Histoire de Zobéide (Arabe) | ± 8¾ pages | Antoine Galland
Zobéide raconte son histoire : elle a cinq soeurs. Ses deux belles-soeurs sont parties vivre avec leur mère ; ses deux soeurs sont les deux chiennes noires que voici. Quand leur père est mort, les trois sont allés avec leur mère. À la mort de cette dernière, les deux aînées se sont mariées et Zobéide est restée seule. Le mari de la première soeur a tout vendu et, avec sa femme, sont partis pour l'Afrique. Le mari a tout dépensé et la soeur est revenue, pauvre. Zobéide l'a accueillie et elles ont vécu ensemble. La troisième soeur a suivi le même chemin, pour venir vivre chez Zobéide. Or les deux soeurs se sont remariées ; mais au bout de quelques mois, elle sont revenues chez Zobéide. Un an plus tard, les trois sont allé faire commerce et ont pris le chemin des Indes, par la mer. Après vingt jours, le navire s'est arrêté à un port. Zobéide est entrée dans la ville où tous les humains avaient été changés en pierre. Elle s'introduit dans le palais, avance dans plusieurs cours, puis dans une chambre où elle aperçoit un diamant, si brillant qu'on ne peut le regarder de face. Vers minuit, elle entend la voix d'un homme qui lit l'Alcoran. Elle le rejoint ; c'est un prince qui lui raconte ce qui s'est passé. Les habitants de la ville étaient idolâtres ; lui avait eu la chance d'avoir une esclave qui l'avait initié à l'Allcoran et à la religion musulmane. Un jour, une voix avertit les habitants d'abandonner le culte de Nardoun, pour celui du Dieu unique. Trois ans plus tard, ceux qui ne s'étaient pas convertis furent changés en pierre. Zobéide propose au prince de la suivre à Bagdad où elle le présentera au Commandeur des croyants. Ils s'embarquent sur le navire, après l'avoir rempli des richesses du palais. Or, en mer, les deux soeurs sont devenues jalouses des sentiments entre le prince et Zobéide, et les précipitent à l'eau. Le prince se noie ; Zobéide réussit à se réfugier sur une île où un serpent essayait d'en dévorer un autre, qui avait des ailes. Zobéide tue le gros serpent et celui ailé s'envole. Il revient sous la forme d'une femme noire accompagnée de deux chiennes noires, qui sont les soeurs de Zobéide, transformée ainsi en guise de châtiment. La femme est le serpent qu'elle a délivré. Toutes les richesses sur le navire ont été portées dans ses appartements, et le navire a été coulé. La femme reconduit Zobéide et les deux chiennes noires à Bagdad, et Zobéide devra leur donner à chaque nuit cent coups de fouets, au risque d'elle-même être changée en chienne. Zobéide conlue son histoire ainsi : si votre Majesté veut en savoir plus, qu'il écoute ma soeur vous faire le récit de l'Histoire d’Amine.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse Yvonne (France) | ± 8¼ pages | Adolphe Orain
Un roi et une reine ont une file qu'ils confient à une paysanne. Elle part en mer sur une barque avec la petite mais la paysanne se noie et la fillette se retrouve vivante sur une île habité par deux ogres, l'une magicien, l'autre fée. Ils veulent la marier, plus tard, à leur fils. Le neveu du roi, des années après, part à la recherche de la princesse et finalement la trouve. Ils s'enfuient avec la baguette magique de la fée ogresse. Ils se changent en rosier-rose, puis en barque-paysanne, puis en oranger-abeille et les ogres ne les retrouvent pas mais la baguette magique est perdu. Des années plus tard, le roi passe par là et trouve étrange cet arbre ; il fait appeler Merlin qui redonne leur apparence au neveu et à la princesse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le roi et le vinaigrier (Canada) | ± 4¾ pages | Charles Quinel
Un vinaigrier, très riche car il économise et ne dépense guère, a un fils et lui dit qu'il pourra épouser la femme qu'il aimera, et aura tout son support. Dans le royaume, le roi est ruiné, car il dépense à outrance, mais donne des festins pour impressionner les beaux messieurs et les belles dames. Pour se refaire, le roi offre sa fille à marier au prince Grosbec, qui invite en retour le roi et la princesse à un festin, à une partie de chasse et une partie de pêche. Mais Grosbec est vieux, laid, bossu, bancal et borgne. Puis le fils du vinaigrier voit la princesse et en tombe amoureux ; le père demande à voir le roi et lui explique que Grosbec lui doit tous ses avoirs : châteaux, fermes et forêts. Le roi demande à sa fille celui qu'elle préfère : le fils du vinaigrier assez joli ou Grosbec ? C'est ainsi que le fils du vinaigrier s'est marié avec la princesse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Belote et Laidronette (France) | ± 6¾ pages | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Un seigneur a deux filles ; l'une qui est belle, Belote, l'autre qui est laide, Laidronette. À dix-sept ans, elles se marient ; la première à un jeune prince, l'autre à un ministre plus âgé. Mais le prince se fatigue de Belote : il s'est habitué à sa beauté et elle est bête. Laidronette, qui s'ennuie, lit un texte qui vante les mérites de cultiver son esprit et tous finissent par apprécier sa présence et son esprit. Laidronette partage son savoir avec sa soeur qui se met à lire et à s'instruire. C'est ainsi que Belote, lors de bals masqués, séduira une deuxième fois son mari, non avec la beauté, mais avec l'intelligence.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 015 - Hansel et Gretel (Allemagne) | ± 6¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Les parents des deux enfants veulent les perdre dans la forêt ; la première fois, ils retrouvent leur chemin grâce à des petits cailloux blancs. La deuxième fois, les oiseaux ont mangé le pain laissé en chemin. Ils vont dans la forêt et suivent un oiseau qui les mène à une maison faite de pain, gâteaux, sucre... La sorcière les invite à manger. Au matin, elle emprisonne Hansel et l'engraisse pour le manger. Elle demande à Gretel de chauffer le four et Gretel pousse la sorcière au feu et délivre Hansel. Ils repartent avec des perles et des diamants chez leur père. Leur mère est morte entre-temps.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La curiosité (France) | ± 1½ page | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un roi va à la chasse et il se perd. Il observe deux paysans qui mettent la cause de leur malheur sur Adam et Ève. Le roi les invite à son château et les nourrit jusqu'à douze plats pour dîner. Mais ils ne peuvent toucher à un certain plat. La paysanne est prête à se tuer pour le plat ; son mari cède et l'ouvre : une petite souris en sort et se sauve. Le roi renvoie le couple à sa misère dans le bois ; ils ne sont pas mieux qu'Adam et Ève : le premier a cédé à la deuxième qui était curieuse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Peau d'âne (France) | ± 9½ pages | Charles Perrault
La reine du roi meurt. Le roi veut épouser sa fille, la princesse. La marraine de cette dernière, une fée, lui suggère de demander au roi une robe couleur du temps, de la lune, du soleil. Puis la peau de son âne. La princesse s'enfuit sous la peau d'âne. Elle travaille comme souillon mais un prince la remarque. Il tombe malade d'amour et fait essayer une bague à toutes les femmes du royaume et c'est peau d'âne qui est choisie. Ils se marient

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ziméo (Jamaïque) | ± 14¾ pages | Jean-François de Saint-Lambert
En Jamaîque, un nègre du Bénin, massacre les maîtres de deux riches habitations et s'enfuie dans la montagne, où se cachaent les nègres révoltés ou Nègres Marrons. John devient leur chef et prévoit attaquer les habitations des blancs qui maltraitent leurs esclaves. Wilmouth donne des armes à ses esclaves qui choisissent de défendre leur maître qui les respecte, leur donne un terrain pour cultiver, leur rend la liberté après dix ans. Or, John, adore le grand Orissa et, par conséquent, il possède justice et bonté ; Wilmouth dépêche un jeune nègre vers le chef des noirs pour lui faire savoir que chez lui les esclaves sont traités avec respect. Le lendemain matin, sur la plaine immense, les maisons sont en feu et on entend les cris des blancs égorgés. Johh, ou Ziméo, arrive à l'habitation de Wilmouth et raconte son histoire : comment les Portugais l'ont enlevé, lui et les siens ; leurs ont mis les fer sur deux bateaux ; comment ils ont soufferts de faim en mer et ont été obligés de manger les leurs pour ne pas mourir de faim ; comment il a été séparé de celle qu'il aimait, Ellaroé, et de son père, Matomba... ; toutes ces raisons qui l'ont poussé à se révolter. Or, pendant son récit, on amènera Matomba et Ellaroé, avec un enfant enfant... À la suite de cette histoire, l'auteur apporte des réflexions sur les nègres et l'esclavage, l'invention de la boussole et de l'imprimerie

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

En mer (France) | ± 4¼ pages | Guy de Maupassant
Javel aîné et Javel cadet sont en mer sur un chalutier, avec d'autres matelots. Javel cadet se prend le bras dans le cordage mais Javel aîné refuse de couper la corde, car le filet qu'il perdrait a trop de valeur. Il tente de lofter, d'arrêter, puis jette l'ancre et on dépend le bras de Javel cadet. Mais le bras est brisé et pendant. Javel cadet prend un couteau et se coupe le bras, qu'il conserve dans du sel car, une fois à terre, il l'enterra dans un petit cercueil.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Esculape au Ranch (États-Unis) | ± 13¾ pages | O. Henry
Curtis Raidler, éleveur de bétail, prend sous son aile Mac-Guire, qui tousse et est pris de phtisie, et le conduit dans son ranch pour qu'il recouvre la santé. Mac-Guire se plaint toujours. Un jour, un médecin de passage l'examine et le déclare en santé. Curtis Raidler l'envoie travailler avec les cowboys, même si l'autre se déclare malade, puis s'absente pour deux mois. À son retour, il apprend que Mac-Guire a été très malade, a craché du sang, mais il le retrouve finalement en pleine santé : le grand air lui a fait du bien ; mais ce n'était pas lui que le médecin avait vu, c'était un autre. Mac-Guire était vraiment malade ! Et il est maintenant vraiment guéri !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’homme aux deux chiens (France) | ± 8¾ pages | François-Marie Luzel
En France, un roi et une reine ont une fille, puis un fils qui deviendra roi. Le roi et la reine meurent. Le fils, Jean, est placé chez un fermier, puis déguisé en pâtre car sa soeur veut sa perte. Puis, à dix-huit ans, Jean part avec son mouton, et il l'échange à un chasseur contre deux chiens et un fusil. Il travaille pour un seigneur comme chasseur mais s'enfuie car les autres chasseurs sont jaloux de lui. Il rencontre ensuite un cavalier qui lui offre d'être le gardien de son bois. Jean se promène et trouve un château. Le soir, une main de princesse prend un chandelier et lui montre un lit. Il s'endort et se réveille car trois diables jouent aux cartes. Ils trouvent Jean, le font cuire et le mangent. Une tête de princesse surgit, trouve un os et le frotte avec un ongent, et le corps de Jean se reconstitue. Il passe une deuxième nuit, les trois diables le lancent contre le mur où il s'écrase. Le corps de la princesse remet de l'onguent sur Jean et il revient à la vie. La troisième nuit, les diables reviennent, hachent Jean, le font cuire et le mangent, os compris. La princesse revient, de la tête aux pieds, trouve un ongle de Jean et le rappelle à la vie avec son onguent pour la troisième fois. Les diables sont vaincus ; les gens du château sont sauvés. La soeur de Jean qui a fui son château se retrouve chez lui, mais elle est jalouse ; elle demande à une sorcière de se débarasser de son frère, mais les chiens viendront à son aide. S'aperçevant que sa soeur est méchante, Jean repart dans son château en France et la soeur revient encore ; elle voit une autre sorcière qui lui fait placer une roue avec des rasoirs sous le lit du roi ; Jean et la princesse sont réduits en morceaux. On les enterre mais les chiens ouvrent le cercueil dans le cimetière et Jean et la princesse sont sauvés. Les chiens sont les parents de Jean, le roi et la reine ; ils lui indiquent de faire chauffer un four et de jeter vivante sa soeur car c'est la seule façon de la purifier. Ce qui fut fait.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'homme au pois - Conte Lorrain (France) | ± 2¾ pages | Alfred Jeanroy
Un fermier meurt ; ses trois fils héritent. L'un du moulin, l'autre de la maison, le dernier, un peu bête, d'un vieux pois chiche. Il part avec sont pois ; demande à dormir chez une paysannge mais elle accepte seulement son pois. Le garçon dort ailleurs et quand il veut reprendre son pois, une poule l'a mangé. Il repart avec la poule ... pour se retrouver avec un gros porc ... pour se retrouver avec la fille d'un fermier qu'il marie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le trois petits cochons (Europe) | ± 2½ pages | Tradition Orale
Les trois petits cochons se font des maisons en paille, en jonc, en brique. Le loup mange les deux premiers cochons mais la maison du troisième est trop solide pour le souffle du loup. Il invite le cochon à aller chercher des navets, à cueillir des pommes, à aller à la foire pour acheter un tonneau. Le cochon déjoue le loup à chacune de ses sorties. Le loup n'en pouvant plus passe par la cheminée et tombe dans la marmite d'eau bouillante.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Lizzie Blakeston (France) | ± 32½ pages | Louis Hémon
Dès l'âge de douze ans, Lizzie aime danser : curieux mélange de gigue, de pavane et de cake-walk. Puis, dans ce quartier populeux de Londres où on ne mange jamais à sa faim, les années passent. Lizzie doit travailler et son père l'envoie dans une usine de corderie, pour huit schillings la semaine, à onze heures par jour, argent qu'elle doit remettre au paternel. Un jour, l'oncle Jim vient à Londres. Il joue de l'accordéon et essaie d'en montrer inutilement les rudiments à Lizzie. Mais lorsqu'il la voie danser, il lui propose de participer à un concours de danse, et elle gagne, deux livres. Mais le rêve, rapidement, s'écroule. En fait, ce n'était qu'un rêve ; elle ne sera jamais une héroïne. Car le lendemain, c'est le travail qui l'attend. Alors, elle se dirige vers le fleuve, monte sur un ponton, et marche droit devant elle, vers l'eau noire...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Réalisation André Lemelin, conteur.

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...