logo : touslescontes.com
touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici 25 contes tirés au hasard. Pour renouveler la sélection, rechargez la page.

LiMy Thumb.

KHM 187 - Le lièvre et le hérisson (Allemagne) | ± 2½ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un hérisson défie un lièvre à la course. Le lièvre accepte. Le départ est donnée mais femme du hérisson est cachée à l'arrivée et le lièvre croit avoir perdu. Il recommence la course mais cette fois c'est le hérisson qui est caché à l'autre bout. Le lièvre meurt à la soixante-quatorzième course.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les cygnes sauvages (Danemark) | ± 11¾ pages | Hans Christian Andersen
Le roi se remarie avec une méchante sorcière qui change les onze frères en cygne et fait fuir la soeur. Elle retrouve les cygnes et tous vont dans un pays étranger. Une fée dit à la soeur de tisser onze cotes de maille et de les jeter sur les cygnes pour qu'ils redeviennent humains. Elle réussit juste avant d'être mise au bûcher.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Pierre Souci dit Va-de-Boncœur (Canada) | ± 20½ pages | Paul Stevens
En 1851, Pierre Souci part de son village québécois et s'en va en Californie. Après quatre mois de navigation, il reçoit un coup de poing entre les deux yeux lorsqu'il débarque à San Francisco, et se fait voler son portefeuille. Il rattrape le voleur ; des policiers arrivent. Se sachant bien s'exprimer en anglais, il se retrouve en prison, puis passe devant le juge et repart pour la prison. Il est libéré, car son accusateur a été tué dans une bagarre. Il apprend la cuisine, puis va travailler dans les mines où il tombe malade ; ça lui coûte son or. En revenant, il apprend que l'argent qu'il a gagné ne vaut pratiquement plus rien. Il part en Louisiane sur un navire, et fait la cuisine. À la Nouvelle-Orléans, il travaille pour un médecin-charlatan, mais ce dernier s'enfuit et disparaît. Il revient au Québec, et apprend que son père est mort. Il se marie, fonde une famille et comprendra : « heureux celui qui laboure la terre paternelle et récolte en paix ses produits !  »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Fée des Houx (France) | ± 3¾ pages | Adolphe Orain
Ce serait les fées qui ont apportées les dolmens, ces grosses pierres. Un homme raconte une histoire à l'autre qui lui raconte celle de «La Fée des Houx» : Un bûcheron et sa femme vivent dans la misère qu'ils incombent à la curiosité d'Ève ; une fée surgit et leur donne une bourse de pièces d'or et un pot qu'ils enterrent les trois ensemble. Ni l'homme ni la femme ne doivent savoir ce qu'il renferme. Mais la femme ne peut plus résister ; elle ouvre le pot et le bûcheron et sa femmes redeviennent pauvres.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le sorcier du Saguenay (Canada) | ± 8¼ pages | Tradition Orale
Des géants cannibales enlèvent des Montagnais pour les manger. Un jour, Sagnah est faite prisonnière mais utiliser la ruse pour se lier d'amitié avec les Géants. Leur chef, Patitachekao, veut épouser Sagnah qui lui dit de patienter. Entretemps, elle reçoit d'une vieille femme mourant un morceau de cuir qui rend invisible et un tube qui, lorsqu'on souffle dedans, appelle le bon sorcier. Après avoir volé le tomahawk magique, elle appelle le sorcier. Elle s'enfuit et le sorcier transforme les géants en montagnes et l'endroit en rivière que les Indiens appelèrent Sagnah, avant de lui donner le nom de Saguenay.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Fille sans mains (France) | ± 3½ pages | Jean François Bonaventure Fleury
Une dame a une fille et demande à deux hommes de la tuer, par jalousie. Ils la laissent s'échapper, mais tue un chien pour son coeur, et coupe les mains de la fille, car la mère voulait comme preuve de la mort de sa fille son coeur et ses mains. La fille, en fuite, se nourrit du mieux qu'elle peut, mange ou, plutôt, grignotte les fruits aux arbres. Un jeune homme finit par la remarquer ; il l'approche et la marie, cette jeune femme aux mains coupées. Puis l'homme part à la guerre ; elle, elle doit fuir car on ne la veut plus au château. Elle échappe un de ses enfants dans un fontaine, car elle a donné naissance à des jumeaux. Elle prie Dieu de l'aider et ses mains repoussent ; son enfant est sain et sauf. Douze années passent ; l'homme, son mari, revient de la guerre et retrouve sa femme et ses enfants. Sa mère, qui avait causé le départ de sa femme, est enterrée dans un souterrain et ... dévorée par les bêtes.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le notaire (Canada) | ± 5½ pages | Albert Laberge
Le notaire, qui possède le bureau de poste et le magasin général, est veuf depuis vingt ans. À son service, deux servantes : Françoise et Zéphirine. Tout va bien ; le notaire s'occupe de son jardin, mais un nouveau curé vient remplacer l'ancien, et fait des sermons sur les vices et les impuretés. Un jour, le curé conseille fortement au notaire de se marier. Mais le notaire ne connaît pas ni ne veut d'une autre femme. Le curé lui propose de choisir entre ses deux servantes. Le notaire en choisit une et lui donne de l'argent pour qu'elle s'achète une belle robe en ville ; lui se fait poser un râtelier dans la bouche car il n'en a plus aucune. Et c'est ainsi qu'ils se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La veillée au mort (Canada) | ± 18¼ pages | Albert Laberge

Pendant la veillée au mort, beaucoup en profitent pour se souvenir du vieux Baptiste Verrouche, et conter des anecdotes à son sujet. L'homme fort, Mouton, se rappelle cette fois où il levé Baptiste assis sur sa chaise au bout du bras. Le vétérinaire se souvient quand le cheval de Baptiste avait battu le trotteur de TiToine, sans un seul coup de fouet donné au cheval. Le meunier narre la fois où Baptiste et Jérémie, qui s'occupait des chevaux, avait donné du sel et de l'eau au cheval d'un Américain ; la course était à peine commencée que ce dernier avait ramené aussitôt son cheval, concédant sa défaite. Siméon Rabottez raconte la fois où Jérémie avait décloué un des fers du cheval d'un gars de Sorel, qui avait dû s'avouer vaincu après six arpents. À ce moment de la veillée, l'homme fort, Mouton, veut montrer sa force et fait asseoir des hommes sur la table où repose le cercueil ; il soulève le tout, mais l'équilibre n'y est pas et le cercueil se renverse. Ensuite, les hommes jouent à la roue de fortune, à coups de dix sous, et c'est Mouton, qui joue pour le mort, qui fait le plus d'argent. Dans la cuisine, Claude Barsolais prend le sein gonflé de la grosse Valentine - qui donnait le sein à son enfant -; elle lui lance à la figure la « couche pleine » de son enfant. Puis tous se retrouve dans le cortège qui suit le corbillard ; la voiture tiré par un cheval accroche une autre voiture et la renverse ; la femme d'Antoine Le Rouge aura le bras cassé. Dans l'église, Philorum Massais est tellement ivre qu'il vomit dans le bénitier. Au cimetière, les hommes qui s'attardent sur la tombe de Baptiste se passent un flacon de gin payé à même les gains du défunt, à la roue de fortune. Cela se passait à Allumettes...


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les Trois Poils de la Barbe d’Or du Diable (France) | ± 5¼ pages | François-Marie Luzel
Un jardinier a un sixième garçon et c'est le Roi qui est parrain. Le jardinier souhaite que son fils, Charles, épouse la princesse. Le Roi mécontent met l'enfant dans un berceau en verre et l'abandonne sur la grande mer. C'est un marchand de vin qui le trouve et il adopte l'enfant. Beaucoup plus tard, le Roi rencontre le marchand de vin et comprend que l'enfant est celui du jardinier. Il donne une lettre à Charles où il ordonne sa mise à mort et demande de la porter à la Reine. En chemin, des maltôtiers changent le contenu de la lettre, si bien que lorsque Charles arrive au château, il est bien reçu par la reine et la princesse. Le Roi ordonne à Charles d'aller à la guerre et il monte en grade. La princesse veut l'épouser ; le roi donne sa condition : que Charles rapporte trois poils de la barbe du diable. Charles va en enfer et rencontre la mère du diable qui se charge de prendre les trois poils de la barbe du diable. Charles les rapporte ; le roi, furieux, se poignarde lui-même, et la princesse et Charles se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le fils prodigue et la vendetta (États-Unis) | ± 19¾ pages | O. Henry
Curly est un vagabond depuis son enfance, qui quête à manger, à boire, à dormir. Un soir, il se couche dans un chariot et s'endort profondément. Ranse Truesdell..., fils de son père, le vieux « Kiowa » Truesdell qui en guerre perpétuelle contre la famille Curtis (et Ranse qui est amoureux de Yenna Curtis, elle-même amoureux de Ranse ; le couple n'a donc pas d'avenir). Donc, Ranse revient au ranch avec son charriot et y découvre Curly. Il l'accueille et lui donne un lit dans l'étable. Puis Ranse apprend qu'il n'est pas le fils de Kiowa, qu'il a a été adopté, et que Kiowa avait un fils qu'on avait kidnappé lorsqu'il était enfant : Curly lui-même ! Ranse est alors libre d'aller vers Yenna.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 106 - L’Apprenti meunier et la petite chatte (Allemagne) | ± 2¾ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un meunier promet son moulin à celui des trois apprentis qui lui ramènera le plus beau cheval. Les deux plus vieux laissent je plus jeune, Hans, dans une caverne. Il en sort, va dans la forêt et rencontre une chatte bigarrée qui lui promet un cheval dans sept années. Hans travaille pour la chatte, coupe du bois avec une hache d'argent, fauche le champ avec une faux d'argent, construit une maisonnette avec des matériaux d'argent. Sept ans ont passé ; il retourne chez lui et la chatte ira le rejoindre pour lui donner son cheval. Les deux autres ont des chevaux, aveugle ou paralysé. Le meunier le fait manger dehors ; les deux autres le font dormir sur la paille. Le lendemain, une princesse arrive dans un carrosse avec le plus beau cheval jamais vu ; le meunier veut donner son moulin à Hans mais la princesse le fait monter dans son carrosse et l'amène avec elle ...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Farce normande (France) | ± 3¾ pages | Guy de Maupassant
Le plus riche fermier du pays se marie avec la plus belle fille du coin. On commence à manger à deux heures et on est encore à la table à huit heures. Et on boit. Et on raconte des polissonneries. Et on dit que le nouveau marié sera trop occupé pour courir les braconniers. Or, en se mettant au lit avec sa femme, le fermier entend des coups de fusil ; il prend le sien, saute par le fenêtre et disparaît dans la nuit. Le lendemain matin, on le retrouve ficelé, avec trois lièvres autour du coup et un pancarte sur la poitrine : « Qui va à la chasse, perd sa place. »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux Antoine. Conte vendéen (France) | ± 4¼ pages | Georges Clemenceau
Deux Antoine, un Grand et un pPetit, se haïssent et se rendent la vie insupportable. On ne sait d'où remonte cette inimitié, mais elle les lie, donne sens à leur vie. Or, quand le chien de l'un est mort, l'autre a tué le sien pour lui épargner le même sort. Puis ils se sont départis de leur poulailler, des vaches, de la porcherie. Enfin, rendu vieux, cassés, dans des logis misérables, ils sont morts : Le Grand d'avoir vu le petit en fureur ; le Petit aute de pouvoir haïr l'autre...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Hypnos, dieu du sommeil (Grèce) | ± 1½ page | Tradition Orale
Zeus envoie Hypnos et Thanatos, le sommeil et la mort, quérir Sisyphe. Mais Sisyphe les trompe. Zeus se charge lui-même de punir Sisyphe en l'envoyant en enfer, pour y pousser une pierre en haut d'une montagne, à la regarder descendre, à la remonter, jusqu'à la fin des temps.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Mouton (France) | ± 12¼ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi a trois filles ; la plus jeune et aimable se nomme Merveilleuse. Un jour, son père demande ce qu'ont rêvé ses filles ; Merveilleuse répond que le roi lui avait lavé les mains. Le roi, indigné, demande au capitaine d'aller égorger sa fille, et de ramener son coeur et sa langue. En chemin, le capitaine se laisse attendrir, et la mauresse, la guenuche et le doguin accompagnant le princesse se donnent chacun et inutilement la mort. Merveilleuse s'enfuie dans la forêt et fait la rencontre d'un troupeau de moutons qui parlent, et qui sont parés de vêtements et de bijoux. Le plus beau mouton se présente : c'est un prince ensorcelé, comme tous les moutons ici présents, par la fée Ragotte. Le mouton-prince raconte son histoire et offre à Merveilleuse de vivre dans leur caverne, en sécurité, loin du roi. Un jour, elle apprendra que sa soeur aînée se marie et ira, déguisée, aux noces. Et reviendra. La deuxième fille du roi se mariera à son tour. Merveilleuse ira de nouveau au mariage et le roi, la trouvant trop belle - il ne la reconnaît pas sous son déguisement -, lui offrira de laver ses belles mains. Merveilleuse se dévoile ; le rêve s'est réalisé. Le roi pardonne à Merveilleuse qui oublie, dans les joies des retrouvailles, d'aller rejoindre le mouton à qui elle avait promis de revenir. Le mouton, amoureux, ne pouvant vivre sans Merveilleuse, court jusqu'au château et il trouve la mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’ombre (Danemark) | ± 9¼ pages | Hans Christian Andersen
Un savant demande à son Ombre d'aller voir dans une chambre. Le lendemain, le savant s'aperçoit que son Ombre est partie. Heureusement, une autre ombre repousse. Puis quelqu'un vient le voir, au bout de quelques semaines ; c'est son ancienne Ombre. Elle veut acheter sa liberté... car elle est devenue homme en fréquentant la poésie. Le temps passe ; le savant dépérit ; l'Ombre revient et au savant de devenir son ombre car elle n'en a pas. L'Ombre séduit une princesse; la fortune et le pouvoir lui sourit. L'Ombre finit par faire emprisonner le savant et explique à la princesse que son ombre se prend pour un homme ; la princesse condamne le savant à mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Finette cendron (France) | ± 14¾ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi et une reine sont chassés de leur royaume. Leurs ressources diminuent et la reine convainc le roi de se débarrasser de leurs trois filles en allant les égarer au loin. Finette, la plus jeune, va voir sa marraine, la fée Merluche. En chemin, un cheval d'Espagne vient à sa rencontre et la conduit chez la fée, qui lui donnera un peloton pour retrouver son chemin. Le lendemain, la reine va porter ses filles au loin, mais elles reviennent en suivant le fil. La reine s'y reprendra à une deuxième reprise ; les soeurs retrouveront leur chemin grâce à leur pas visibles sur de la cendre (donnée par la fée) laissée en chemin. Or, la troisième fois, sans l'aide de la fée, elle laisseront en chemin des pois que les pigeons mangeront. Elles sont perdues, mais elles plantent un gland qui devient un chêne. Du haut de l'arbre, elles verront une grande maison. Mais il est habité par un ogre et une ogresse ; Finette fera brûler l'ogre dans le four et coupera la tête de l'ogresse. Les deux soeurs iront à la ville bien habillées tandis que Finette fera le ménage et la lessive. Or, elle trouvera une clé en or qui ouvrira une cassette remplie de linge et de bijoux. Elle ira, tout comme ses soeurs, au bal (sur le cheval d'Espagne) et, après un an, elle perdra une mule, et que prince Chéri la trouvera ; il mariera celle à qui fera cette mule, et voilà que se présente Finette. Elle accepte de marier le prince à une condition : qu'on redonne leur royaume à ses parents, ce qui fera fait, de part et d'autre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La garde des pluviers dorés (Irlande) | ± 4¾ pages | Douglas Hyde
Une femme a trois fils. Le premier part pour aller chercher fortune ; entre la petite moitié d'un gâteau et la bénédiction et la grande partie et la malédiction, le fils choisit la deuxième option. Près d'une fontaine, un chien lui demande un morceau de gâteau. Il refuse et va travailler chez un fermier. Il devra ramener douze pluviers en fin de journée, sinon il devra se faire couper la tête. Il se fera couper la tête. Le second fils suit le même chemin. Le troisième fils choisit la petite moitié du gâteau et la bénédiction, partage le gâteau avec le chien qui lui offre une flute qui ramènera les pluviers. Le fermier s'en aperçoit et sa femme essaie d'acheter la flute contre un bon montant, et même pour la permission de l'embrasser pendant une demi-heure. Rien n'y fait, il ne vend pas sa flute, si bien qu'il repart avec un sac d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Un normand (France) | ± 5¼ pages | Guy de Maupassant
Près de Rouen, sur le bord de la Seine, le narrateur et son compagnon vont visiter le père Mathieu, dit le père « La Boisson », ancien sergent-major qui s'occupe d'une chapelle protégée par la Vierge, dite chapelle de  « Notre-Dame du Gros-Ventre », et fréquentée par les filles enceintes, les filles-mères... Le bonhomme vend aussi des statuettes de saints peintes en vert, chaque statuette guérissant une maladie. Le bonhomme boit beaucoup et a inventé un saoulomètre qui n'existe pas, mais qui lui fait dire son degré d'alcool, qui joue dans les quarante-cinq, les soixante-quinze, les quatre-vingt-dix, mais sans jamais dépasser le mètre. Deux vieilles femmes viendront chercher la statue de saint Blanc, que le bonhomme retrouvera dans le trou de la cabane à lapins !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

P 2.6 - L’Ourse (Italie) | ± 5¾ pages | Giambattista Basile
La femme du roi est mourante ; elle lui fait promette de ne se marier qu'avec une femme qui l'égalera en beauté. Le roi fait défiler toutes les femmes du royaume ; une seule égale la beauté de la reine : sa fille, la princesse. Une vieille donne à la princesse un morceau de bois qu'elle met dans sa bouche, et qui lui permet de se transformer en ourse. Elle s'enfuit. Un prince remarque l'ourse et l'adopte. Mais le prince et triste, puis malade. Il aime l'ourse, car il l'a vue sous sa forme de femme. Le fils demande à sa mère la reine la permission de donner un baiser à l'ourse ; elle accepte. Le prince l'embrasse, museau à museau, le morceau de bois tombe et l'ourse redevient princesse, et épouse le prince.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

11 - L'oiseau (France) | ± 8¼ pages | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Une petite soeur est si trottinante, travaillante, aimante qu'on la surnomme l'Oiseau. Un jour, elle s'embarque sur un vaisseau pour traverser la mer. Au bout de trois mois, elle se retrouve à Chandernagor où elle se fait couper le nez par un soldat, victime d'un coup de soleil. Un orfèvre lui en refait un nouveau. Au Cambodge, elle éradique la peste avec le remède du choléra. Elle se retrouve à Siam et sauve le roi qui veut en faire sa reine ; mais elle avoue qu'elle est déjà mariée au Roi des rois, et repart au Cambodge où elle se fait couper une main. Dans le fleuve Jaune, un requin lui croque une jambe ; un tourneur lui en refait une en bois. Puis elle se fait crever un oeil qu'on remplace par un oeil de verre. Finalement, elle reviendra à Bellesme ; depuis, à l'hospice de la place, avec ses remèdes de partout, elle a fait en sorte qu'il n'y a plus de maladie, que de la vieillesse...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Nuit de Noël (France) | ± 3½ pages | Guy de Maupassant
Le narrateur a en horreur le réveillon de Noël. Il raconte qu'une année, en cette soirée d'avant Noël, où il écrivait, le vacarme des voisins avait rendu impossible son travail. Il avait décidé d'aller chercher une pauvre et lui offrir une nuit de Noël avec champagne, huîtres et écrevisses. Sur la rue, il ne rencontrait que des pauvres ... laides ... maigres car lui, il les aimait « grosses », en chair. « Le visage, c'est le dessert ; le reste c'est... c'est le rôti. » Puis il en trouve une et l'invite ; elle le suit ; ils mangent, boivent, s'embrassent à pleine bouche. Au lit, sous les couvertures, la fille se met à souffrir et il découvre qu'elle était en train ... d'accoucher. Les voisins débarquent et lui va quérir un médecin. Une garde-malade veille la nuit, mais la fille a besoin de repos et de reprendre des forces ; il l'héberge pendant six semaines. Ensuite, la fille l'aimait, éperdument, mais ... elle était devenu maigre comme un chat de gouttières...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

05 - Le petit sabotier (France) | ± 4½ pages | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
La Renaude, qui est une nourrice, et ivrognesse, prend à sa charge, contre douze francs le mois, un enfant, petit Jean. Mais elle le maltraite, et le médecin confie l'enfant à la Polyte. L'enfant devient sabotier. Une fois, on avait fait des fouilles dans la forêt pour chercher des vieux restants de murs d'avant Jésus-Christ, sans rien trouver. Or, petit Jean, lui, avait trouvé quelque chose. Le sous-préfet le questionne et petit Jean va lui montrer ce qu'il a trouvé : des bagues, boucles d'oreilles, pièces en or, collier en or... ayant appartenu à une belle princesse du temps des anciens Romains. Le sous-préfet a eu droit à de l'avancement ; petit Jean à trois cens pistoles ou mille écus. Assez pour cesser de fabriquer des sabots, et en faire faire aux autres...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse du Tomboso (Canada) | ± 4¾ pages | Tradition Orale
Un roi meurt et laisse à ses trois fils trois objets magiques : un sac toujours rempli de cent écus ; un cornet qui fait apparaître et disparaître cent mille hommes ; une ceinture qui vous transporte là où vous souhaitez être.  Petit-Jean se sert de la ceinture pour aller voir la princesse du Tombozo, mais elle lui vole la ceinture. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse pour racheter sa ceinture avec la bourse de cent écus, mais elle lui vole la bourse. Les soldats du roi battent Petit-Jean qui retourne chez ses frères qui le battent à leur tour. Petit-Jean retourne voir la princesse avec le cornet aux cent mille hommes pour obliger la princesse à lui redonner la ceinture et la bourse, mais elle lui vole le cornet et Petit-Jean est battu. Il s'en va et trouve des pommes et des prunes. Les pommes font pousser le nez ; les prunes le font rapetisser. Petit-Jean s'arrange pour que la princesse mange des pommes et que son nez s'allonge. Ensuite, déguisé en docteur, Petit-Jean donne des prunes en échange des trois objets mais il laisse la princesse avec un pied de nez.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’arbre de Noël (Angleterre) | ± 14½ pages | Charles Dickens
C'est la nuit de Noël ; à la vue de l'arbre de Noël, le narrateur se rappelle le passé et évoque plusieurs souvenirs. Dans la première partie, ce sont des image et objets attachés à l'arbre : objets décoratifs, cadeaux, jouets, puis les livres ... Jack, le tueur de géants ... le Petit Poucet ... le Chaperon rouge ... les Mille et une nuits ... Robinson Crusoé ... puis ses débuts de conteurs avec les histoires de revenants : un vieux château, une apparition, une jeune femme avec des clés rouillés parlant à un portrait... Ou quant lady Mary*** entendit des carrosses toute la nuit... Ou ce jeune homme qui vit venir son ami mort lui parler de l'autre monde... Ou cette jeune femme qui se vit elle-même dans le jardin... Ou l'oncle qui vit son cousin alors qu'au même moment il mourait à l'autre bout du monde...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Réalisation André Lemelin, conteur.

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...