Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici 25 contes tirés au hasard. Pour renouveler la sélection, rechargez la page.

LiMy Thumb.

Le Diable et le couturier (France) | ± 1½ page | Adolphe Orain
Un couturier mange des prunes et dit : « si j'en mange une autre, que le diable m'emporte ». Le diable arrive et le met dans un sac et va faire des affaires. Entretemps, un gardien de troupeau délivre le couturier contre la promesse de se faire faire des habits. À la place du couturier, ils mettent un bouc méchant dans le sac.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[025] Septième et dernier voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 5¾ pages | Antoine Galland
Le calife demande à Sindbad d'aller porter sa réponse au roi de Serendbid, ainsi que des présents. Le voyage se fait bien et Sindbad remet le tout au dit roi. Mais quatre jours après son départ de l'île, le vaisseau sur lequel il prend place est attaqué par des corsaires ; Sindbad est fait prisonnier et vendu comme esclave, sur une grande île. Il est acheté par un riche marchand et doit tuer des éléphants, avec son arc et ses flèches, pour leurs dents. Il en tue un à chaque jour pendant deux mois ; mais voilà que les éléphants arrivent. Le plus gros déracine l'arbre sur lequel est Sindbad ; l'éléphant le met sur son dos et amène Sindbad au cimetière des animaux, où il y a de multiples ossements et dents d'éléphants, mettant ainsi fin au carnage des vivants. Le patron de Sindbad, au courant de l'affaire, qui est maintenant plus que riche, et donne sa liberté à Sindbad, ainsi qu'un demi bateau d'ivoire ; Sindbab fait du commerce lors de son retour, et arrive à Bagdad de nombreuses richesses. Il va faire le compte rendu de son voyage au calife. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad qui dit à Sindbad que ce dernier a mérité une vie agréable et tranquille, et qu'il continue à vivre dans la joie jusqu'à l'heure de sa mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Chroniques du Cadger’s Club (France) | ± 16½ pages | Louis Hémon
I. Fred Diggins combat un novice. Fred est non-chalant, il s'ennuie, donne des crochets, évite des directs, sous le regard du patron et de Fatty Bill. Et puis Fred lance un dur crochet du gauche qui met le nocive knock-out. 2. Le patron frappe sur le ballon ; puis boxe avec Bill ; mais le patron a peur ; il retournera frapper le ballon pour l'envoyer rebondir contre le mur... 3. Le patron est seul dans la salle. Il pense à sa peur sur le ring ; un inconnu se présente et l'invite au combat ; les deux mettent leurs gants et le patron reçoit des coups, tombe et se relève, et comprend que le choc et la douleur ne sont pas si humiliants... Il frappe et assomme l'autre. 4. Le patron combat en public ; il attrape les coups, tombe, se relève, puis se déchaîne au sixième round. Ce ne sera pas assez, il perd par décision. Mais les autres savent maintenant que c'est « un garçon comme eux, qui s’était aligné à son heure, et qui avait tenu jusqu’à la fin. » 5. Bill raconte la fois qu'il s'était peinturé en nègre pour combattre à l'arène de Hampstead Heath. C'est un de ses amis qui s'était présenté et il lui en avait fait voir de toutes les couleurs et pour finalement par frapper Sal, sa petite amie qui était venue avec un autre et qui l'avait traité de « Sale nègre ! » Ce qui lui avait valu huit jours de tôle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le héron, les poissons et l'écrevisse (Russie) | ± ½ page | Léon Tolstoï
Un héron fait croire aux poissons qu'on videra l'étang et offre de les transporter, l'un à la fois, dans un autre étang. C'est le tour de l'écrevisse qui voit, dans le champ, les arêtes de poissons ; il serre de ses pinces le cou du héron et l'étrangle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

3. Être la bru de son mari : La fin de l’été (Canada) | ± 4 pages | Rémi Savard
Un père porte son fils, Aiashesh, sur une île et l'abandonne. L'enfant appelle son grand-père qui vient le chercher et le ramène sur le continent. Aiashesh ne pourra chanter que s'il tire une flèche au ciel et une dans la terre. Pour retrouver son père, il doit passer à travers une peigne qui se transforme en forêt, sous de la résine avec l'aide d'un renard-chien, puis il doit contourner une falaise. Sa mère le reconnaît. Son père pose une peau de caribou que Aiashesh rejette. Aiashesh mange avec sa mère de la graisse. Son père veut qu'il chante. Il lance les flèches au ciel et dans la terre et chante. Le feu prend partout, et brûle la tente.  Aiashesh protège sa mère ; son père brûle. La graisse a fondu ; les animaux viennent y plonger : castor, caribou, perdix, lièvre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 135 - La mariée blanche et la mariée noire (Allemagne) | ± 3½ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une paysanne a une fille et une belle-fille. Dieu fait devenir la mère et la fille noires et laides. La belle-fille a trois voeux : belle, riche et la joie éternelle. Son frère en fait un tableau et le roi tombe amoureux. En chemin, la mère qui est une sorcière fait tomber la fille à l'eau qui se change en cane. Le roi jette le frère dans une fosse de serpents ; la sorcière ensorcelle le roi qui pense belle la laide. La cane revient trois fois en demandant où est son frère. La troisième fois, le roi transperce la cane qui redevient jeune fille. Elle explique tout au roi. Le roi met la mère et la fille dans un baril garni de clous attaché à un attelage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Plante enchantée (France) | ± 5¼ pages | Armand Silvestre
En pays de Gascogne, et dans le temps (en 1547) où les amoureux n'avaient pas le temps aux honneurs (et vice-versa), vivait une jeune femme, Izoline, avec des cheveux moirés comme des ailes de corneille ; très belle et très pauvre. La baronne proposa à son fils Adalbert le plan que voici : elle influencerai le mariage entre Izoline et le vieux baron des Engrumelles ; Izoline deviendrait une riche veuve qu'Adalbert pourrait ensuite remarier. Tout se passa comme prévu sauf la venu d'un ami presque frère du baron, « le noble Miguel Antonio Etchegobar, un des rares Espagnols ayant le coeur d’un Français ». À partir de ce moment, le baron eut l'air réellement de rajeunir et sa jeune femme de s'épanouir. En effet, l'ami avait donné de la coca divine au baron dont on avait tiré un vin bienfaisant. Alors que la taille de la baronne s'arrondissait ; le regret assaillait l'ambitieux Adalbert.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 176 - Le temps de la vie (Allemagne) | ± 1½ page | Wilhelm et Jacob Grimm
Dieu donne trente ans aux créatures mais c'est trop pour l'âne, le chien, le signe. L'homme reçoit les années que les animaux ne voulaient pas.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 181 - L'ondine de l'étang (Allemagne) | ± 4¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une ondine d'étang rend riche un meunier mais se réserve le droit de prendre ce qui vient de naître chez lui. C'est son fils. Mais celui-ci vieillit et se marie avec la fille du seigneur du village. Un jour de chasse, il se lave les mains dans l'étang et l'ondine le tire sous l'eau. Sa femme fait un rêve : une vieille vit dans une cabane sur une montagne. Elle va la voir et elle lui donne tour à tour : un peigne d'or, un flûte d'or, un rouet d'or. À chaque fois, le chasseur réapparaît et finit par être libéré. L'eau inonde et la femme et l'homme se changent en crapaud et grenouille. L'eau se retire et ils redeviennent humain mais se perdent de vue. Plusieurs années plus tard, en gardant des moutons, ils se retrouvent.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Coeurs et croix (États-Unis) | ± 11 pages | O. Henry
Baldy Woods dit à Webb Yeager (qui est marié à Santa Yeager, qui est la reine du bétail qui a hérité du ranch de son père) qu'il pourrait être rien de moins que le roi. Webb essaie de donner un ordre mais Santa le corrige et change l'ordre. Webb part travailler dans un autre ranch. Son patron fait acheter des vaches Sussex à Santa. Elle « tatoue » un signe sur une vache blanche et Webb reconnaît la marque. Il retourne rejoindre Santa, sa « reine », qui lui montre, dans un berceau, le nouveau « roi » du bétail !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les aventures du chardon (Danemark) | ± 3¾ pages | Hans Christian Andersen
Un jeune homme tire une fleur d'un chardon qu'il offre à une jeune femme qui lui offre son coeur. Le chardon est convaincu que c'est grâce à lui...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Cinq dans une cosse de pois (Danemark) | ± 2½ pages | Hans Christian Andersen
Cinq pois sortent de leur cosse et sont tirés 'advienne que pourra' à l'aide d'un fusil. L'un deux tombe dans la mousse sous une fenêtre ; à mesure que ses feuilles vertes poussent, une petit fille malade guérit à la grande surprise de sa mère.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Belle aux cheveux d’or (France) | ± 10½ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Le roi veux épouser la Belle aux cheveux d’or ; mais elle ne veut pas. Avenant se propose d'aller voir la Belle pour le roi. Ce dernier fait emprisonner Avenant, croyant qu'il voulait séduire la Belle ; puis le délivre pour qu'il aille convaincre la Belle d'épouser le roi. En chemin, il remet un carpe à l'eau, sauve un corbeau en tuant l'aigle qui le menace, libère un hibou des filets qui le retiennent prisonnier, et adopte un petit chien. La belle demandera qu'Avenant lui ramène la bague qu'elle a perdue dans une rivière - la carpe trouvera la bague ; qu'il tue une géant qui menace son royaume - le corbeau l'y aidera en crevant les yeux du géant ; qu'il rapporte de l'eau enchantée d'une fontaine gardée par des dragons - le hibou ira quérir l'eau. La princesse accepte de marier le roi, qui est jaloux d'Avenant qu'il fait emprisonner. Pour paraître mieux aux yeux de la Belle, le roi met sur son visage l'eau enchantée qui rend plus beau et jeune, mais l'eau a été remplacée par une autre eau qui fait mourir les rois criminels. Le roi meurt ; la Belle fait délivrer Avenant qu'elle épouse, et fait roi.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le jeune pêcheur ou Les bords de la Loire (France) | ± 5½ pages | Jean-Nicolas Bouilly
Deux petites amies sont touchées par une femme et son enfant ; l'homme, qui est un pêcheur, est appelé à la guerre. Elles intercèderont auprès d'un général, connaissance de leur famille. Ce dernier aura une autorisation permettant à l'homme d'éviter la conscription, et de s'occuper de sa petite famille. Un jour où les fillettes et leurs proches traversent le fleuve sur un bac, les passeurs perdent le contrôle de leur embarcation qui menace de s'enfoncer dans l'eau. Le pêcheur et sa femme arrivent dans leur barque, et procèdent au sauvetage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

03 - La foire de la Brière (France) | ± 9¾ pages | Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
Le petit gars Guillot, Pierre Guillot, va dans la forêt la demande de son père qui ne veut pas que son fils le voit boire un coup. Car Pierre Guillot vient de faire sa première communion. Dans la forêt, convaincu d'avoir de porter le bon Dieu en lui, n'a peur de rien. D'ailleurs, il rencontrera coup sur coup une géante, un dromadaire, un lion, un ours, une panthère, un serpent et un singe qu'il ramènera au propriétaire de la ménagerie qui s'était enfuie dans la forêt. On ne trouva pas le loup car le lion l'avait peut-être mangé ? Le conte se termine avec l'étrange morale que voilà : « Et dans les pays même d’où viennent les éléphants, les lions et les panthères, n’a-t-on pas vu des peuples s’enivrer de servitude, comme on s’enivre d’opium, jusqu’à la mort ? »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Poissons et pêcheurs (Angleterre) | ± 2½ pages | Jerome Klapka Jerome
Deux voyageurs arrivent dans une auberge et s'informent à propos d'une grosse truite posée sur une vitrine au-dessus de la cheminée. Un premier bonhomme raconte comme il l'a pêchée avec un vairon, et s'en va. Un second bonhomme raconte à son tour comment il l'a pêchée avec une mouche, puis un troisième avec un barbeau. Enfin, l'aubergiste raconte que c'est lui qui l'a pêchée par accident, alors qu'il était enfant. Un des deux touristes, curieux, monte sur une chaise pour voir la truite de plus près, perd l'équilibre et tombe avec la truite qui se casse en mille morceaux : elle était faite en plâtre de Paris.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La ruse de M. de Frontenac (Canada) | ± 8 pages | Charles Quinel
En 1689, des milliers d'Iroquois attaquent les colons de la Nouvelle-France et font des centaines de mort. Frontenac ordonne d'attaquer les vrais responsables : les Anglais de la Nouvelle-Angletterre. Le contingent est divisé en trois : Sainte-Hélène et d'Iberville partent avec l'un deux. Les Canadiens reviennent vainqueurs laissant derrière eux morts, massacres et ruines. Les Anglais veulent se venger à leur tour, mais l'armée de Winthrop doit revenir sur ses pas, incapable de faire le chemin que les colons français avaient fait à pied en plein hiver. Par contre, Phipps et ses trente-cinq nefs anglaises jettent l'ancre devant Québec le 16 octobre 1690. Les canons sur terre et sur eau font rage ; quinze cents Anglais débarquent, mais des attaques à la « canadienne » qui ne se font pas à découvert mais par petits groupes dissimulés sèment le doute dans l'esprit des Anglais, comme les cloches qui tout à coup sonnent le tocsin... Les Anglais regagnent leur bateau et s'en retournent pour Manhatte (New York) et apprendront, plus tard, que Frontenac n'avait que cent hommes pour défendre la ville !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La médaille de Sainte-Anne (Légende du canton de B) (France) | ± 3½ pages | Adolphe Orain
Une mère est sa fille vont faire pèlerinage à Sainte-Anne-d'Auray pour sa fille qui a été guérie de la fièvre. Sur le retour, ils demandent l'hospitalité et dans la nuit le propriétaire tente de tuer les deux femmes avec un couteau mais la lame se brise contre la médaille de Sainte-Anne. L'homme est paralysé du bras et va se livrer à la justice.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 012 - Raiponce (Allemagne) | ± 3¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un homme va voler des raiponces dans le jardin d'un sorcière qui le surprend. En échange, l'homme lui donnera l'enfant que sa femme attend. La sorcière garde dans la tour l'enfant qui devient un jeune fille. La sorcière peut monter dans la tour grâce aux longs cheveux de la jeune fille. Un prince découvre la jeune fille. La sorcière découvre le tout. Elle coupe les cheveux de la jeune fille et le prince en sautant de la tour devient aveugle. Mais ils se retrouvent alors que la jeune femme élève leurs deux enfants.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Jos Gallant (Canada) | ± 4¼ pages | André Lemelin
Joseph O'Neil est obèse et alcoolique et veut se lancer sous un train. Satan lui propose un pacte : la beauté pendant un an. Le matin suivant, Joseph devient Jos Gallant et va à une veillée de danse traditionnelle. Il danse avec Mary mais un rival en veut à Jos Gallant. Jos se défend et tue par accident l'autre. Jos Gallant se sauve mais est rattrapé par les policiers ; le juge le condamne à être enfermé dans une asile. Satan vient chercher Jos Gallant mais, avec ruse, Jos trompe le diable en lui demandant de se couper la tête avec une sciotte. Jos Gallant est libre mais a sur la tête deux cornes...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Crinoline (Canada) | ± 2¼ pages | Paul Stevens
Le tonnelier du village attend trois cents cercles pour fabriquer des tonneaux. Or, les cercles disparaissent. Le tonnelier s'adresse au curé du village qui passera le « message » lors de la prochaine messe. Or, à la messe, toutes les femmes portent des crinolines, à la vue de l'ampleur de leur robe. On sent un malaise général ; le jour même, toutes les femmes vont sur une île, et fabriquent, avec des joncs, des cercles, et peuvant ainsi remettre les trois cents cercles du tonnelier à où ils auraient dû être quelques jours auparavant.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Et la cloche sonnait... (Canada) | ± 8 pages | Charles Quinel
Pierre, le sonneur de cloche de Saint-Charles, est amoureux de Madeleine, mais le père de cette dernière lui refuse sa main : Pierre est trop pauvre. La jeune fille part à la ville et le sonneur de cloche coupe la corde de la cloche de l'église et va se pendre avec. On refuse de parler de suicide, surtout le recteur de la paroisse et Pierre est enterré dans le cimetière. Or, depuis ce jour, lorsque le vent vient de l'est, la cloche sonne d'elle-même le glas, même lors des mariages. L'église est désertée car on la croit hantée, et le recteur va pratiquer dans une autre paroisse. Bien des années plus tard, un nouveau recteur arrive dans la paroisse et se présente à la grocerie. Il est bien décidé à aller voir dans le clocher et savoir pourquoi cette cloche sonne d'elle-même. C'était une planche qui s'était détachée et qui cognait contre la cloche, lorsque le vent venait de l'est, et non un fantôme. À moins que le recteur n'aie rencontré le fantôme du sonneur...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le vieux réverbère (Danemark) | ± 5 pages | Hans Christian Andersen
On s’apprête à remplace un vieux réverbère. Encore bon pour le service ou bon pour la fonderie? C’est son dernier soir. Il se rappelle le passé : un garçon lisant une lettre d’amour, un cortège funéraire… Puis trois candidats pour le poste de réverbère se présentent : une tête de hareng, un morceau de bois pourri, un ver luisant. Puis le vieux réverbère se retrouve dans le fauteuil dans la maison du vieux veilleur de nuit et sa femme. Ce dernier lit des récits de voyage pour faire rêver sa femme…

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Chroniques du Cadger’s Club (France) | ± 16½ pages | Louis Hémon
I. Fred Diggins combat un novice. Fred est non-chalant, il s'ennuie, donne des crochets, évite des directs, sous le regard du patron et de Fatty Bill. Et puis Fred lance un dur crochet du gauche qui met le nocive knock-out. 2. Le patron frappe sur le ballon ; puis boxe avec Bill ; mais le patron a peur ; il retournera frapper le ballon pour l'envoyer rebondir contre le mur... 3. Le patron est seul dans la salle. Il pense à sa peur sur le ring ; un inconnu se présente et l'invite au combat ; les deux mettent leurs gants et le patron reçoit des coups, tombe et se relève, et comprend que le choc et la douleur ne sont pas si humiliants... Il frappe et assomme l'autre. 4. Le patron combat en public ; il attrape les coups, tombe, se relève, puis se déchaîne au sixième round. Ce ne sera pas assez, il perd par décision. Mais les autres savent maintenant que c'est « un garçon comme eux, qui s’était aligné à son heure, et qui avait tenu jusqu’à la fin. » 5. Bill raconte la fois qu'il s'était peinturé en nègre pour combattre à l'arène de Hampstead Heath. C'est un de ses amis qui s'était présenté et il lui en avait fait voir de toutes les couleurs et pour finalement par frapper Sal, sa petite amie qui était venue avec un autre et qui l'avait traité de « Sale nègre ! » Ce qui lui avait valu huit jours de tôle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Fortuné Bellehumeur (Canada) | ± 8¾ pages | Paul Stevens
En 1777, dans le coin de Saint-Sulpice, Fortuné Bellehumeur chemine, mais une tempête de neige l'oblige à s'arrête à l'auberge du Lion d'Or. On ne peut ni ne veut le recevoir ; l'auberge est réservée pour un mariage mais, faisant le « sourd », il s'invite tout de même, prend place, mange, dort dans une chambre qui était pour quelqu'un d'autre, et part le lendemain matin en ne donnant que la moitié de la somme demandée par l'aubergiste, en lançant : « j’ai pour règle invariable de ne pas accepter de change... Vous le donnerez au garçon ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...