Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici 25 contes tirés au hasard. Pour renouveler la sélection, rechargez la page.

LiMy Thumb.

Pierre Souci dit Va-de-Boncœur (Canada) | ± 20½ pages | Paul Stevens
En 1851, Pierre Souci part de son village québécois et s'en va en Californie. Après quatre mois de navigation, il reçoit un coup de poing entre les deux yeux lorsqu'il débarque à San Francisco, et se fait voler son portefeuille. Il rattrape le voleur ; des policiers arrivent. Se sachant bien s'exprimer en anglais, il se retrouve en prison, puis passe devant le juge et repart pour la prison. Il est libéré, car son accusateur a été tué dans une bagarre. Il apprend la cuisine, puis va travailler dans les mines où il tombe malade ; ça lui coûte son or. En revenant, il apprend que l'argent qu'il a gagné ne vaut pratiquement plus rien. Il part en Louisiane sur un navire, et fait la cuisine. À la Nouvelle-Orléans, il travaille pour un médecin-charlatan, mais ce dernier s'enfuit et disparaît. Il revient au Québec, et apprend que son père est mort. Il se marie, fonde une famille et comprendra : « heureux celui qui laboure la terre paternelle et récolte en paix ses produits !  »

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 004 - Histoire de celui qui s'en alla apprendre la peur (Allemagne) | ± 7½ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un enfant sot veut apprendre la peur. Il travaille pour le bedeau qui veut lui faire peur mais le sot jette le bedeau dans les escaliers. Le père de l'enfant le chasse et ce dernier part pour chercher des frissons. Il passe une nuit sous un gibet où sont pendus sept hommes. Ensuite, il va dans une auberge où on lui parle d'un château maudit. S'il passe trois nuits, il pourra marier la princesse et sera riche. La première nuit il se promène sur un lit et a affaire à des chats noirs. La deuxième nuit des moitiés d'hommes tombent par la cheminée et jouent aux quilles avec des tibias et des crânes. La troisième nuit, il réanime un mort en le réchauffant puis coince la barbe d'un vieux dans une enclume. Il repart avec de l'or et marie la princesse qui lui verse des goujons ; et le sot a enfin des frissons.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’Oiseau bleu (France) | ± 28¾ pages | Marie-Catherine d' Aulnoy
Un roi est inconsolable à la mort de la reine, jusqu'à ce qu'il se présente au château une femme habillée de noir, pleurant et sanglotant. Ils pleurent ensemble, pleurent moins, ne pleurent plus, et se marient. La roi avait une fille jolie et gentille, Florine ; la reine une fille laide et méchante, Truitonne.  Le roi Charmant se présente au château et tombe en amour avec Florine, au désespoir de la reine et Truitonne. On enferme Florine dans une tour ; mais Charmant la retrouve. Truitonne se fait passer pour Florine, et Charmant lui donne sa bague ; elle l'amène ensuite voir la fée Soussio, sur une chaise volante traînée par des grenouilles ailées. Après vingt jours, la fée transforme Charmant en Oiseau Bleu pour une durée de sept ans. L'Oiseau retrouve Florine à la tour, et lui apporte des diamants et autres présents. Deux ans plus tard, la reine apprend que Florine et l'Oiseau se voient ; elle fait mettre des rasoirs dans les arbres et l'oiseau est blessé. Heureusement, l'enchanteur, son ami, le retrouve et le ramène avec lui. Il ira voir la fée pour faire un arrangement ; elle redonne son apparence à Charmant, et lui il embellit Truitonne ; ils pourront ainsi se marier. Pendant ce temps, le père de Florine est mort et le peuple a chassé la reine. Florine se déguise en paysanne, se noircit avec de la suie, comme une Souillon, et part à la recherche de Charmant. En chemin, une vieille lui donne quatre oeufs qui lui serviront : à franchir une montagne d'ivoire ; à en descendre une autre lisse comme un miroir ; à faire un petit carrosse d'acier, pour donner à Truitonne contre la permission de dormir dans le cabinet des Échos ; à faire un pâté de six oiseaux, pour dormir encore dans le cabinet des Échos. Enfin, Charmant, qui n'a pas pris sa drogue avant de dormir, l'entend et la retrouve. L'enchanteur et une fée fameuse arrivent et sont plus fort à deux que la fée Soussio. Charmant et Florine se marient et Truitonne est transformée en truie...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Cendrillon (France) | ± 5 pages | Charles Perrault
Un homme épouse une femme ; lui a une fille et elle deux. La fille de l'homme, Cendrillon, est confinée aux viles occupations ; les deux autres sont traitées comme des princesses. Le roi donne un bal et la marraine fée de Cendrillon lui donne un carrosse et des chevaux à partir d'une citrouille et de souris pour aller au bal. C'est la plus jolie. Le second soir, elle part tout juste avant minuit mais laisse tomber une pantoufle de verre. Le prince la retrouve et la marie.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La belle que voilà (France) | ± 5½ pages | Louis Hémon
Deux vieux amis, Thibault et Raquet, qui ne s'étaient pas revus depuis quinze ans, se retrouvent dans un café et se rappellent le passé, surtout Liette, la petite Liette. Elle était morte, depuis, laissant souvenirs, pensées et tristesse... Puis Raquet déballe son sac : son amour pour Liette ; le temps qui avait passé ; car il est de ceux pour qui les amourettes d'enfance ne deviennent jamais de ces choses dont on rit... Ses souvenir d'elle, il les passe en revue tous les soirs quand il est seul, pour ne pas oublier... Car il a peur de tout oublier...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 119 - Les sept Souabes (Allemagne) | ± 2¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Sept habitants de Souabe partent en voyage à travers le monde mais un rien les effraie : un frelon qu'ils prennent pour un tambour ; un lièvre qu'ils prennent pour une bête effrayante. Ensuite, ils traversent une rivière et s'y noient tous.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La croix du sud (Afrique) | ± 1½ page | Tradition Orale
Un enfant naît lors d'un orage. Le sorcier veut faire de la magie pour protéger l'enfant mais le chef invoque Dieu. Dieu fera vivre l'enfant jusqu'à quinze ans et le sorcier s'en donne le crédit. Lorsque l'enfant a quinze, avec le sorcier, ils sont convoqués devant le roi d'un autre pays. Le sorcier ne se prosterne pas ; l'enfant ose prendre la parole. Les deux meurent. Depuis ce temps, on peut voir, la nuit, une croix dans le ciel, la Croix du Sud.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[025] Septième et dernier voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 5¾ pages | Antoine Galland
Le calife demande à Sindbad d'aller porter sa réponse au roi de Serendbid, ainsi que des présents. Le voyage se fait bien et Sindbad remet le tout au dit roi. Mais quatre jours après son départ de l'île, le vaisseau sur lequel il prend place est attaqué par des corsaires ; Sindbad est fait prisonnier et vendu comme esclave, sur une grande île. Il est acheté par un riche marchand et doit tuer des éléphants, avec son arc et ses flèches, pour leurs dents. Il en tue un à chaque jour pendant deux mois ; mais voilà que les éléphants arrivent. Le plus gros déracine l'arbre sur lequel est Sindbad ; l'éléphant le met sur son dos et amène Sindbad au cimetière des animaux, où il y a de multiples ossements et dents d'éléphants, mettant ainsi fin au carnage des vivants. Le patron de Sindbad, au courant de l'affaire, qui est maintenant plus que riche, et donne sa liberté à Sindbad, ainsi qu'un demi bateau d'ivoire ; Sindbab fait du commerce lors de son retour, et arrive à Bagdad de nombreuses richesses. Il va faire le compte rendu de son voyage au calife. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad qui dit à Sindbad que ce dernier a mérité une vie agréable et tranquille, et qu'il continue à vivre dans la joie jusqu'à l'heure de sa mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Bonne humeur (Danemark) | ± 3¼ pages | Hans Christian Andersen
Un homme est toujours de bonne humeur ; sûrement à cause de son père qui était cocher de corbillard. Alors, il lit le journal et se promène au cimetière pour garder sa bonne humeur. Ici, il observe les restes d'un homme malheureux qui fustigeait toujours lorsqu'il allait au théâtre, ici un homme heureux d'origine noble, ici un homme de soixante-sept ans qui a une une nouvelle idée qui l'a tué...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Misère humaine (France) | ± 4 pages | Guy de Maupassant
Le narrateur parle de la souffrance, la misère des vieux... sans pain, sans espoir, sans argent...  et raconte la fois où il est allé, accompagné d'un médecin, chez des pauvres qui souffraient d'angine et de fièvre. Ils y ont trouvé la mère et sa fillette, sans eau ni soin depuis vingt-quatre heures. La mort rôde dans cette maison délabrée ; où le père et son fils ont été emportés par la maladie. Le narrateur laisse de l'argent pour qu'une garde viennent veiller les malades... et se sauve...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

05 - Le Poirier de Misère (Belgique) | ± 7½ pages | Charles Deulin
La mère Misère a peu de choses : un bâton, un sac, un chien et un poirier. Un jour d'hiver, un mendiant demande l'hospitalité et Misère l'accueille. C'est en vérité saint Wanon, qui lui offre un voeu pour la remercier. Elle demandera que celui qui montera dans son poirier y soit pris, jusqu'à ce qu'elle le libère. Des enfants, qui volaient des poires, y sont pris ; elle les libère et c'est certain qu'ils ne reviendront plus. Puis la Mort vient chercher Misère ; elle lui demande d'aller chercher des poires dans l'arbre et la Mort y est prise. C'est l'éternité sur la terre ; plus personne ne meurt. Mais c'est aussi la décadence : plus personne ne meurt, et la maladie n'en finit plus de faire souffrir ; les lois se relâchent et les crimes pulluent. Un jour, le docteur De Profundis retrouve la Mort ; en essayant de la libérer, il se fait prendre par l'arbre, comme bien des paysans, si bien que le poirier est couvert d'hommes. La Misère acceptera de libérer la Mort à la condition de choisir elle-même le moment où la Mort pourra venir la chercher. Ce moment n'est pas encore venu et c'est pour cette raison que la Misère est toujours dans le monde...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois frères (France) | ± 7½ pages | Adolphe Orain
Un père et une mère ont trois fils ; deux dépensiers, un travaillant, qui est le plus jeune.. Les parents meurent ; les trois fils partent et prennent trois chemins. Le plus jeune, Louis, arrive chez un fermier où toute la maisonnée est en pleurs. Louis demande pourquoi : une méchante fée a volé toute les vaches qui son gardées par son dragon ; celui qui les ramènera mariera la très belle fille du fermier. Louis part et rencontre un vieille femme qui lui dit comment faire : demander à la sorcière la fleur qui peut déjouer les sorts. Un : ne pas la précéder ; deux : ne pas se pencher vers vers le trou ; trois ; tuer le dragon qui aura mangé la sorcière. Louis fait le tout et revient avec les vaches. Sept ans plus tard, Louis retrouve ses frères et les invite à demeurer chez lui.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le bateau de Saint-Cyr ou Le gros chien de ferme (France) | ± 6¼ pages | Jean-Nicolas Bouilly
En traversant sur le bateau qui fait les deux rives de la Loire, une jeune fille, Agathine, retire de l'eau un chien que des enfants y avaient précipité. Le chien, Dragon, se fait l'ami de la fillette, et ne la quitte jamais. Le propriétaire du chien ne peut plus le garder à la maison ; le chien, dès qu'on le détache, va retrouver Agathine. Un jour, un jeune taureau charge Agathine et son père ; Dragon foncera sur le taureau et l'égorgera, protégeant ainsi la fillette et son père.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La panacée du Capitaine Hauteroche (France) | ± 23¼ pages | Louis Octave Uzanne
Le capitaine Hauteroche gère son débit de Vins et Tabac, « Au vieux grognard ». Il s'occupe d'un mannequin habillé d'un uniforme de grenadier de l'Empire, en face du débit. Lorsque cette fois où il se met à conter des récits à propos d'une gourde à eau-de-vie. En 1793 où il fut fait prisonnier par les chouans de Cathelineau ; alors qu'il allait être enterré vivant avec d'autres canonniers, les dragons sont arrivés et ont dispersé les paysans. Clasquo le Péruvien donna à boire au capitaine (qui était à l'époque artilleur) une fameuse boisson à base de coca, qui aussitôt redonna la forme et la force au capitaine. La boisson fut de nouveau salvatrice pendant la campagne de Saxe en 1813, alors que les boulets russes avaient le tonnerre du diable dans leur mitraille. Et lors d'un froid de novembre sur le territoire russe. Le capitaine Hauteroche aurait sûrement vécu jusqu'à un âge vénérable s'il n'avait pas été victime d'une chute sur le verglas à 91 ans.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Chroniques du Cadger’s Club (France) | ± 16½ pages | Louis Hémon
I. Fred Diggins combat un novice. Fred est non-chalant, il s'ennuie, donne des crochets, évite des directs, sous le regard du patron et de Fatty Bill. Et puis Fred lance un dur crochet du gauche qui met le nocive knock-out. 2. Le patron frappe sur le ballon ; puis boxe avec Bill ; mais le patron a peur ; il retournera frapper le ballon pour l'envoyer rebondir contre le mur... 3. Le patron est seul dans la salle. Il pense à sa peur sur le ring ; un inconnu se présente et l'invite au combat ; les deux mettent leurs gants et le patron reçoit des coups, tombe et se relève, et comprend que le choc et la douleur ne sont pas si humiliants... Il frappe et assomme l'autre. 4. Le patron combat en public ; il attrape les coups, tombe, se relève, puis se déchaîne au sixième round. Ce ne sera pas assez, il perd par décision. Mais les autres savent maintenant que c'est « un garçon comme eux, qui s’était aligné à son heure, et qui avait tenu jusqu’à la fin. » 5. Bill raconte la fois qu'il s'était peinturé en nègre pour combattre à l'arène de Hampstead Heath. C'est un de ses amis qui s'était présenté et il lui en avait fait voir de toutes les couleurs et pour finalement par frapper Sal, sa petite amie qui était venue avec un autre et qui l'avait traité de « Sale nègre ! » Ce qui lui avait valu huit jours de tôle.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de Christic qui devint pape à Rome (France) | ± 8½ pages | François-Marie Luzel
Une femme pieuse visitée régulièrement par un ange blâme une autre femme qui donne naissance à des bâtards. L'ange lui dit de se marier avec le premier venu et ne revient plus. Elle donne sur un ivrogne. Ils ont un fils et trouve une marraine et un parrain ; ce dernier donne à boire et à manger à la petite famille autant que besoin, ils n'auront qu'à ouvrir l'armoire. Puis les parents fouettent l'enfant, Christic, et envoient le domestique tuer l'enfant. Il tuera un chien plutôt et attachera l'enfant par les pieds à la branche d'un arbre. Des seigneurs passent par là et l'enfant explique qu'un démon habitent chez eux. Ils devront dire au démon pour s'en débarasser, "prend la première chose qui te tombe sous la main", et ce sera une échelle. Plus tard, l'enfant avertira que des voleurs s'introduiront dans une auberge dans des mannequins creux. Puis il rira à la mort d'un enfant. Il avertira qu'un château passera au feu. Puis il pleurera la mort d'un moine. Enfin, lorsqu'ils arriveront à Rome, l'enfant, un vieux, un autre garçon, le bâton de Christic s'enflammera trois fois sur trois jours ; il sera nommé Pape, confessera ses parents et leur ouvrira ses bras.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux frères (Russie) | ± 1½ page | Léon Tolstoï
Deux frères découvrent, dans la forêt, une pierre sur laquelle est écrit : celui qui suit son chemin, trouve une rivière, prend les oursons à l'ourse, se sauve dans une montagne, trouvera le bonheur dans une maison. L'un des frère est sceptique et a peur du danger ; l'autre suit les consignes et devient tzar pour cinq années. Il est déchu et va retrouver son frère ; ils se racontent leurs histoires. Ni un ni l'autre regrettent : l'un a vécu sans tracas ; l'autre est déchu mais a des souvenirs...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Une bonne fortune (France) | ± 16½ pages | Philarète Chasles

Le narrateur est à Palerme, en Sicile. Une fois, en observant la marina, il voit un capucin qui pique sa curiosité ; pendant quinze jours, les deux hommes se croisent et se parlent. Ensuite, le capucin raconte son histoire : un soir au théâtre, il entend un dandy insolent parler de son aventure avec une femme mariée. De retour chez lui, en consultant les journaux et la section des potins, il trouve une description similaire à celle du dandy, et déduit que cette femme ne peut être que sa sienne : Marie. Sur les conseils d'un moine, il retourne en Angleterre et accuse sa femme. Cette dernière, avec son père, et le mari trompé, vont à l'auberge où le drame s'est joué. Ils y questionnent l'aubergiste qui accepte de les suivre à Bath ; là-bas, ils comprennent que c'est une autre femme qui a utilisé d'identité de Marie, qui est innocente. Mais Marie trouve la mort deux mois plus tard ; l'homme, défait, depuis ce jour, vit dans un couvent.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Noël du petit joueur de violon I (Belgique) | ± 14½ pages | Camille Lemonnier
La nuit de Noël, un petit pauvre, Francesco, joue du violon près de la maison de M. Cappelle, qui rappelle qu'il donne à tous les ans cent francs aux pauvres. Le domestique s'apprête à chasser le garçon, mais la fille de M. Chappelle insiste pour lui donner un sou. Elle lui en donnera quatre. Il s'achètera un morceau de foie, et un pain. Voudra se joindre à des chanteurs et les accompagner avec son violon, sans succès. Se rappellera sa mère, son village dans les montages, son départ, et ceux des autres qui sont tous ... morts. Il retourne à la maison de M. Chappelle, et voit par les fenêtres le réveillon, la richesse, le bonheur... Il se s'assied sur son marteau, recroquevillé, et s'endort... pui rêve à des montagnes en caramel, des campagnes avec des tons d'émeraude, une galerie de pouding... Au matin, la servante de la maison trouvera sur le seuil un petit cadavre glacé...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les bossus (Canada) | ± 1½ page | Tradition Orale
Une femme est mariée avec un bossu jaloux. Un jour, trois bossus viennent pour quêter à manger. Mais son bossu de mari revient ; elle cache les trois autres bossus dans un coffre. Lorsque son mari est reparti, la femme ouvre le coffre mais les bossus sont morts. Elle demande au charretier de s'en débarrasser ; deux piastres pour un bossu. La femme fait croire au charretier qu'il n'y a qu'un bossu. Il le prend et va le jeter à l'eau. À son retour, il trouve le deuxième bossu en croyant que c'est le premier bossu. Puis le troisième en croyant que c'est encore le premier. Il ne comprend pas... Puis il voit le mari bossu arriver ; croyant que c'est encore le bossu qui est ressorti de l'eau (pour une quatrième fois), il l'assomme et le noie définitivement !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 186 : La Véritable Fiancée (Die wahre Braut) (Allemagne) | ± 6¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une jeune femme est maltraitée par sa marâtre qui lui demande l'impossible : de nettoyer douze livres de plumes ; de vider un étang avec une cuiller trouée ; de construire un palais au milieu de la plaine. À chaque fois, une vieille surgit, dit à la jeune femme de dormir, et fait le travail à sa place. La marâtre finit par mourir dans le palais, écrasée sous une porte. La jeune femme se fiance avec un prince qui part et ... ne revient pas. Elle part à sa recherche en apportant des robes éclatantes et des pierres précieuses. Elle fait le tour de la terre et devient bergère. Elle finit par retrouver son fiancé qui va se marier avec une princesse. Pendant trois soirs, habillées des ses robes et garnies de ses diamants, elle va danser avec son fiancé qui finit par la reconnaître. Ils repartent ensemble dans le palais de la jeune femme... pour se marier...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[022] Quatrième voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 8½ pages | Antoine Galland
Sindbad prend la route de la Perse et s'embarque sur un navire. Un coup de vent déchire les voiles et le vaisseau se brise sur des récifs, et nombreux trouvent la mort. Sur l'île, des noirs se partagent les survivants et les amènent dans leur maison, où ils leurs donnent à manger une certaine herbe qui les drogue et leur fait tourner l'esprit. Sindbab qui n'en a pas mangée, voit ses compagnons engraisser au fil des jours, pour se faire assommer, puis manger. Lui il est trop maigre pour cela ; il s'enfuie, pour se retrouver sur le rivage, huit jours plus tard. Des hommes sont là, à cueillir du poivre, et le prennent sur leur navire jusqu'à leur île, où il est présenté à leur roi. Dans cette vile, ceux qui montent à cheval n'ont pas de selle ; Sindbad en fabrique de nombreuses, et s'enrichit. Puis le roi le marie à une dame de sa cour. Or, sur cette île, lorsque la femme ou l'homme meurt, son conjoint l'accompagne dans la mort : on les descend dans une grande grotte sous la terre, qu'on referme avec une roche. Sindbad y est emprisonné, avec un pot d'eau et sept petit pains. L'odeur est infecte. Des jours passent, il n'a plus rien à manger ; puis on descend un mort et sa femme vivante. Sindbad la tuera pour son eau et se pains, ainsi que plusieurs autres. Puis, en suivant un animal, il trouvera une sortie à la grotte, qui mène sur le bord de la mer. Là, il rassemblera les bijoux et objets de valeur des morts, et se fera prendre sur un navire pour passer dans différentes îles et faire du commerce. Il arrive à Bagdad avec des richesses. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad et l'invite à revenir le lendemain pour écouter le Cinquième voyage de Sindbad le Marin.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 016 - Les trois feuilles du serpent (Allemagne) | ± 3¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un valet goûte le plat secret du roi ; du serpent. Il peut maintenant comprendre le langage des animaux. La reine perd sa bague et il entend les canards qui disent que l'un d'eux l'a avalée. Il vide le canard et trouve la bague. Le valet part à cheval et libère des poissons, des fourmis, et tue son cheval pour le donner à manger à des corbeaux. Plus tard, s'il réussit trois épreuves, il épousera la princesse. Il retrouve un anneau d'or dans la mer grâce aux poissons ; ramasse dix sacs de millet avec les fourmis ; trouve une pomme de l'Arbre de vie grâce aux corbeaux. La princesse mange la moitié de la pomme et aime follement le jeune homme.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 086 - Le renard et les oies (Allemagne) | ± ½ page | Wilhelm et Jacob Grimm
Un renard veut manger des oies qui lui demandent avant de mourir la permission de faire leur prière. Serait-ce possible que le renard attend encore ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'orgue du titan (France) | ± 14½ pages | George Sand
Maître Angelin joue du piano lorsqu'une corde se brise ; celui lui rappelle un fait de jeunesse qu'il conte. Alors qu'il était enfant, son maître Jean et lui partent à cheval pour visiter le curé de Chanturgue, frère de Jean. L'aller se fait bien, désert et montagnes, avec une anecdote concernant deux montagnes qui auraient été construites par des titans. Ils séjournent quelques jours chez le curé et, le jour du départ, ils s'enivrent de vin. En chemin, ils hallucinent et s'imaginent jouer de l'orgue de titan avec les colonnes basaltiques. Angelin a l'impression que ses mains se sont mises à grandir et à grossir à des proportions colossales, lorsque des basaltes d'écroulent sur eux ; il y aura plus de peur que de mal, et quelques blessures. De retour dans leur village, maître Jean se fera remplacer à l'orgue par Angelin qui improvisera un motif qu'il avait « halluciné » le jour précédent. Le grand vicaire sera impressionné par le talent d'improvisateur d'Angelin et l'enverra étudier à Paris. C'est comme cela que maître Angelin est devenu organiste : grâce la vanité et l'ivrognerie de son maître.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...